Forum sur la divulgation de la philosophie spirite ou Spiritisme la médiumnité, la vie après la mort, la réincarnation, l'évolution spirituelle, Les Esprits et Dieu et ses lois Divines.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 DES IMPERFECTIONS QUI ÉLOIGNENT LES ESPRITS,

Aller en bas 
AuteurMessage
jean-pierre Abel



Messages : 237
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 77
Localisation : regioh Lilloise

DES IMPERFECTIONS QUI ÉLOIGNENT LES ESPRITS, Empty
MessageSujet: DES IMPERFECTIONS QUI ÉLOIGNENT LES ESPRITS,   DES IMPERFECTIONS QUI ÉLOIGNENT LES ESPRITS, Icon_minitimeSam 27 Juil - 15:28

Bonjour à tous,
Je vous propose la lecture suivante : DES IMPERFECTIONS QUI ÉLOIGNENT LES ESPRITS, en provenance de : doctrinespiritenimes.over-blog.com, bonne lecture.
Jean-Pierre Abel

Dans l’énorme communauté d’âmes sur Terre se distinguent, en majorité, les consciences encore malades, moralement endettées devant la Loi Divine ; par conséquent, la plupart des organisations médiumniques, sur la Planète, ne peut échapper à cette règle. Plus des deux tiers des médiums du monde gisent encore dans les zones du déséquilibre spirituel, syntonisés avec les intelligences invisibles en affinité. (1) Ainsi, il ne faut pas oublier que la médiumnité est une énergie particulière à chacun, avec un degré d’extériorisation plus ou moins important ; cette énergie est soumise aux principes de direction et à la loi d’utilisation, tout comme la bêche peut être employée pour servir ou pour blesser, selon l’impulsion qui la dirige ; elle se perfectionne toujours par le travail méthodique, ou se couvre de rouille asphyxiante et destructrice lorsqu’elle est en repos constant. (2)

Ainsi, les imperfections morales sont autant de portes donnant accès aux mauvais Esprits. Les plus exploitées sont : l'orgueil, l'égoïsme, l'envie, la jalousie, la haine, la cupidité, la sensualité, et toutes les passions par lesquelles l'homme s'attache à la matière. (3) Mais celle qu'ils exploitent avec le plus d'habileté, c'est l'orgueil, parce que c'est celle qu'on s'avoue le moins à soi-même ; l'orgueil a perdu de nombreux médiums doués des plus belles facultés, et qui, sans cela, eussent pu devenir des sujets remarquables et très utiles ; tandis que, devenus la proie d'Esprits menteurs, leurs facultés se sont d'abord perverties, puis annihilées, et plus d'un s'est vu humilié par les plus amères déceptions. L'orgueil se traduit chez les médiums par des signes non équivoques sur lesquels il est d'autant plus nécessaire d'appeler l'attention, que c'est un des travers qui doivent le plus inspirer de défiance sur la véracité de leurs communications. C'est d'abord une confiance aveugle dans la supériorité de ces mêmes communications, et dans l'infaillibilité de l'Esprit qui les leur donne ; de là un certain dédain pour tout ce qui ne vient pas d'eux, car ils se croient le privilège de la vérité. Le prestige des grands noms dont se parent les Esprits qui sont censés les protéger les éblouit, et comme leur amour-propre souffrirait d'avouer qu'ils sont dupes, ils repoussent toute espèce de conseils ; ils les évitent même en s'éloignant de leurs amis et de quiconque pourrait ouvrir leurs yeux ; s'ils ont la condescendance de les écouter, ils ne tiennent aucun compte de leurs avis, car douter de la supériorité de leur Esprit, c'est presque une profanation. Ils s'offusquent de la moindre contradiction, d'une simple observation critique, et vont quelquefois jusqu'à prendre en haine les personnes mêmes qui leur ont rendu service. À la faveur de cet isolement provoqué par les Esprits qui ne veulent pas avoir de contradicteurs, ceux-ci ont beau jeu pour les entretenir dans leurs illusions, aussi leur font-ils aisément prendre les plus grosses absurdités pour des choses sublimes. Ainsi, confiance absolue dans la supériorité de ce qu'ils obtiennent, mépris de ce qui ne vient pas d'eux, importance irréfléchie attachée aux grands noms, rejet des conseils, prise en mauvaise part de toute critique, éloignement de ceux qui peuvent donner des avis désintéressés, croyance à leur habileté malgré leur défaut d'expérience : tels sont les caractères des médiums orgueilleux.

Il faut convenir aussi que l'orgueil est souvent excité chez le médium par son entourage. S'il a des facultés un peu transcendantes, il est recherché et prôné ; il se croit indispensable et bientôt affecte des airs de suffisance et de dédain quand il prête son concours. (4) Il faut donc fuir les dangers qui menacent la médiumnité, tels que l’ambition, l’absence d’autocritique, le manque de persévérance dans le bien et la vanité de se juger invulnérable. Le médium porte en lui-même ses plus grands ennemis. (5)



1. XAVIER, Francisco Cândido. Roteiro. Par l’Esprit Emmanuel. Chap. 35 (Entre les forces communes).

2. XAVIER, Francisco Cândido. Libération. Par l’Esprit André Luiz. Chap. 15 (Finalement, le secours).

3. KARDEC, Allan. Le Livre des Médiums. Chap. 20, Item 227.

4. _______. Item 228.

5. XAVIER, Francisco Cândido. Conduta Espirita. Par l’Esprit André Luiz. Chap. 4 (Du médium).
Revenir en haut Aller en bas
 
DES IMPERFECTIONS QUI ÉLOIGNENT LES ESPRITS,
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divulgation Spirite (Spiritisme) :: Bienvenue sur le forum :: Textes & Prières Spirites-
Sauter vers: