Forum sur la divulgation de la philosophie spirite ou Spiritisme la médiumnité, la vie après la mort, la réincarnation, l'évolution spirituelle, Les Esprits et Dieu et ses lois Divines.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le calme - Revista Espirita Fraternidade, octobre 2005.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le calme - Revista Espirita Fraternidade, octobre 2005.   Mar 31 Mar - 21:42



Le Calme


Le calme est une lumière rayonnante qui donne de la brillance à toutes les vertus. Comme l'auréole autour de la tête d'un saint, il entoure la vertu de son atmosphère lumineuse. Sans le calme, la plus grande force d'une créature n'est seulement qu’une sorte de faiblesse exagérée.

Ceux qui ne se maîtrisent pas, qui sont mus par leurs émotions et leurs passions, qui recherchent l'excitation et qui courent à la recherche d'illusions, ne sont pas encore préparés pour une vie équilibrée, ni pour pouvoir apprécier ou recevoir le beau joyau du calme.

La vie calme est une bénédiction ininterrompue. Les devoirs qui sont déplaisants pour ceux qui ne savent pas se maîtriser, sont des causes de joie pour la créature calme. Dans une vie calme, le terme « devoir » reçoit un nouveau sens, qui ne s'oppose pas au bonheur mais, qui est uni à lui. La créature calme ne sépare par la joie du devoir.


Le calme est difficile à atteindre parce que nous nous attachons aveuglément aux perturbations de la pensée inférieure. Nous ne réussissons uniquement à atteindre le calme que lorsque nous parvenons à acquérir la connaissance des subtiles complications de notre pensée car la connaissance du « pourquoi » des choses permet que nous nous affermissions dans le calme.

En cherchant à vaincre nos faiblesses à travers l'effort continuel, en cherchant à les comprendre et en étudiant les moyens aux fins de les éliminer, nous allons graduellement devenir calmes, et chaque petite victoire obtenue fortifiera la base d'une vie équilibrée et heureuse. Bien que nous ne puissions pas atteindre en cette vie le suprême calme, nous acquerrons une suffisante domination sur nous-mêmes qui nous permettra d'affronter avec sérénité les batailles de la vie.

La pensée calme est une pensée élevée. Nous sommes forts lorsque nous ne perdons pas notre sérénité face à n'importe quel imprévu. La créature calme a découvert en elle-même la source du bonheur et de la connaissance et, cette source ne s'assèche jamais. Quelle que soit la direction vers laquelle nos énergies sont employées ! Elle manifestera toujours l'originalité et le pouvoir. Libérez-vous de toute la misère, de toute la perturbation, de toute la peur qui appartient au moi inférieur. Agissez sans cesse avec calme et acceptez toutes les conséquences d’un calme identique. Il est efficace et juste et comprend tout ce qui se trouve autour de lui.

Cherchons donc à conquérir le calme. Etudions et pratiquons les enseignements spirites. Reconnaissons que les choses que, jusqu'alors, nous considérions injustes et pénibles, ne sont seulement que les effets de nos actes passés et que pour cette raison même, nous devons les accepter avec compréhension et joie. Luttons en vue de cette conquête de la même façon que l'ambitieux combat en vue des richesses matérielles et un jour, comme la rosée rafraîchissante qui tombe sur les fleurs, la paix tombera sur nous comme une bénédiction .


Source : Revista Espirita Fraternidade, octobre 2005
Traduction : J.E. NUNES



http://encyclopedie.spirite.org/index.php/le-calme

Revenir en haut Aller en bas
a2zeiss
Admin
avatar

Messages : 949
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 33
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: Le calme - Revista Espirita Fraternidade, octobre 2005.   Mar 31 Mar - 23:17

Béni soit le jour ou toutes les perturbations que peuvent engendrer nos pensées maladives laisserons place au calme I love you

Beau texte en tout cas. sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divulgation-spirite.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le calme - Revista Espirita Fraternidade, octobre 2005.   Mer 1 Avr - 0:43


Merci a2  I love you

Dans le texte il est dit:
Bien que nous ne puissions pas atteindre en cette vie le suprême calme, nous acquerrons une suffisante domination sur nous-mêmes qui nous permettra d'affronter avec sérénité les batailles de la vie.

J'ai appris à devenir calme et je veux essayer d'expliquer comment vous pouvez y arriver ou du moins vous en approcher !
Chacun trouvera sa méthode mais je pense que ça ressemblera à peu près à mon expérience ...

Face à un malheur qui vous arrive ou qui vous est arrivé ...

Il y a plusieurs phase à traverser...

D'abord vous serez sûrement en colère et dans l'incompréhension.
Ensuite viendra le moment où vous serez malheureux.
Si tout se passe comme il faut, vous commencerez à réfléchir pour arrêter de souffrir et de vous torturer moralement.
Viendra le moment du pardon (oui oui c'est possible!)
Et seulement ensuite vous accepterez avec compréhension.
Finalement la joie reprendra place en vous parce que vous serez libéré de votre "mal".

Il faut savoir que chaque phase peut être longue, ça demande pas mal de réflexion et de remises en question.
Il y a beaucoup de travail sur soi aussi ... je dirai même SURTOUT du travail sur soi !

Quand on y pense, garder en soi de la rancœur, de la colère et les blessures des traumatismes subis, ça stagne en nous et ça ne fait mal qu'à nous.

Les gens qui vous auront fait du mal, eux, en fait ne penseront même plus à vous ou très peu.
Du coup c'est vous tout seul qui animerez votre "mal" ...
C'est pas vivable !

Donc vous transformez le négatif en positif ...

Je vous partage juste mon expérience...
Si ça peut vous être utile et vous aider à trouver le calme, j'en serai heureuse !




Revenir en haut Aller en bas
a2zeiss
Admin
avatar

Messages : 949
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 33
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: Le calme - Revista Espirita Fraternidade, octobre 2005.   Mer 1 Avr - 1:35

J'expliquais un peu la même chose avec des mots différents en MP à Choub en plus. Wink

Je pense que tu as assez bien expliqué les étapes, on reviendra dessus, j'en suis sûr car nos témoignages peuvent aider ceux qui ont besoins de conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divulgation-spirite.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le calme - Revista Espirita Fraternidade, octobre 2005.   Mer 1 Avr - 1:47


Very Happy

C'est aussi ma réponse à choub par MP ! Very Happy

J'ai voulu m'en servir parce que je me suis dit que ça pouvait être utile à tous !  I love you
C'est vrai que nos témoignages peuvent aider les autres ! sunny
Je suis venue ici pour ça ... c'est en aidant les autres que je m'aide aussi !  Wink

On a jamais fini de travailler à s'améliorer ...  


Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 28/09/2014
Age : 40
Localisation : Par_là quelque part...

MessageSujet: Re: Le calme - Revista Espirita Fraternidade, octobre 2005.   Mer 1 Avr - 2:33

Bonsoir ici I love you
Pour retrouver le calme de mon esprit, j'aime bien méditer...Car nos pensée son comme une cascade qui ne s'arrête jamais de couler, et il est vain voir impossible de vouloir l'interrompre Wink Méditer c'est donc se poser en dehors en temps normal on se laisse absorber par nos pensées on est constamment dans le courant de la cascade et on se laisse battre par ces flots...Quand nous méditons on laisse couler la cascade, on arrête de l'interrompre, on ne conceptualise plus, on se place en observateur et le calme de notre esprit revient. Nous sommes du coup dans la pureté de notre esprit qui se retrouve nu...Il n'est plus troubler par le tumulte de ces eaux (les pensées). Nous voyons notre esprit tel qu'il est, nous retrouvons son origine première libre de toutes contraintes. Ainsi nous pouvons ressentir l'unité, comprendre la création, écouter le bruit blanc, être éblouit par la lumière, ainsi est notre condition divine, une fois le calme retrouvé !

Texte Akasha pour Divulgation Spirite 2015.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le calme - Revista Espirita Fraternidade, octobre 2005.   Mer 1 Avr - 12:45

Pour moi, "méditer" est un terme que je n'emploie pas !

C'est quoi exactement pour toi "méditer" Akasha ?
Prendre une posture où je ne sais trop quoi en essayant de faire le vide?


Je "pense", mais peut-être est-ce ça "méditer" ?

Parce que sinon, faire le vide et essayer de "retrouver" son calme ....
C'est faire un cataplasme sur une jambe de bois, je pense !  Wink

Il faut vraiment travailler sur ses "problèmes internes" et aussi sur ses défauts et traumatismes ...
C'est très dur d'essayer de trouver le calme, le vrai calme !
Celui qui fait que tu n'as plus besoin de revenir travailler sur ce qui te fait "mal" .

Par exemple, si tu penses à un événement traumatisant de ta vie et que tu ressens un trouble ou une agitation interne, c'est que tu n'as pas fini ton travail !
Tu sauras quand ton travail est terminé sur tel ou tel sujet quand tu pourras penser à certains événements de ta vie sans ressentir ni colère, ni tristesse, ni rancœur, ni malaise, ni même de peine ....

De toute façon, quand un événement remonte en soi, c'est que le travail n'est pas accompli !
Parce que quand le travail est bien fait, ça ne remonte plus !
C'est digéré ! Very Happy

Et c'est une erreur, je pense, que d'occulter un problème, parce que ce n'est pas parce qu'il est caché, qu'il n’existe plus !
Et il est possible voir même quasi sûr, qu'un jour il t'explose à la figure ! (façon de parler bien sûr !)
Donc quoi qu'il arrive tu n'auras pas d'autre choix que de travailler dessus !

La vie est bien faite ...

Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 28/09/2014
Age : 40
Localisation : Par_là quelque part...

MessageSujet: Re: Le calme - Revista Espirita Fraternidade, octobre 2005.   Jeu 2 Avr - 1:29

Hum....
Je pense que tu ne sais pas de quoi tu parles...La méditation justement c'est apprendre à regarder à intérieurs de sois pour trouver le racine même de nos souffrances, et cela fait un moment maintenant que cette discipline est largement utiliser et étudier par le monde scientifique. Et si tout le monde en ferai autant je veux dire sérieusement, eh bien lea santé de tous irai de mieux en mieux. Médiyé c'est pas quelques chose de superflu, ou une mode, c'est une pratique ancestral qui a été élaboré 'et non inventé) par Siddhartha (Bouddha). Pour justement permettre aux hommes de vaincre la souffrance et retrouver le calme de l'esprit, se réaliser pleinement.

J'ai déjà expliqué tout ça sur un autres poste les racines de la souffrance ou les traumatismes sont parfois encré en_nous depuis des vies antérieurs, et si on ne trouve pas la racine de ces maux, on ne peut s'en débarrasser durablement.

Méditer ces calmer le flot de nos pensées pour pouvoir justement aller au plus profond de notre âme qui est obstrué par le flot incessant des pensées polluante de l'esprit...Des pensées qui ne sont que bavardage et illusion qui dresse devant l'esprit pure un voile blanc.

Dès lors on ne peut pas vraiment parler d’emplâtre   sur une jambe de bois pour la méditation...silent Je ne peut pas laisser dire une telle chose.

la méditation n'est pas un échappatoire pour fuir ces problèmes mais bien une méthode pour s'élever, et trouver la souffrance à sa racine et de l' extirper à tout jamais. c'est vaincre les illusions voir les choses dans sa pureté sans les conceptualiser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a2zeiss
Admin
avatar

Messages : 949
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 33
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: Le calme - Revista Espirita Fraternidade, octobre 2005.   Jeu 2 Avr - 2:04

Oui, c'est vrai que la méditation est reconnue par la science comme étant une aide spirituelle bénéfique pour celui qui la pratique, il y à beaucoup d'études à ce sujet et ce sont des choses qui m'intéressent assez, à l'époque de l'ancien forum il y avait beaucoup de posts intéressants sur ces pratiques...

Je ne sais pas si la philosophie spirite parle de la méditation, mais en tout cas au delà de la philosophie spirite c'est vraiment quelque chose que je conseil pour les personnes qui ont des problèmes au niveau des perturbations de leurs pensées.

Il y à beaucoup de façon de méditer, mais je pense que la façon qui vous parlera le plus sera la meilleure pour vous, renseignez vous sur le net

Mais je crois que le mieux est tout de même de se renseigner auprès de personnes qui maîtrisent bien cette pratique, je veux parler de Bouddhiste directement, car trop de méditations, je pense, pourrait nuire à celui qui la pratique, dans le sens que le cerveau et le corps sont soumis à une grande source d'énergie et que les personnes les plus sensibles pourraient avoir une sensibilité encore plus exacerbé, il ne faut pas croire que la méditation est une pratique sans risque, donc renseignez vous, sur les bienfaits, mais aussi sur ce qui peut être dangereux en excès, ça ne mange pas de pain 48484
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divulgation-spirite.forumactif.org
Akasha

avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 28/09/2014
Age : 40
Localisation : Par_là quelque part...

MessageSujet: Re: Le calme - Revista Espirita Fraternidade, octobre 2005.   Jeu 2 Avr - 2:22

Coucou A2zeiss Very Happy
Figure toi que tout en répondant à Daudrey, je me posai la question quand à la position des spirites face à la pratique de la méditation. En tout les cas, pour mon cas personnel, ça m'a beaucoup aider à mieux comprendre les maux qui me rongeais, et certaines de mes réactions excessives Wink Je me suis bien mieux réalisé depuis, et bien entendu je ne me sent pas arrivée, je continue...

Je n'en doute pas une seconde que la philosophie spirites est elle aussi bénéfique, d'ailleurs ici aussi c'est une démarche scientifique, et donc sérieuse. Je pense qu'il n'y a pas de problème à concilier les deux.

J'en ai souvent parlé des dangers éventuels que peut causer la méditation, je l'ai d'ailleurs fait dans un autre de mes post sur ton forum Very Happy Il est évident que de sonder son âme avec profondeur peut faire revenir certaines choses à la surface qu'une personne très fragiliser aurai du mal à supporter. Il vaut mieux être accompagné et guider...Je l'ai moi même été, et j'ai connu parfois des moments plus difficiles que d'autres, donc dans ce cas un soutiens est nécessaire pour passer à l'étape suivante.
Avec Orné on avait tenu à jour un sujet sur la méditation sur ton anciens forum. D'ailleurs on est parti avec dans nos bagages chez Estelle et on le poursuit ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chenoa

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 58

MessageSujet: Re: Le calme - Revista Espirita Fraternidade, octobre 2005.   Jeu 2 Avr - 15:13

On peut être spirite et méditer ce n'est pas du tout incompatible, d'ailleurs je le fais moi même.
Les spirites se recueillent, prient, méditent, visualisent, envoient des vibrations positives.

Après tout dépend de ce que tu veux dire par méditations, si ce sont des méditations guidées comme dans les spiritualités orientales.

Il y a mille et une façons de méditer. Very Happy

Citation :
Quand on y pense, garder en soi de la rancœur, de la colère et les blessures des traumatismes subis, ça stagne en nous et ça ne fait mal qu'à nous.

Les gens qui vous auront fait du mal, eux, en fait ne penseront même plus à vous ou très peu.
Du coup c'est vous tout seul qui animerez votre "mal" ...
C'est pas vivable !

Ce que tu dis là Daurey, rejoint ce que j'ai mentionné dans le sujet du pardon. C'est tout à fait cela. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le calme - Revista Espirita Fraternidade, octobre 2005.   Jeu 2 Avr - 15:58



lol!  Akasha, bien sûr que je ne sais pas de quoi je parle puisque je dis que je ne médite pas ! 48484

Merci à tous pour vos réponses ! jolicoeur

Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 28/09/2014
Age : 40
Localisation : Par_là quelque part...

MessageSujet: Re: Le calme - Revista Espirita Fraternidade, octobre 2005.   Ven 3 Avr - 2:21

daurey a écrit:


lol!  Akasha, bien sûr que je ne sais pas de quoi je parle puisque je dis que je ne médite pas ! 48484

Merci à tous pour vos réponses ! jolicoeur


inutile de le préciser, j'avais bien remarquer...Eh bien moi je sais bien de quoi je parle par_contre Wink

Chenoa tu dis :

Citation :
On peut être spirite et méditer ce n'est pas du tout incompatible, d'ailleurs je le fais moi même.
Les spirites se recueillent, prient, méditent, visualisent, envoient des vibrations positives.

Après tout dépend de ce que tu veux dire par méditations, si ce sont des méditations guidées comme dans les spiritualités orientales.

Il y a mille et une façons de méditer.

Oui bien sûr, je le dis plus haut. je parle de la méditation qui convient à chacun. Bouddha dans sa grande mansuétude à inventer plus de 1000 formes de méditations pour que tous puissent en trouver une qui lui convient Very Happy La visualisation c'est bien aussi. En bouddhisme on appel ça "contemplation" C'est une forme de médiation basé sur la concentration sur un objet, image, paysage, etc...Pour transmettre les énergies, ils existent des tas de rituels sympas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le calme - Revista Espirita Fraternidade, octobre 2005.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le calme - Revista Espirita Fraternidade, octobre 2005.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divulgation Spirite (Spiritisme) :: Bienvenue sur le forum :: Textes & Prières Spirites-
Sauter vers: