Forum sur la divulgation de la philosophie spirite ou Spiritisme la médiumnité, la vie après la mort, la réincarnation, l'évolution spirituelle, Les Esprits et Dieu et ses lois Divines.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petite question...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Artifex

avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 05/10/2014

MessageSujet: Petite question...   Dim 10 Mai - 9:04

Bonjour tou'l'monde !

Juste une question pour ceux qui savent ! Je l'ai posé sur la page de présentation d'une nouvelle venue, mais je n'ai pas eu de réponse... malgré que ça ne m'a pas empêché de dormir ma curiosité reste active Smile

Quelle est la différence entre un médium-channel et un médium "tout court" ??


Merci par avance pour vos réponses si il y en a !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chenoa

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 58

MessageSujet: Re: Petite question...   Lun 11 Mai - 13:55

Bonjour Artifex,

Un médium quelque soit le nom qu'on lui donne est un médium. Le terme "médium channel" ne veut rien dire pour moi puisque channel veut dire canal en Anglais. Le médium étant lui même un canal par qui s'expriment les esprits. Le médium fait le lien entre le monde incarné et désincarné, c'est un intermédiaire entre les deux. en conclusion,  cela n'est qu'une répétition inutile pour dire la même chose. Ce terme est plutôt de connotation new age et non spirite. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
choub

avatar

Messages : 231
Date d'inscription : 16/09/2014

MessageSujet: Re: Petite question...   Lun 11 Mai - 16:45

Le mot channel est utilise dans le channeling (new age) , les channels du mouvement new age disent entrer en contacte avec les archanges, les "etres de lumieres", les "maitres ascenssionees", des anges, il n'y a pas de concordance entre le spiritisme et le channeling. Les spirites ont la conviction avec compilations de preuves factuels a l'apuis par differents experimentateurs rigoureux dans le monde qu'il n'y a que et uniquement des esprits desincarnees, et que les archanges n'existent pas, entre autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artifex

avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 05/10/2014

MessageSujet: Re: Petite question...   Lun 11 Mai - 23:57

Ok merci pour vos réponses ! J'en ai déduit plus ou moins les mêmes conclusions.

Peut-on penser que les esprits quand ils communiquent avec les "vivants" puisse s'accorder avec leurs pensées (ou leur façon de voir les choses) ? c'est à dire que si on croit aux anges, par exemple les entités aussi purs soient-elle, se présentent comme des anges (archanges, etc...) et pour ceux qui ont une vision plus scientifique, pourrait-on dire, se présentent comme de "simples" esprits désincarnés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chenoa

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 58

MessageSujet: Re: Petite question...   Mer 13 Mai - 10:32

Bonjour,

Les esprits élevés se communiquant à des médiums sérieux se présenteront à eux tels qu'ils sont réellement et expliqueront la réalité de ce qu'est le monde spirituel, sans artifices. Ils ne prendront pas des allures qui ne sont pas les leurs pour faire plaisir à ces derniers puisque cela n'a aucun but utile. Les esprits plus légers pourront dans des communications plus frivoles menées par des médiums assez crédules, se présenter avec des noms pompeux, se présenter comme étant des anges ou archanges ou encore maîtres galactiques comme on le voit souvent dans des communications new age.

Ce n'est pas une question d'être scientifique ou pas, c'est une question de but élevé recherché dans les dites communications spirites, d'élévation morale des médiums et de médiumnité bien formée.

Nous attirons à nous, les esprits qui nous ressemblent et qui par là, ont des affinités avec nous, s'attachant à nos qualités et à nos défauts, ce qui les motivera pour venir dans les communications. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artifex

avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 05/10/2014

MessageSujet: Re: Petite question...   Jeu 14 Mai - 9:46

chenoa a écrit:

Les esprits élevés se communiquant à des médiums sérieux se présenteront à eux tels qu'ils sont réellement et expliqueront la réalité de ce qu'est le monde spirituel, sans artifices. Ils ne prendront pas des allures qui ne sont pas les leurs pour faire plaisir à ces derniers puisque cela n'a aucun but utile. Les esprits plus légers pourront dans des communications plus frivoles menées par des médiums assez crédules, se présenter avec des noms pompeux, se présenter comme étant des anges ou archanges ou encore maîtres galactiques comme on le voit souvent dans des communications new age.




Nous attirons à nous, les esprits qui nous ressemblent et qui par là, ont des affinités avec nous, s'attachant à nos qualités et à nos défauts, ce qui les motivera pour venir dans les communications.



Il y a un truc qui me "chagrine"... une sorte de contradiction (et ce n'est que ma vision interrogative des choses qui parle)... Ne peut-il pas y avoir de médium sérieux qui pense communiquer avec des anges? après tout ce ne sont que des appellations, des noms donnés... Nos noms et prénoms ne revèle pas qui nous sommes... et ne représente pas qui sont les entités véritablement !?
Et qu'appelle t on un médium sérieux ? La communication avec une entité qui se présente comme un ange est-elle fausse parce qu'il se présente comme tel ?
Pouvons nous vraiment démêler le vrai du faux si justement "Nous attirons à nous, les esprits qui nous ressemblent et qui par là, ont des affinités avec nous, s'attachant à nos qualités et à nos défauts, ce qui les motivera pour venir dans les communications" ?


(désolé je vous embete avec mes questions Very Happy )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chenoa

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 58

MessageSujet: Re: Petite question...   Mer 20 Mai - 18:25

Bonjour et pardon de répondre si tardivement. Un médium sérieux est un médium qui utilise sa médiumnité à bon escient, avec son cœur et respect envers les Esprits qui se communiqueront à lui. Pas celui ou celle qui le fera avec légèreté, dans un but mercantile, ou se mettre en devant de la scène.

Bien sur un médium pourra de bonne foi se faire abuser par des Esprits frivoles qui le conforteront dans ses idées afin de mieux le tromper.
En étudiant le spiritisme, on apprend justement à discerner ce qui est vrai de ce qui est fantasmagorique. En travaillant à plusieurs dans un groupe au sein d'un centre, en analysant scrupuleusement les messages reçus. Plus que la forme du message et le nom de l'Esprit qui se manifeste, c'est le fond de la communication qui importe, ce qui'il contient.

Le spiritisme nous enseigne que les anges, archanges, ne sont que des Esprits comme toi et moi mais qui sont arrivés à un haut degré d'évolution. Que ce sont des Esprits n'ayant plus à revenir en incarnation.

Oui ce ne sont que des appellations, mais la médiumnité n'est pas là pour apporter des choses sans fondement. Elle est au service de la vérité, pour éclairer les hommes dans un but de compréhension de ce que nous sommes (Esprits), de ce vers quoi nous allons, de ce qu'est le monde spirituel, pour consoler ceux qui souffrent de la perte d'un être cher. Elle n'est pas là pour tromper sur des croyances propres à chacun.
C'est pourquoi il est important d'être vigilants. Alors oui un médium sérieux et de bonne foi n'étant pas suffisamment instruit dans le domaine spirite pourra se faire abuser sans en avoir conscience. Smile

Citation :
"Nous attirons à nous, les Esprits qui nous ressemblent et qui par là, ont des affinités avec nous, s'attachant à nos qualités et à nos défauts, ce qui les motivera pour venir dans les communications" ?

Cette phrase signifie tout simplement que pour qu'un médium s'attire de bons Esprits, il est essentiel qu'il travaille sur lui même, qu'il s'attache à s'améliorer moralement. De cette façon, les Esprits élevés auront envie de l'utiliser comme outil pour se communiquer. Comme dans le monde incarné, nous sommes attirés les uns les autres en fonction de nos similitudes de pensées, de façon d'agir, de nos goûts, etc...C'est pareil pour le monde spirituel, les Esprits se rapprocheront de ceux avec qui ils auront des affinités, des similitudes de pensées etc...Sachant que les Esprits sont les mêmes que lorsqu'ils étaient incarnés, ils se rapprocheront des incarnés qui leur ressemblent. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artifex

avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 05/10/2014

MessageSujet: Re: Petite question...   Mar 26 Mai - 10:17

okay ! merci beaucoup de ta réponse clair ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mana



Messages : 29
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Petite question...   Lun 9 Mai - 8:46

Moi je vois une différence entre medium et channel, un medium, en théorie, est quelqu'un qui a une sorte de don, je dis bien une sorte de don, une sensibilité particulière, souvent native mais pas forcément, qui lui permet d'entrer en communication avec d'autres plans et ces plans ces êtres qui vivent dans d'autres plans le contactent (quels qu'ils soient, c'est un processus surnaturel naturel, c'est une capacité humaine ou animale d'ailleurs, mais quand l'homme s'offusque de la médiumnité des autres, c'est qu'il n'est pas medium).

Un channel est un artificier de la com, les channels sont opposés à la contraction médiumnique en fait, ils font des stages souvent et des formations pour devenir channel parce que ça rapporte bien financièrement, mais ils ne sont pas medium, ils ne sont pas channels réellement, ils développent les effets de leur moi, de leurs lectures, de leurs espoirs et de leurs croyances.

Je connais le procédé mediumnique en le vivant, je connecte facilement des plans intermédiaires, ça se fait tout seul, c'est la sensibilité, pas besoin de formations ni de stages ni d'efforts anormaux et artificiels, mais personnellement je ne me considère pas comme spirite bien que je vois souvent des esprits et qu'ils me recherchent souvent, mais je me suis accordée avec l'espace d'un contact avec des Etres Célestes. J'ai demandé à Dieu de ne pas confirmer l'apport permanent d'esprits des morts autour de moi, mon temps se donne à l'évolution spirituelle et au transformateur initiatique direct de ce cycle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://vers-dieu.jimdo.com
Artifex

avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 05/10/2014

MessageSujet: Re: Petite question...   Lun 9 Mai - 9:35

Merci Mana d'avoir donné ton point de vue. Je me rend compte que, de bons médiums, il n'y en pas des masses...

Je vous joint un texte sur la question de voir un médium que j'ai posé à ma mère de son vivant, (qui était médium et - je ne dis pas ça parce que c'était ma mère - qui avait, je pense, un don très développé et à mon grand regret pas du tout exploité pour des raisons qui lui été propre) il y a des partis de ce texte qui me sont personnel mais qui sont valables pour tous.



Voir un médium...

Quel vaste projet que de voir un médium. Pourquoi autant de singularité ? N'est-il pas
nécessaire de se faire confiance avant tout ? Certes, il se peut que le savoir humain semble bien
souvent insuffisant pour connaître la vérité. Mais où se situe la vérité ? De quelle vérité s'agit-il en
réalité ? Y a-t il d'ailleurs une seule et unique vérité de la réalité ou au contraire, n'est-ce pas plutôt
la plus vaste notion d'interrogation qui sillonne toute les directions de l'âme humaine.

La vérité ? Pourquoi vouloir à tout prix la connaître. Est-ce la fièvre de la recherche
scientifique pour avoir le pouvoir sur les masses ? Est-ce la recherche de l'érudit qui se questionne sur la notion de sa propre existence au sein de ce monde de toute puissance de ceux qui ne savent pas.

Le vrai dans tout cela est que ta recherche de la vérité, telle que je la ressens en toi même, n'est qu'un chemin d'incertitude, de tes inquiétudes, de ton manque d'assurance. Pourquoi refuses-tu de te faire confiance, de croire en toi-même, surtout le soir quand la lune brille au delà de ta fenêtre. Si tu ne cesses de t'inquiéter autour de ce qui se passe autour de toi, tu ne pourras pas te consacrer à toi.

Il est nécessaire que tu ouvres enfin les portes sur les mots que tu entends et que l'on t'apporte régulièrement au sein de ton entourage mais aussi au cœur de tes propres recherches.

Les réponses, tu les as déjà et cela de plus en plus fréquemment car tes livres sont ouverts à la bonne page. La preuve ? Tu n'as qu'à en prendre un au hasard et tu auras tes réponses chaque fois que tu en auras besoin.

Bien sûr, cela ne va pas se faire du jour au lendemain car la sagesse s'inscrit dans le temps, dans l'espace, mais aussi au cœur de ta vie. Il est bien évident que tout ceci représente un long travail de 8 mois mais cela n'a aucun sens si tu ne prends pas le temps de t'écouter. Ne perd pas patience. Tout est là pour t'aider dans tes démarches de tes activités tant morales, mentales, qu'expérimentales.

Au fond, tu le sais. Sinon pourquoi te questionnerais-tu de la sorte. Bien évidemment, ceci ne fait que conforter ce que tu as toujours été et que tu resteras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mana



Messages : 29
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Petite question...   Mar 10 Mai - 11:56

Non, se faire confiance, avec des démoniaques ? C'est une plaisanterie ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://vers-dieu.jimdo.com
Mana



Messages : 29
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Petite question...   Mar 10 Mai - 11:57

Je dévoilerai
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://vers-dieu.jimdo.com
Artifex

avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 05/10/2014

MessageSujet: Re: Petite question...   Mar 10 Mai - 13:00

Tu n'as peut être pas compris le sens... il est dit qu'il est plus important d'avoir confiance en soi, de se faire confiance que de vouloir chercher un "réconfort", ou quelques vérités, auprès d'un médium.

Car effectivement les réponses à nos question se trouvent la plupart du temps en nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mana



Messages : 29
Date d'inscription : 17/12/2014

MessageSujet: Re: Petite question...   Jeu 12 Mai - 8:09

On doit douter de soi aussi, le monde n'est pas une merveille, on doit douter absolument. Ici, c'est le dernier monde qui a encore un peu de lumière avant que commencent les enfers, on dit, "Ils" disent que c'est le fond du tonneau.

Ce monde est envoûté, le problème le plus important de l'humanité c'est la possession et l'envoûtement. Nous avons sans cesse affaire aux démons en ce temps et ce plan (c'est pour cela que ça va si mal). C'est une réalité que je regarde toujours avec opposition car je ne veux pas céder devant le mal et les démons du monde.

Je vois souvent les démons de ce monde, les démons qui habitent les gens ou les envoûtent et les obturent, il est impossible de prétendre être sensible, médium, sans avoir une vraie prise de conscience de l'existence des démons, des esprits errants, des maléfices. Quand on a Ciel en soi, le Ciel nous pousse à regarder avec réalisme, pas à rêver, on doit faciliter aussi les prises de conscience collectives.

Alors on doit douter car on doit questionner ce qui nous parle, nous encense, nous habite !

J'ai demandé à chaque verbe qui se présente à moi de se nommer, et crois moi, les Anges le font, ce n'est pas ma pensée qui les nomme, c'est Eux qui acceptent, quand le Christ vient à quelqu'un, Il se nomme, Marie aussi (Elle ne dit pas "Marie" Elle dit par exemple : "Mère de la paix profonde" ou "Immaculée conception" il y a des messages dans les titres) les Saints aussi se nomment, et Dieu, le Sans Nom, se nomme aussi pour nous Very Happy On peut contraindre aussi les démons à se nommer afin que tout soit clair pour nous en nous, le surnaturel n'est pas un long fleuve tranquille, c'est un monde très méconnu de nos consciences, on en sait peu, on défriche peu à peu ces territoires habités où nous sommes peu invités.

Alors si les verbes refusent de se contraindre à se nommer eux-mêmes, on peut douter de ce qui arrive, je sais que beaucoup de gens qui voudraient être médiums ou channels inventent des relations qui sont des mirages, des satisfactions de l'ego, il faut être conscient de tout, on y gagne quelque chose, c'est la maturité, et l'enfance qui est notre droit nous relève de nos chagrins et de nos peurs...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://vers-dieu.jimdo.com
Artifex

avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 05/10/2014

MessageSujet: Re: Petite question...   Jeu 12 Mai - 10:30

Je pense donc je suis : le cogito   (Ou plutôt JE DOUTE DONC JE PENSE, JE PENSE DONC JE SUIS)

"Cette citation sur la conscience est extraite du Discours de la Méthode, oeuvre-phare de la philosophie de René Descartes, dans laquelle il relate sa vie et la manière dont il a pu s’appuyer sur la certitude de son existence afin de fonder une nouvelle métaphysique.

Descartes cherche un fondement sûr pour bâtir la connaissance, un point fixe à partir duquel fonder le savoir et accéder aux vérités.

Pour cela, il propose deux méthodes pour y parvenir :

– celle du doute

– celle du malin génie

Ces deux méthodes parviendront au même résultat : la certitude de l’existence de la subjectivité.

1/ Le doute méthodique : la voie active

Descartes décide de volontairement mettre en doute toutes ses connaissances et opinions. Que reste-t-il de cette mise hors circuit du monde et des ses objets ? Que c’est lui, sujet, qui doute. Or, pour douter, il faut penser. Donc, si je doute, je pense, et si je pense, je suis.

Le doute, qui au départ mettait tout en question, se renverse et devient source de certitude. La dialectique de Descartes crée le cogito.


2/ Le malin génie : la voie passive

Descartes fait l’hypothèse qu’une force obscure le trompe, en lui faisant passer pour vraies des représentations fausses.

Mais là aussi, si on peut me tromper, si mes sens peuvent être source d’illusions, il reste que j’ai le pouvoir de suspendre mon jugement. Et là aussi, cette suspension est une action de la pensée qui vient prouver mon existence irréfutable.

“Je supposerai donc […] qu’un certain mauvais génie, non moins rusé et trompeur que puissant, a employé toute son industrie à me tromper; je penserai que le ciel, l’air, la terre, les couleurs, les figures, les sons, et toutes les autres choses extérieures , ne sont rien que des illusions et rêverie dont il s’est servi pour tendre des pièges à ma crédulité; je me considérerai moi-même comme n’ayant point de mains, point d’yeux, point de chair , point de sang ; comme n’ayant aucun sens , mais croyant faussement avoir toutes ces choses; je demeurerai obstinément attaché à cette pensée ; et si, par ce moyen, il n’est pas en mon pouvoir de parvenir à la connaissance d’aucune vérité, à tout le moins il est en ma puissance de suspendre mon jugement : c’est pourquoi je prendrai garde soigneusement de ne recevoir en ma croyance aucune fausseté, et préparerai si bien mon esprit à toutes les ruses de ce grand trompeur , que, pour puissant et rusé qu’il soit, il ne me pourra jamais rien imposer“
Descartes, la substance et la chose qui pense

“Mais qu’est- ce donc que je suis ? une chose qui pense. Qu’est-ce qu’une chose qui pense ? c’est une chose qui doute, qui entend, qui conçoit, qui affirme,qui nie, qui veut, qui ne veut pas , qui imagine aussi, et qui sent. Certes, ce n’est pas peu si toutes ces choses appartiennent à ma nature. Mais pourquoi n’y appartiendraient-elles pas? Ne suis-je pas celui-là même qui maintenant doute presque de tout, qui néanmoins entend et conçoit certaines choses , qui assure et affirme celles-là seules être véritables, qui nie toutes les autres, qui veut et désire d’en connaître davantage , qui ne veut pas être trompé, qui imagine beaucoup de choses , même quelquefois en dépit que j’en aie, et qui en sent aussi beaucoup, comme par l’entremise des organes du corps. Y a-t-il rien de tout cela qui ne soit aussi véritable qu’il est certain que je suis et que j’existe, quand même je dormirais toujours, et que celui qui m’a donné l’être se servirait de toute son industrie pour m’abuser ? Y a-t-il aussi aucun de ces attributs qui puisse être distingué de ma pensée, ou qu’on puisse dire être séparé de moi-même? Car il est de soi si évident que c’est moi qui doute, qui entends et qui désire, qu’il n’est pas ici besoin de rien ajouter pour l’expliquer. Et j’ai aussi certainement la puissance d’imaginer; car, encore qu’il puisse arriver (comme j’ai supposé auparavant) que les choses que j’imagine ne soient pas vraies”


Naissance du cogito


Dans les deux méthodes, actives ou passives, le certitude du cogito est acquise. Le Sujet, sûr de son existence, peut agir en tant que terre natale de la Vérité.

Cette assertion, aujourd’hui considérée comme allant de soi, a révolutionné la philosophie et agi comme la prémisse de la philosophie moderne, comprise comme la mise au centre du Sujet. Kant, Spinoza, ou encore Sartre et Husserl, ne remettront jamais en question cet “acquis philosophique”, ce cogito ergo sum. "

source : http://la-philosophie.com/descartes-je-pense-donc-je-suis





Je n'ajouterais personnellement que cette question :

N'est-ce pas le doute qui créé nos croyance et que de nos croyance en découle nos souffrances ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chenoa

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 58

MessageSujet: Re: Petite question...   Jeu 12 Mai - 10:36

Le monde spirituel n'est pas un monde de bisounours, il y a des esprits de tout ordre. Prendre conscience qu'il y a aussi des esprits pervers, cruels est une réalité qu'il est important de connaitre en effet. Comme dans notre monde matériel il y a des incarnés pervers et cruels, une fois retournés dans le plan de l'esprit, ces derniers gardent leur défauts, leurs tares et se plaisent à pousser les incarnés qui sont un syntonie avec eux à perpétrer le mal.
Ils doivent prendre conscience de ce qu'ils font, c'est pour certains un très long cheminement et de multiples réincarnations afin d'évoluer.

Douter de soi est une preuve de sagesse car il ne faut pas prendre tout pour du bon pain béni. Des esprits trompeurs il y en a un nombre incalculable qui rodent autour de notre terre car cette dernière est un monde encore peu évolué spirituellement. Ils se plaisent à trompés les humains et s'approchent aisément des médiums mercantils afin de les influencer négativement.

Nous avons ici-bas cependant beaucoup d'aide de la part des esprits supérieurs heureusement mais ils laissent toujours le libre arbitre aux humains de les écouter ou de plutôt s'harmoniser avec le monde spirituel inférieur.
Comme le disait très justement Allan Kardec, il vaut mieux rejeter dix vérités que de laisser passer un seul mensonge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artifex

avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 05/10/2014

MessageSujet: Re: Petite question...   Jeu 12 Mai - 10:47

Donc j'en déduis que des esprits moins évolués peuvent aussi jeter en nous le doute afin de nous tourmenter... ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chenoa

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 58

MessageSujet: Re: Petite question...   Jeu 12 Mai - 10:55

Bien sûr et cela arrive plus souvent qu'on ne le pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artifex

avatar

Messages : 182
Date d'inscription : 05/10/2014

MessageSujet: Re: Petite question...   Jeu 12 Mai - 12:57

A trop douter cela peut être aussi involutif, je pense. Il faut un bon dosage dans chaque questionnement et suivant le contexte.
Un peu dur de s'y retrouver dans tout cela... car c'est un peu paradoxale, en effet on peut douter afin d'évoluer, mais si par exemple des esprits viennent mettre le doute en nous alors que il n'y a pas lieu de douter dans le but de nous tourmenter et comme le disait le texte que je vous ai présenté : " N'est-il pas nécessaire de se faire confiance avant tout ?"

Certes on dérive (ou je dérive plutôt) vers un débat qui devient philosophique mais là est la question... a n'en point douter ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alain52



Messages : 11
Date d'inscription : 20/05/2017

MessageSujet: Re: Petite question...   Ven 26 Mai - 14:09

je me rends compte en participant à des groupes spirites qui étudient et diffusent l'enseignement spirite et cela depuis 27 ans, que la médiumnité intéresse plus que l'enseignement philosophique et morale qui découlent de cet enseignement. La médiumnité est un outil, pas une fin en soi, tous les êtres humains sont médiums, notre guide spirituel nous inspire à travers le canal de notre conscience tout en respectant notre libre arbitre, à charge pour nous de suivre ou non ses conseils, c'est par ce canal médiumnique que des Esprits primaires pour certains, vengeurs pour d'autres, manipulateurs aussi se font un malin plaisir de manipuler tout ceux qui se laissent ensenser. Lorsque la médiumnité ostensible s'impose sans qu'on la cherche, c'est qu'elle est prévue dans le cadre du nouveau plan de vie organisé juste avant la réincarnation, car dans les grandes lignes beaucoup de nos épreuves sont prévues et souvent choisies, la médiumnité ostensible est toujours une épreuve dont on peut sortir victorieux en fonction de l'emploie que l'on fait de celle ci, la médiumnité ne se vend pas et on est pas supérieur lorsque l'on est médium, Jésus nous a dit "ce qui est reçu gratuitement doit être donné gratuitement". La médiumnité doit servir à aider les autres avec humilité et charité, peut importe le nom que l'on peut donner aux médiums , canal, chanel, ou autres, ils n'en restent pas moins des médiums; Il est vraie que l'on attire à soi ce que l'on est, autrement dit on a autour de soi la cour spirituelle que l'on mérite d'avoir, les Esprits manipulateurs peuvent être très intelligents, et nous dire ce que l'on a envie d'entendre. Donc pour attirer à soi les Esprits bons et pourquoi pas supérieurs, il faut s'amender, c'est à dire s'améliorer, faire disparaître ses vices, ses défauts, le travail est souvent difficile et long mais après tout c'est pour cela que la réincarnation existe, à bon entendeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aude

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 08/07/2016

MessageSujet: Re: Petite question...   Ven 26 Mai - 21:19

Ce que j'ai compris c'est que les épreuves changent une personne. Elles font comprendre bien des choses. Bien souvent vouloir s'amender ne suffit pas. Par contre les épreuves de la vie, elles, peuvent nous y faire parvenir. J'écris peuvent, car je pense que pour certaines personnes il faudra plusieurs réincarnations pour comprendre et s'amender.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alain52



Messages : 11
Date d'inscription : 20/05/2017

MessageSujet: Re: Petite question...   Sam 27 Mai - 12:36

je suis d'accord avec ce que tu dit, mais ce n'est pas l'épreuve qui nous fait avancer, mais plutôt la façon dont on la vie, oui il faut parfois plusieurs vies afin d'acquérir les vertus que les épreuves doivent faire naître
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aude

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 08/07/2016

MessageSujet: Re: Petite question...   Sam 27 Mai - 22:03

Oui, bien sûr c'est la façon dont on vit les épreuves qui est importante.

En fait je me suis aperçue qu'il faut parfois être confronté à certaines personnes "malsaines" pour pouvoir soi-même se corriger.

Quand on souffre du comportement de certaines personnes on réalise quelquefois que l'on agit de même et cela nous pousse à réfléchir et à changer. Voilà un genre d'épreuves. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alain52



Messages : 11
Date d'inscription : 20/05/2017

MessageSujet: Re: Petite question...   Mer 31 Mai - 9:19

le comportement que certaines personnes nous font subir, vient mesurer notre capacité à pardonner, c'est souvent le seul moyen de se découvrir en profondeur, un grand sage a dit connais-toi toi même, et il est vrai que tant que l'on a pas vécu certaines situations, on ne peut savoir comment nous allons réagir, et c'est aussi pour cela que la réincarnation existe, car à chaque vie suffit son expérience, et toute expérience bien vécu, peut et doit engendrer l'empathie, car les souffrances que l'on a pu vivre dans des vies antérieures, peuvent faire naître la spontanéité de compatir à la souffrance d'autrui, alors on pourrait dire que le mal sert au bien, à condition de bien vivre toute expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aude

avatar

Messages : 399
Date d'inscription : 08/07/2016

MessageSujet: Re: Petite question...   Mer 31 Mai - 13:09

Voilà, c'est malheureux de le reconnaître, mais le mal sert au bien et comme tu le dis à condition de bien vivre toute l'expérience. Mais si on ne comprend pas de suite, il arrivera bien un moment où l'expérience portera ses fruits. Il faut compter sur plusieurs réincarnations quelquefois je suppose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite question...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite question...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divulgation Spirite (Spiritisme) :: Expériences de Médiumnité :: Vos Questions-
Sauter vers: