Forum sur la divulgation de la philosophie spirite ou Spiritisme la médiumnité, la vie après la mort, la réincarnation, l'évolution spirituelle, Les Esprits et Dieu et ses lois Divines.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pourquoi un catholique ne peut-il pas pratiquer le spiritisme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Groupe spirite 22

avatar

Messages : 363
Date d'inscription : 06/03/2016
Localisation : Salle Michel Fraboulet - 13 rue de Penthievre 2200 Saint-Brieuc

MessageSujet: Pourquoi un catholique ne peut-il pas pratiquer le spiritisme ?   Mer 24 Mai - 0:19

Hey Hey cheers

Par mégarde je suis tombé ce matin, sur un article extraordinaire (Razz) traitant du sujet : Catholicisme & Spiritisme...

Pourquoi un catholique ne peut-il pas pratiquer le spiritisme ?


ça à tout de suite embraser ma curiosité, et hola, HOLA, que je n'est pas étais déçus.
Vous le partager est une obligation à mes yeux Very Happy
voila le liens direct : https://fr.aleteia.org/2015/07/15/pourquoi-un-catholique-ne-peut-il-pas-pratiquer-le-spiritisme/

Et je me suis amuser à contre-argumenter, j'ai bien ri  Very Happy

Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
Voici 21 raisons fondamentales pour lesquelles les croyances des spirites sont incompatibles avec la foi catholique romaine.
Chaque religion possède ses dogmes, ses articles de foi. Si deux religions avaient les mêmes pensées et les mêmes dogmes, elles ne seraient pas deux, mais une seule religion. Une seule et même personne ne peut donc appartenir à deux religions, car elle ne pratiquera honnêtement ni l’une ni l’autre. Ainsi, le catholique ne peut pas être spirite parce que :
Là je le rejoins, hormis le fait que le Spiritisme n'a pas de dogmes, ni sacerdoces; le fait justement que le Spiritisme n'a pas de dogmes l'exclue de la définition "religion"; une "foi", d'accord; une révélation, aussi; une "religion", perdu ...  Smile


Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
1. Le catholique admet la possibilité du mystère et accepte les vérités à condition qu’elles soient révélées par Dieu, de façon certaine. Le spirite proclame qu’il n’y a pas de mystères et que tout ce que l’esprit humain ne peut pas comprendre est faux et doit être rejeté.
affraid ?
Sur qu'elle étude est basé ce commentaire ?
Qu'il n'y a pas de "mystères", car le "mystère" n'est qu'une conséquence de notre niveau évolutif personnel et globale, et par cela même notre propre incompétence à comprendre, ça OK; mais rejeté ce que nous ne pouvons pas comprendre ...?
Les 3er questions du livre des Esprits sont un contre-argument au dires du Père Boaventura, la preuve même que la Foi des Spirite (Dieu) est basé sur un "mystère"; car donnant la "définition" de Dieu, mais ne permétant pas une représentation et une compréhension de Lui. La question 17 nous montre encore un contre argument aux dire du Père Boaventura.
1er point sur 21, et déjà on remarque un terrible manque d'étude quand à la Philosophie Spirite; pour critiquer un sujet il faut justement de connaitre ce derniers un minimum.

Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
2. Le catholique instruit croit que Dieu peut faire et fait des miracles. Le spirite rejette la possibilité de miracles et enseigne que Dieu, Lui aussi, doit obéir aux lois de la nature.
Perdu Smile
"Miracle"/"Mystère" sont presque synonymes, miracle il y as jusqu'à qu'il y ai compréhension de la cause/effet.
La question 1 et 4 du Livre des Esprits répond à l'erreur de l’affirmation du Père: Dieu ne doit pas obéir aux Loi de la nature, il EST les Lois de la nature, il EST causse 1er de toutes choses.
Et c'est là que justement notre compréhension ce limite.

Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
3. Le catholique croit que la Bible a été inspirée par Dieu, et donc qu’elle ne peut pas contenir d’erreurs en matière de foi et de morale. Le spirite déclare que la Bible est remplie d’erreurs et de contradictions et qu’elle n’a jamais été inspirée par Dieu.
"ne peut contenir d'erreurs en matière de foi et de moral." Belle esquive, mais est décelable néanmoins un léger aveux de faiblesse.
L'interprétation, c'est l’interprétation et la négation avec l'idée même de Dieu qui sont pointé du doigt par la révélation Spirite; sur des idées comme la notion du Paradis et de l'Enfer, des Anges et des Démons , etc... qui sont dans leurs conséquences injoignable avec l'idée même de Dieu.

Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
4. Le catholique croit que Jésus a envoyé l’Esprit Saint aux apôtres et à leurs successeurs afin qu’ils puissent transmettre fidèlement la doctrine de l’Église. Le spirite déclare que les apôtres et leurs successeurs n’ont pas compris les enseignements du Christ et que tout ce qu’ils ont transmis est erroné ou a été falsifié.
Même contre argument que le P3 : l'interprétation.
"érroné", pas forcément, "mal compris" ou "mal représenté" serait plus correcte avec l'objection Spirite; Jesus parler en paraboles en adéquation avec le niveau intellectuel de l'époque; Allégorie + bas niveau intellectuel est un mélange propice à l'incompréhension et l'interprétation.

Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
5. Le catholique croit que le Pape, successeur de saint Pierre, est infaillible en matière de foi et de morale. Le spirite déclare que les Papes n’ont fait que répandre l’erreur et l’incrédulité.
Si interprétation il y a dans sa Foi, interprétation il y a dans sa représentation ...
Et personnellement j'ai un grand respect pour les Papes.

Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
6. Le catholique croit que Jésus a institué l’Église afin qu’elle poursuive Son œuvre. Le spirite déclare que, jusqu’à la venue d’Allan Kardec (le père de spiritisme en France, ndlt), l’œuvre du Christ était inutilisée et perdue.
Le spirite déclare que, jusqu’à la venue d’Allan Kardec (le père de spiritisme en France, ndlt), l’œuvre du Christ était inutilisée dans sa porté moral et incomprise.
N'est-ce pas un fait ? Ne peut-on pas le prouver en observant notre monde, et nos grande religion ?


Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
7. Le catholique croit que Jésus a enseigné la totalité de la Révélation et qu’il ne reste plus rien à révéler. Le spirite proclame que le spiritisme est la troisième révélation, destinée à rectifier et même à remplacer l’Évangile du Christ.
N'est-ce pas un fait, là encore ? Ne vois-ton pas la science démonter les dires des religions ? La preuve de la non-résurrection, par exemple? (qui d’ailleurs est une interprétation et une allégorie a la réincarnation)
"Remplacer", non; "glorifié" par l'aval de la logique, des sciences et de la révélation des Esprits supérieur.
Jésus lui même à dit : "Mais le consolateur, l'Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses, et vous rappellera tout ce que je vous ai dit."
N'est-ce pas là, dans la bouche de Jésus, que nous entendons qu'il nous enverra quelqu’un qui nous apprendra "toutes choses" ? et cela ne laisse pas supposer qu'Il ne nous à pas tout appris ... ?


Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
8. Le catholique croit dans le mystère de la Très Sainte Trinité. Le spirite nie cet auguste mystère.
Sainte Trinité : Dans le christianisme, la Trinité (ou Sainte-Trinité) est le Dieu unique en trois personnes : le Père, le Fils et le Saint-Esprit, égaux, participant d'une même essence divine et pourtant fondamentalement distincts.
La révalation Spirite nous montre Jésus non comme "une partie de Dieu" dans le sens "distinct", ou comme Fils (unique (différent de la créature)), mais comme un Pur Esprits, au plus proche de Dieu, néanmoins un Esprit.
Comme il y a plusieurs "Christ" dans "les maisons de mon Père", nous c'est Jésus, pour d'autre, un autre Esprit, tout aussi évoluer et égal à Jésus.
Encore une fois, Le Spiritisme ne nous donne pas la clé du "ce qu'est Dieu"; donc non le Spiritisme ne croie pas en la "Sainte Trinité"

Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
9. Le catholique croit que Dieu est Créateur de tout, un Être unique, distinct du monde. Le spirite affirme que les hommes sont des particules de Dieu (véritable panthéisme).
Le Spiritisme n'est PAS panthéiste, pour une simple raison :
Définition de Panthéisme : Le panthéisme est une doctrine philosophique selon laquelle Dieu est tout. Elle se distingue du monothéisme en considérant que Dieu n'est pas un être personnel distinct du monde, mais qu'il est l'intégralité du monde; cette conception est appelée l'immanence par opposition au principe de transcendance du Dieu créateur monothéiste.
Lecture de la question 3 du livre des Esprit : 3. Pourrait-on dire que Dieu c'est l'infini ?
« Définition incomplète. Pauvreté de la langue des hommes qui est
insuffisante pour définir les choses qui sont au-dessus de leur
intelligence. »
Le Spiritisme n'est pas Panthéiste, simplement car on ne sais pas ce qu'est Dieu. Donc on ne peut ce "classer" dans une définition.
La raison pour lequel les détracteurs du Spiritisme disent qu'il est Panthéiste, viens du faite de l’hypothèse Spirite quant à la définition du principe Intelligent (âme):
Comme Dieu est causse 1er de toute choses, nous venons de Lui, de Sa création, de Sa volonté; le principe intelligent serait (pas est) un Fluide tellement Pur qu'il serait au plus proche de la nature de Dieu.
Mais comme nous le dit la révélation Spirite (La genèse Ch11) ce n'est qu'une théorie nullement porté en vérité.

Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
10. Le catholique croit que Dieu a créé l’âme humaine au moment de son union avec le corps. Le spirite affirme que notre âme est le fruit d’une lente et longue évolution, ayant passé par le règne animal, végétal et animal.
Rien a rajouter  Very Happy
Lire la Philosophie Spirite pour comprendre le "pourquoi"

Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
11. Le catholique croit que l’homme est composé d’un corps réel et d’une âme. Le spirite affirme qu’il est composé du périsprit et de l’âme, le corps n’étant qu’une enveloppe temporaire, "un alambic pour purifier l’esprit".
Rien a rajouter  Very Happy
Lire la Philosophie Spirite pour comprendre le "pourquoi"

Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
12. Le catholique obéit à Dieu qui interdit strictement l’invocation des morts. Le spirite fait de cette invocation une nouvelle religion.
La j'avoue ne pas connaitre les dires du Catholicisme concernant l'interdiction de communiquer avec les Esprits .. donc je laisse la place à qui pourrais répondre a ce point ...

Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
13. Le catholique croit en l’existence des anges et des démons. Le spirite affirme qu’il n’y a pas d’anges, mais des esprits évolués et qu’ils étaient des hommes ; les démons n’existent pas, mais seulement des esprits imparfaits qui n’ont pas atteint la perfection.
Parfait, merci Père Boaventura.
La création d'êtres voué au Bien ou voué au Mal, serait une Preuve de la partialité de Dieu, et donc Dieu ne serait pas Dieu. Car il ne pas serait infiniment Juste, Bon et Impartial. Dieu aime Inconditionnellement, pourquoi aurait-il créer sous condition ?

Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
14. Le catholique croit que Jésus-Christ est vraiment le Fils Unique de Dieu, seconde Personne de la Sainte Trinité. Le spirite nie cette vérité fondamentale de la foi chrétienne et affirme que le Christ est seulement un grand médium, rien de plus.
"Un grand Médium", pas que, Jésus est notre exemple absolu, l'un des être le plus proche possible de Dieu. Il est Pur Esprit.
Si Jésus était créer Parfait, cela reviendrais au point précédent, c'est à dire Injuste, Partial, et donc Dieu ne serrait pas Dieu.

Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
15. Le catholique croit aussi que Jésus est vrai homme, doté d’un corps et d’une âme. Les spirites, pour la plupart, affirment que le Christ avait seulement un corps apparent ou fluidique.
scratch Alors là je n'ai jamais entendu cela; je ne peut pas contre-argumenter car là vraiment je sais pas.
Je n'ai jamais entendu ou lu que Jésus n'aurait eu que un Périsprit sur Terre ... scratch
Je pense pas, il a du avoir un corps, pour être sensible au monde matériel, il a été torturé et assassiner, donc ...
C'est un sujet intéressent.  

Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
16. Le catholique croit que Marie est la Mère de Dieu, qu’elle est Immaculée et qu’elle est montée au Ciel. Le spirite le nie et se moque de tous les privilèges de Marie.
Selon la doctrine de l'église Marie n'est pas dans la Saint-trinité, donc n'est pas -même pour les catholiques- une Partie de la Divinité; comment Dieu pourrait naitre de sa Créature, si élevé quelle soit ?
Marie possède un grand respect aux yeux des Spirites, pour être un Esprits Supérieurs, d'un immense Amour, mais pas pour être Mère de Dieu.

Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
17. Le catholique croit que Jésus est venu pour nous sauver, par sa Passion et sa Mort. Le spirite affirme que Jésus n’est pas notre Rédempteur, mais qu’Il est venu pour nous enseigner quelques vérités, de manière obscure, et que chaque personne a besoin de se racheter elle-même.
" Le catholique croit que Jésus est venu pour nous sauver", les Spirites aussi, mais bien comme le Père le dit: par ses vérités, ses enseignements.
La gloire de l'homme réside dans l'application des Paroles du Christ : l'élévation, la réforme et la pratique des Lois Divines.
Encore une fois, Jésus est la perfection atteignable par la Créature, mais il n'est qu'un Esprit; l'essence Divine et immuable qu'est en Lui est sont savoir, ses vérités, sont enseignement, son évolution moral.

Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
18. Le catholique croit que Dieu peut pardonner le pécheur repenti. Le spirite affirme que Dieu ne peut pas pardonner les péchés sans une expiation et une réparation rigoureuse faite par le pécheur lui-même, toujours lors de nouvelles réincarnations.
Jésus à dit : "Mon père ne veut pas la mort du Pécheur mais du Péché"; donc Dieu veut l'élévation spirituel, la réforme Intime, le rachat de l’offense -car il est infinie Justice-.

Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
19. Le catholique croit dans les sept Sacrements et dans la grâce propre à chacun d’eux. Le spirite n’accepte aucun sacrement, ni même la puissance de la grâce sanctifiante.
J'ai du aller voir les « 7 sacrement » je ne connaissais pas ; donc :
« Le sacrement est un rite cultuel chrétien revêtant une dimension sacrée. Pour les croyants, le sacrement produit un effet dont la source est Dieu, qui donne sa grâce. Ils y trouvent le symbole et le moyen d'une alliance entre Dieu et les hommes. On définit théologiquement un sacrement comme étant un signe destiné à donner ou à augmenter la grâce sanctifiante des croyants.
baptême, confirmation, eucharistie réconciliation, onction des malades mariage, ordination. »
Donc le sacrement donne la « grâce » de Dieu !?
Dans le fond, ce sont d'assez bonne choses, oui ; mais c'est le coté « culte », « cérémonie » et « dogmatique » qui est faussé.
Et sont Amour inconditionnel ? N'est-ce pas une grâce ? Dieu aime Jésus comme il aime le pire criminel que le monde est porté ; car il aime inconditionnellement.

Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
20.  Le catholique croit que l’homme ne vit qu’une fois sur la Terre et que de cette existence unique dépend la Vie éternelle. Le spirite affirme que les gens naissent, vivent, meurent et renaissent, et évoluent continuellement (réincarnation).
Rien a rajouter  Very Happy
Lire la Philosophie Spirite pour comprendre le "pourquoi"


Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
21. Le catholique croit que, après cette vie, existe le Ciel ou l’Enfer. Le spirite le nie, car il croit à de nouvelles réincarnations.
Rien a rajouter  Very Happy
Lire la Philosophie Spirite pour comprendre le "pourquoi"



Very Happy Rolling Eyes Very Happy
Je respect ce Prêtre, mais il y a un manque cruel de connaissance dans sont analyse/jugement; c'est dommage, cela décrédibilise le dialogue. (à mon sens)

Enfin voila, je voulais vous partager cela.  cheers
Le livre "le Ciel et L'Enfer" porte justement sur les contre-argument Spirite quant à la vision Catholique; à lire absolument mes amis.
study study
1g5
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spirite22.wix.com/spirite22
Artifex

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 05/10/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi un catholique ne peut-il pas pratiquer le spiritisme ?   Mer 24 Mai - 11:48

Ce monsieur ne peut pas avoir d'avis objectif sur le sujet, les religions ne se remettent pas en question et lui-même est pris dans ses croyances et a certainement été éduqué dans le sens du "c'est comme ça et pas autrement".

Difficile de prêcher un convertit !


De plus il n'a certainement étudier que les très très très grande ligne du spiritisme avec des lunettes sales du fait qu'il dit plein de bêtises concernant la codification de Kardec.
Cela va mettre un certain temps avant que les intégristes ne changent leurs fusils d'épaule... Peut-être par une "épuration" naturel avec le manque croissant d'intérêt pour ce genre de religion que je définis comme "totalitaire".

Il se rendra compte de son ignorance une fois de l'autre côté. (Attention je ne juge pas, je me met aussi dans ce paquet de l'ignorance pour énormément de sujet, c'est juste un constat)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Groupe spirite 22

avatar

Messages : 363
Date d'inscription : 06/03/2016
Localisation : Salle Michel Fraboulet - 13 rue de Penthievre 2200 Saint-Brieuc

MessageSujet: Re: Pourquoi un catholique ne peut-il pas pratiquer le spiritisme ?   Mer 24 Mai - 18:01

Oui bien sur ! Smile
L'éducation joue un grand rôle dans la compréhension et la représentation du monde.
Perso, tant qu'il fait le bien, qu'il combat ses mauvais penchants ... le reste on s'en moquent totalement.  t5t

Après il faut quand même être attentif aux dires des gens concernant le Spiritisme, c'est un courant de pensée et une révélation extraordinaire mais qui reste encore -un peu- soumis à la raillerie et au dénis; une attitude sérieuse est de mise face à ce genre de détracteurs.

Enfin, de belles pensées à ce prêtre, qui à embrasser Dieu dans sa vie; c'est déjà beaucoup !
jolicoeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spirite22.wix.com/spirite22
Aela56

avatar

Messages : 196
Date d'inscription : 02/08/2016
Age : 34
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Pourquoi un catholique ne peut-il pas pratiquer le spiritisme ?   Mer 24 Mai - 19:06

merci Daren pour ce long message fort intéressant. J'aime bien les septiques et les personnes qui contredisent un sujet donné (si c'est exprimé avec respect et une certaine bonne foi personnelle !) car ça fait naitre des discussions enrichissantes comme celles-là et j'aime bien voir comment les gens argumentent leurs idées ou croyances. De la discussion naît la réflexion.  Smile

Citation :
Père Boaventura Kloppenburg a écrit:
   12. Le catholique obéit à Dieu qui interdit strictement l’invocation des morts. Le spirite fait de cette invocation une nouvelle religion.

La j'avoue ne pas connaitre les dires du Catholicisme concernant l'interdiction de communiquer avec les Esprits .. donc je laisse la place à qui pourrais répondre a ce point ...

Ahhh j'ai lu sur ce sujet dans un texte spirite y'a pas longtemps (ne me demandez pas où ou laquelle par contre, car je ne sais plus du tout !) En fait l'origine de l'interdiction de parler avec les morts viendrait de ce verset de la Bible (deuteronome 18:10)  "Qu'on ne trouve chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui exerce le métier de devin, d'astrologue, d'augure, de magicien, d'enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts.…" Déjà les diverses traductions de ce passage varient un peu, et donc le sens en diffère aussi un peu d'une traduc' à l'autre et possible que le sens original à été quelque peu "arrangé" si je puis dire.

En fait si mes souvenirs sont bons, cette déclaration a été faite dans un contexte ou les gens dans cette région étaient pour un certain nombre d'entre eux encore païens ou encore assez bien sous influence païenne (le deuteronome est daté de plusieurs sciècles avant JC) et notamment ayant des croyances plus ou moins proches de celles de l'Egypte ancienne dont des croyances impliquant des sacrifices humains ! De plus à cette époque la majorité des devins, astrologues et autres, faisaient commerce de leur savoir faire et comme encore de nos jours, tous n'étaient pas honnêtes... du coup c'était une façon de leur dire que pratiquer ce genre de commerce n'était pas une bonne chose et que les gens faisant appel à ce genre de services s'éloignaient des bonnes croyances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aela-spirite.webnode.fr/
Groupe spirite 22

avatar

Messages : 363
Date d'inscription : 06/03/2016
Localisation : Salle Michel Fraboulet - 13 rue de Penthievre 2200 Saint-Brieuc

MessageSujet: Re: Pourquoi un catholique ne peut-il pas pratiquer le spiritisme ?   Mer 24 Mai - 22:27

@Aela56 a écrit:
J'aime bien les septiques et les personnes qui contredisent un sujet donné (si c'est exprimé avec respect et une certaine bonne foi personnelle !) car ça fait naitre des discussions enrichissantes comme celles-là et j'aime bien voir comment les gens argumentent leurs idées ou croyances. De la discussion naît la réflexion.
Entièrement d'accord avec toi ^^

@Aela56 a écrit:
En fait si mes souvenirs sont bons, cette déclaration a été faite dans un contexte ou les gens dans cette région étaient pour un certain nombre d'entre eux encore païens ou encore assez bien sous influence païenne
AAh voila c'est pour assoir le pouvoir catholique en remplaçant/interdisant les anciens cultes païens ! Il n'y a en fin de comptes aucune raisons fondé et valable ...
Un peut comme le calendrier, les grandes dates du Catholicisme, les noms des Saints ect ...
Ah y'a pas à dire, ils étaient futés, fourbes mais futés !  Very Happy

Merci Aela56 Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spirite22.wix.com/spirite22
Artifex

avatar

Messages : 201
Date d'inscription : 05/10/2014

MessageSujet: Re: Pourquoi un catholique ne peut-il pas pratiquer le spiritisme ?   Jeu 25 Mai - 9:21

Il y a aussi le fait que les personnes ayant perdu des proches, peuvent empécher justement ces proches de partir correctement vers l'autre mondes de part leur tristesse et les retenir avec eux ici-bas non ?

Je vous partage un petit texte sur une question que j'avais posé aux esprits de part le biais de ma maman. C'est assez personnel mais sur ce site je pense pouvoir me permettre de l'insérer car il reste malgré tout général.

J'avais demander si il y avait un message pour moi de l'autre côté :





"Un message, pas de message, pourquoi me poses-tu une question à laquelle tu as déjà la réponse ?

Il me semble qu'au fond de toi, tu penses souvent à une personne qui a laissé un grand vide dans ta vie. Il me semble que celle-ci soit toujours prête à réapparaître dans tes pleures.

Je t'en prie cesse de te souvenir de ceux qui ne sont plus. Garde-les dans ton cœur. Mais les vivants restent dans leur état et ne peuvent cohabiter avec un autre état car sinon tout se brouille entre la réalité de notre monde physique à laquelle tu appartiens et celle de ceux qui ne sont plus, mais qui te veilles afin que tu puisses vivre une existence stable.

Peut-être le regret de ne pas s'être aperçue du besoin de l'autre, qu'une certaine écoute peut encore te tarauder, mais décidément fait aussi confiance à ceux qui ne sont plus car ils t'accompagnent. Ne craint ni de toi, ni d'eux car ils sont toujours à la porte de ta cuisine.

Certes, ma réponse peut t'interroger mais toi, tu auras la force de dépasser ce qui parfois te fait encore mal. Sache que ceci n'a plus besoin d'être. Le passé est le passé, mais l'avenir t'attend à chacun de tes moments présent pour construire ta vraie vie."

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Groupe spirite 22

avatar

Messages : 363
Date d'inscription : 06/03/2016
Localisation : Salle Michel Fraboulet - 13 rue de Penthievre 2200 Saint-Brieuc

MessageSujet: Re: Pourquoi un catholique ne peut-il pas pratiquer le spiritisme ?   Jeu 25 Mai - 10:30

@Artifex a écrit:
Il y a aussi le fait que les personnes ayant perdu des proches, peuvent empécher justement ces proches de partir correctement vers l'autre mondes de part leur tristesse et les retenir avec eux ici-bas non ?
Oui, l'affliction que nous portons à nos défunts est un supplice pour eux. Ils ressentent nos pleures et nos peines, ce qui les attristent à leurs tours.
Nous devrions et devons être heureux pour eux, car la mort n'est qu'une libération. Et pour les esprit Imparfait, prier. Les bonnes pensées, les joies, quelque soit les conditions de mort et de désincarnation de l'aimé, seront préférable aux remords et aux larmes; pour lui comme pour nous.

Après je suis absolument pas sur que ce soit pour ce motif là que le Catholicisme est interdit la communication avec les morts; car comme source de pleure et de tristesse on ne trouve pas mieux que leur foi en la conception des "Peines et des Jouissance Éternelle" ...


Un bien beau message, optimiste et disciplinaire; parfait ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spirite22.wix.com/spirite22
Aela56

avatar

Messages : 196
Date d'inscription : 02/08/2016
Age : 34
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Pourquoi un catholique ne peut-il pas pratiquer le spiritisme ?   Ven 26 Mai - 20:00

Il est super ce message qu'a reçu ta maman.  jolicoeur

@Artifex a écrit:
Il y a aussi le fait que les personnes ayant perdu des proches, peuvent empécher justement ces proches de partir correctement vers l'autre mondes de part leur tristesse et les retenir avec eux ici-bas non ?

Oui y'a de ça aussi je pense. De ce que j'en ai compris : le fait d'avoir beaucoup de chagrin pour la perte d'un de nos proches, on leur envoit de basses vibrations qui les retiennent. Ou bien ils n'osent pas partir pour rester près de leurs proches. J'ai lu le témoignage d'une médium où elle avait eu un contact avec une mère désincarnée qui voulait rester près de ces enfants. Elle était plutôt heureuse de son état...

Désolée si je parle de mon expérience : une fois, à une de nos réunions Spirites, j'ai eu l'esprit d'une petite fille qui ne voulait pas partir car ses parents étaient si malheureux qu'elle n'osait pas passer de "l'autre coté", elle voulait rester pour essayer de les consoler.

J'avais reçu une autre fois le message d'un esprit :

"Ne versez plus des larmes amères,
Qui nous retiennent sur cette Terre.
Ne pleurez plus pères et mères,
Nous vos enfants sommes dans la Lumière
Ne nous retenez pas ici sur cette terre.
Ici tout est beau, douceur et lumière.
Ne versez plus vos larmes amères,
Chers pères et chères mères
Nous vous envoyons notre amour sur votre sphère
Ne pleurez plus pères et mères."

belle soirée à tous  flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aela-spirite.webnode.fr/
Ortho

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 28/05/2017
Age : 62
Localisation : Nanterre

MessageSujet: Re: Pourquoi un catholique ne peut-il pas pratiquer le spiritisme ?   Mar 30 Mai - 13:22

@Groupe spirite 22 a écrit:
@Artifex a écrit:
Il y a aussi le fait que les personnes ayant perdu des proches, peuvent empécher justement ces proches de partir correctement vers l'autre mondes de part leur tristesse et les retenir avec eux ici-bas non ?
Oui, l'affliction que nous portons à nos défunts est un supplice pour eux. Ils ressentent nos pleures et nos peines, ce qui les attristent à leurs tours.
Nous devrions et devons être heureux pour eux, car la mort n'est qu'une libération. Et pour les esprit Imparfait, prier. Les bonnes pensées, les joies, quelque soit les conditions de mort et de désincarnation de l'aimé, seront préférable aux remords et aux larmes; pour lui comme pour nous.

Après je suis absolument pas sur que ce soit pour ce motif là que le Catholicisme est interdit la communication avec les morts; car comme source de pleure et de tristesse on ne trouve pas mieux que leur foi en la conception des "Peines et des Jouissance Éternelle" ...

quote]

Bonjour,
J'ai eu la chance d'étudier le Bouddhisme Tibétain au contact des Lamas Tibétains, qui m'ont donné certains rites et de lire le "Bardo Thödol", le livre d'entre deux, entre deux incarnations car ils pensent que la vie est une longue suite de renaissances jusqu'à obtenir la libération du Samsara ou monde conditionné (cette Terre ou un autre état: animal, plante, dieux, esprits affamés...etc...). Il est dit que l'on doit s'éviter de pleurer ou d'avoir des pensées négatives telles que colère, envie, désir vis-à-vis du mort, car cela ne peut que retarder son départ et son évolution.Pour le Catholicisme, cela vient de l'Ancien Testament dans lequel le dieu des Juifs ("Yavhé" ou "YHWH") avait interdit l'approche des morts, leur invocation,leur culte.
Mais l'Eglise, quant à elle, gère cette tendance en faisant appel, au culte des reliques : aucune église ne peut-être construite sans un reste du saint auquel elle est consacrée (os), et au culte des saints dont les corps demeurent incorrompus même plusieurs siècles après leur mort: par exemple le corps de Sainte Bernadette Soubirous la voyante de Lourdes en son monastère de Nevers ou ste Catherine Labouré à Paris à la Chapelle de la médaille miraculeuse rue du Bac (75007).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Groupe spirite 22

avatar

Messages : 363
Date d'inscription : 06/03/2016
Localisation : Salle Michel Fraboulet - 13 rue de Penthievre 2200 Saint-Brieuc

MessageSujet: Re: Pourquoi un catholique ne peut-il pas pratiquer le spiritisme ?   Mar 30 Mai - 15:38

Hey cheers

cool que tu participe ^^

j'ai un immense respect pour la culture Bouddhiste, il ont une vision très saine et très "vrai" de la vie. Une grande connaissance d'eux même, et une discipline/volonté qui force mon respect !  Smile  
C'est génial que tu est pus la vivre de près.  Very Happy

Oui ils ont ce principe réincarnationniste et métempsycosiens; qui est assez proche de celle de l'enseignement des Esprits.
Elles diffèrent au fait que le principe réincarnationniste Spirite est bien sur un courant de métempsycose (se réincarner dans tout les règnes de la vie) mais est aussi "évolutionniste" : montrant les 3 Principe de la Création (le Matériel, le Vital et L'Intelligent) et que les réincarnations sont évolutive, c'est à dire ont pour but d’acquérir c'est 3 principe et d'évoluer constamment; toujours vers un état plus pur, plus quintessencié tant dans sa forme que dans sont essence; à grandir en connaissances et en Amour.
Exemple : pour les Spirite, "l'homme" ne peut se réincarner en "plante", car l'homme a acquis les 3 principes alors que la plante début tout juste à acquérir le 3em.
Mozart -et toute ses facultés propre- ne pourrait trouver place dans le corps d'un chat, d'un axolot, ou bien même d'un singe.
Alors que la métempsycose/métensomatose Bouddhiste est la croyance du passage de corps à corps sans "but" ou "logique" près défini. Et si je me rappel bien, la notion même de l'âme, du "moi infini" n'est pas de mise ( Question )
(du moins c'est ce que j'ai toujours lus sur la métempsycose Bouddhiste, peut-être me suis-je trompé ou j'ai mal compris ...)

C'est ce qui explique le schisme de pensée entre l'école réincarnationniste Spirite et Bouddhiste.


@Ortho a écrit:
Il est dit que l'on doit s'éviter de pleurer ou d'avoir des pensées négatives telles que colère, envie, désir vis-à-vis du mort, car cela ne peut que retarder son départ et son évolution
Voila ! Encor une sympathie commune entre le Spiritisme et le Bouddhisme.
Raaah, ils ont compris beaucoup de choses les Bouddhistes, et ça depuis des temps immémoriaux !!
Léon Denis, dans "Après la Mort" révèle les grand points communs entre le Spiritisme et le Bouddhisme (Védas).
De belles pensées, et remerciements à ces êtres qui on participer à grand oeuvres à l'évolution de l'humanité !  1g5


@Ortho a écrit:

Mais l'Eglise, quant à elle, gère cette tendance en faisant appel, au culte des reliques : aucune église ne peut-être construite sans un reste du saint auquel elle est consacrée (os), et au culte des saints ...
Ah ouais ... les filous quand même  Very Happy
Ils on détourner le problème en arrangent leurs p'tits affaires au passage, en fait; les p'tits malins  lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spirite22.wix.com/spirite22
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi un catholique ne peut-il pas pratiquer le spiritisme ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi un catholique ne peut-il pas pratiquer le spiritisme ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divulgation Spirite (Spiritisme) :: Expériences de Médiumnité :: Explications de textes Spirites-
Sauter vers: