Forum sur la divulgation de la philosophie spirite ou Spiritisme la médiumnité, la vie après la mort, la réincarnation, l'évolution spirituelle, Les Esprits et Dieu et ses lois Divines.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-53%
Le deal à ne pas rater :
Balance connectée Xiaomi Mi Body à 18,99€ au lieu de 39,99€
18.99 € 39.99 €
Voir le deal

 

 Mort d'un enfant

Aller en bas 
AuteurMessage
jean-pierre Abel



Messages : 583
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 79
Localisation : regioh Lilloise

Mort d'un enfant Empty
MessageSujet: Mort d'un enfant   Mort d'un enfant Icon_minitimeMar 2 Juin - 7:09

Bonjour à tous,
Je vous propose la lecture du message suivant : MORT D’UN ENFANT
1 Juin 2020 , Rédigé par Un Spirite et proposé par doctrinespiritenimes.over-blog.com
Bonne lecture
Jean-Pierre


C 'est lors d'une réunion d'un groupe spirite en France en 2019 que cette communication est arrivée. Le moment de l'enseignement et de l'étude avait été consacré au sujet : qu'est-ce que l'amour ? Sujet commenté pendant une heure environ. Après une courte pause, la réunion médiumnique a commencé et notre surprise fut grande lorsqu'un médium à transe fit une incorporation complète avec un enfant, la voix changea et l'émotion fut grande dans le sujet abordé que rien ne laissait prévoir. Un enregistreur était présent, qui permit après de mieux comprendre l'importance de cette communication. Comprendre comment cela se passe dans le monde spirituel lors de la perte d'un enfant, car cette réponse permet de se faire une idée plus juste de l'accompagnement qui se met en place dans le monde spirituel ainsi que des liens qu'il faudra renouer pour retrouver une construction où l'amour tiendra une véritable place.

Je vous laisse prendre connaissance de cette communication :

« Ma maman à moi, elle ne m'aimait pas, ma maman à moi elle a mis quelque chose dans mon biberon. Mais quand je suis partie . . . je suis partie, eh ben il y a une madame qui était là qui m'a accueillie, elle s'appelle Thérèse et il y a beaucoup d'enfants comme nous avec elle. Il y a des petites filles, des petits garçons, des petits, des grands, ils avaient tous besoin d'amour, eh ben Thérèse elle était là pour nous. Elle nous apprend que l'amour c'est pas toujours, pas toujours naturel, pas toujours . . . comme comment vous dites, vous les grands ? ... pas toujours vrai. Elle ... elle nous aime pour de vrai, c'est notre maman.

Ma maman après ... elle est partie elle aussi. ... elle est venue me voir (des pleurs) et elle m'a dit pardon (des pleurs) et j'ai appris avec Thérèse que, peut-être un jour, peut-être qu'un jour, on sera frère, sœur, peut-être que je serai sa maman ou son papa. Eh ben moi, moi j'ai dit à Thérèse, j'ai dit à Thérèse que je l'aimerai, (des pleurs) ... que je l'aimerai (des pleurs) pour tout effacer. Et pour qu'après on s'aime toutes les deux très fort. Et c'est ça qu'elle nous apprend Thérèse, à tous : le pardon !!! (Sanglots). Le vrai amour, celui qui efface tout, toutes les bêtises, tous les défauts, toutes les erreurs, et je prends des mots de grands. Et je pense qu'on aime tous comme des grands, oui, on aime comme des grands, c'est ça qu'il faut que je vous dise (sanglots). Mais on travaille encore, on a encore du travail.

(À voix basse) Ils sont autour de vous. (Voix normale) Ils sont tous là, (rires) : alors, y'a Rémi et Sophie (rires), ils sont tous là avec vous, ils sont autour de vous, ils sautent, ils rient (rires). Et puis Thérèse, elle est là, Thérèse elle est là, il n'y a pas que Maria ... On me dit que je dois arrêter de parler. Merci de nous avoir écoutés, merci et plein d'amour pour tout le monde : pour les petits, pour les grands, les moyens aussi, pour les jeunes, pour les vieux. Parce qu'on est tous égaux, là-haut aussi on est égaux. Je ne comprends pas d'ailleurs, je ne comprends pas pourquoi en bas on croit qu'on n'est pas égaux. C'est tout faux ça. (Rires)

On vous aime très fort parce que, parce que, ce que vous dites ici, c'est ... mais je vois hein, je vois les gens quand ils pleurent (rires). Je les vois aussi quand ils brillent, je les vois briller et ça c'est grâce à vous, il y a de l'amour ici. Il y a une grosse ... je ne sais pas comment dire, comme un gros nuage, un nuage : c'est de l'amour. C'est beau. Mais celui de ... je peux le dire ? ... je peux le dire. Eh ben, celui d'ici, le nuage de Thérèse, il est encore plus beau (rires). Voilà. Je dois vous dire au revoir, à très bientôt, au revoir. »

Bien entendu, l'ambiance de cette réunion a été ressentie aussi par le monde spirituel présent, et décrite par cette enfant. Le médium ne s'est pas rappelé ce qu'il a dit, comme il se doit dans une transe, mais la voix de l'Esprit qui s'est exprimé, n'a retenu qu'un aspect positif de l'épreuve en parlant de l'amour qui permettrait une réconciliation profitable dans une famille peut être reconstruite différemment.

Tout ce qui a été exposé correspond à ce que dit la doctrine spirite. Le sujet est difficile. Nous voyons ainsi que l'Esprit d'un enfant qui s'était nouvellement incarné se retrouve brusquement dans le monde spirituel après l'empoisonnement par sa mère. Nous ne connaissons pas les raisons de ce geste coupable, mais l'Esprit de l'enfant reste dans une démarche d'aide et d'amour envers cette mère. C'est là la grandeur du pardon sincère qui reste la base du progrès individuel et par conséquent du progrès collectif dont nos sociétés ont tant besoin.
Partager cet article

Revenir en haut Aller en bas
 
Mort d'un enfant
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divulgation Spirite (Spiritisme) :: Expériences de Médiumnité :: Psychographie-
Sauter vers: