Forum sur la divulgation de la philosophie spirite ou Spiritisme la médiumnité, la vie après la mort, la réincarnation, l'évolution spirituelle, Les Esprits et Dieu et ses lois Divines.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-55%
Le deal à ne pas rater :
Machine Expresso Beko 1200 W – Inox – Plateau chauffe-tasses
59 € 132 €
Voir le deal

 

 DIFFERENCE ENTRE KARMA ET LA LOI DE CAUSE A EFFET

Aller en bas 
AuteurMessage
jean-pierre Abel



Messages : 583
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 79
Localisation : regioh Lilloise

DIFFERENCE ENTRE KARMA ET LA LOI DE CAUSE A EFFET Empty
MessageSujet: DIFFERENCE ENTRE KARMA ET LA LOI DE CAUSE A EFFET   DIFFERENCE ENTRE KARMA ET LA LOI DE CAUSE A EFFET Icon_minitimeMar 22 Déc - 9:00

Bonjour tout le monde,
Je vous propose la lecture la lecture de l’article : DIFFERENCE ENTRE KARMA ET LA LOI DE CAUSE A EFFET, proposé, par doctrinespiritenimes.over-blog.com, le 21 Décembre 2020, Rédigé par Un spirite dans #Allan Kardec, #Centre Spirite, #Croyance, #Doctrine Spirite, #Médiumnité, #Philosophie Spirite, #Réincarnation, #Science, #Spiritisme
Bonne Lecture
Etude sur le Karma proposé par Louis Serré
DIFFERENCE ENTRE KARMA ET LA LOI DE CAUSE A EFFET
Chez les spirites, c’est très usuel le mot karma comme synonyme d’une loi cosmique, de laquelle nous parle Le Livres des Esprits (chapitre premier), ainsi transcrite : « Il n’y a pas d’effet sans cause ».
Mais, en réalité, le karma n’est pas exactement la même chose que la loi de cause à effet. D’ailleurs, Allan Kardec n’a jamais mentionné le terme karma dans la doctrine spirite, justement parce qu’il n’en fait pas partie. Et pour mieux comprendre la différence entre les deux préceptes, il faut d’abord les analyser séparément.

LE KARMA
Au sujet de karma, le lexique spirite du site spiritisme.com, nous donne la définition suivante :
Karma : Principe hérité des religions orientales selon lequel, on se réincarne pour payer ses fautes commises dans des vies antérieures. Le riche deviendra pauvre, le criminel périra par le crime dans la vie suivante, etc., relation de cause à effet un peu primaire, calquée sur la justice des hommes. C'est l'idée de punition expiatoire qui prédomine. Le pardon, la rédemption et l'amour du prochain sont des notions un peu trop absentes dans la loi karmique. L'évolution n'y est envisagée qu'en termes de souffrance et de soumission. Il n'y a pas place pour la liberté et la recherche du bonheur. La loi du karma est essentiellement une notion humaine, trop humaine, qui attribue au divin les défauts mêmes de ses créatures. http://www.spiritisme.com/lexique/
Le dictionnaire Larousse en ligne, à son tour, nous dit le suivant :
Karma – Principe fondamental reconnu par les trois grandes religions indiennes et reposant sur la conception de la vie humaine comme maillon d’une chaîne de vies (samsara), chaque vie particulière étant déterminée par les actions de la personne dans la vie précédente. http://www.larousse.com/en/dictionnaires/francais/karma
On voit donc que le karma possède un sans fataliste et passif qui nous impose une punition incontournable pour réparer les erreurs d’une existence antérieure. C’est-à-dire, sous le domaine de cette loi, il n’y a rien à faire dans la vie présente pour diminuer les peines provenant d’une existence antérieure.
Pour illustrer ce précepte on peut donner un exemple qu'on peut retrouver en Inde,par exemple où il semblerait qu'on interdise la charité pour les mendiants. En effet, en Inde, les mendiants dans les rues ne reçoivent pas d’assistance matérielle du peuple ni des autorités, a fin que ces "parias" puissent purger leurs karmas.

LA LOI DE CAUSE A EFFET

Au contraire du karma, la loi de cause à effet contemple la possibilité de s’adoucir ou même s’abréger une expiation, due à des bonnes actions et selon le code pénal de la vie future, article 13 (Le Ciel et l’Enfer, chapitre VII), au-dessous transcrit :

13 - La durée du châtiment est subordonnée à l’amélioration de l’Esprit coupable. Aucune condamnation pour un temps déterminé n’est prononcée contre lui. Ce que Dieu exige pour mettre un terme aux souffrances, c’est une amélioration sérieuse, effective, et un retour sincère au bien.

L’Esprit est ainsi toujours l’arbitre de son propre sort ; il peut prolonger ses souffrances par son endurcissement dans le mal, les adoucir ou les abréger par ses efforts pour faire le bien.

Partager cet article

Revenir en haut Aller en bas
 
DIFFERENCE ENTRE KARMA ET LA LOI DE CAUSE A EFFET
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divulgation Spirite (Spiritisme) :: Bienvenue sur le forum :: Textes & Prières Spirites-
Sauter vers: