Forum sur la divulgation de la philosophie spirite ou Spiritisme la médiumnité, la vie après la mort, la réincarnation, l'évolution spirituelle, Les Esprits et Dieu et ses lois Divines.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -38%
LEGO® Harry Potter™ – Le Magicobus
Voir le deal
24.99 €

 

 La vie ici n’est qu’une étape ..

Aller en bas 
AuteurMessage
jean-pierre Abel




Messages : 1098
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 79
Localisation : regioh Lilloise

La vie ici n’est qu’une étape ..  Empty
MessageSujet: La vie ici n’est qu’une étape ..    La vie ici n’est qu’une étape ..  Icon_minitimeSam 3 Avr - 8:49

Je vous propose la lecture de l’article suivant : La vie ici n’est qu’une étape .. par doctrinespiritenimes.over-blog.com, le 2 Avril 2021 Rédigé par Un spirite Publié dans #Allan Kardec, #Centre Spirite, #Croyance, #Doctrine Spirite, #Médiumnité, #Philosophie Spirite, #Réincarnation, #Science, #Spiritisme
Tout au long de notre existence, nous grandissons, nous nous marions, nous vieillissons et des personnes que nous aimons meurent autour de nous. La vie ici n’est qu’une étape d’apprentissage et de travail, une étape du cycle évolutif, comme les divers niveaux d’enseignements des écoles que nous fréquentons. Au fur et à mesure des tests, des évaluations, des examens, des écrits et des oraux, des baccalauréats, des masters ou des doctorats que nous passons, nous allons de l’avant, vers de nouveaux échelons. Puis un jour viendra la remise des diplômes, une cérémonie aux dimensions cosmiques en quelque sorte, après laquelle nous n’aurons plus besoin de revenir dans ce que la fameuse prière catholique appelle la « vallée des larmes ». Nous aurons à ce moment-là, échappé pour toujours à ce que les mystiques orientalistes appellent « la roue de la réincarnation ». Le parcours se poursuivra à partir de là, mais nous n’aurons plus besoin d’être attachés temporairement à un corps physique qui nous impose tant de limitations, afin de réaliser ce très long parcours sur lequel nous apprenons l’ABC de la vie. ***** De l’état solide à l’état gazeux. Màrio de Andrade [[1]](http://www.cslak.fr/bibliotheque/sujets-du-mois/52-manifestations/1632-la-mort#1) disait que la mort n’est qu’un changement d’état : nous passons de l’état solide à l’état gazeux. Ceci ne veut pas dire que nous ne sentions pas une peine plus ou moins intense à la mort de parents et d’amis, et même de simples connaissances. Les départs sont toujours chargés d’un certain contenu émotionnel, même un simple au revoir lorsque nous partons en vacances au loin. Nous ressentons le vide laissé par le fils qui va travailler, la fille qui se marie, le frère qui part vivre au loin ou même le bon collègue de travail quand il est muté dans une autre filiale. C’est naturel et compréhensible que nous soyons peinés par la mort de ceux qui font partie intégrante de notre groupe spirituel (loi de syntonie), particulièrement ceux que nous aimons le plus pour leurs vertus et pour le niveau d’affinité et d’entente que nous entretenons avec eux, qu’ils soient de la famille ou pas. À plus forte raison, l’impact de la douleur qui résulte de la perte d’un fils ou d’une fille est plus intense, quels que soient son âge ou les conditions qui ont interrompu son existence dans la chair. Dans les premiers temps de la douleur, nous ne percevons même pas les tentatives de réconforts et nous prenons rarement conscience des mots affectueux et de sympathie de nos amis et de notre famille. Tout semble irrémédiable, la perte paraît définitive, la douleur inconsolable, l’affliction insupportable. Il est inutile dans ces moments de crise émotionnelle intense de souhaiter que la personne étanche ses larmes et recommence à sourire, comme par enchantement. Il faut donner du temps au temps pour que nos émotions tumultueuses s’accommodent à un autre niveau et que nous puissions poursuivre notre tâche qui est de vivre, quelle que soit l’intensité de nos désenchantements et la profondeur de nos découragements. Il y a presque toujours autour de nous d’autres être qui ont besoin de nous, des tâches qui demandent notre participation ou des activités qui tout simplement ne peuvent pas être abandonnées. La vie n’a pas de point final, elle n’a que des virgules, des points de suspensions, d’exclamations, d’interrogations, et beaucoup de traits d’unions. Nous ne sommes pas des îles, mais des particules d’un même continent. [[1]](http://www.cslak.fr/bibliotheque/sujets-du-mois/52-manifestations/1632-la-mort#_1) Màrio de Andrade (1893-1945) était un poète brésilien, romancier et critique d’art. Source : CSLAK
Partager cet article

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie ici n’est qu’une étape ..
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divulgation Spirite (Spiritisme) :: Bienvenue sur le forum :: Textes & Prières Spirites-
Sauter vers: