Forum sur la divulgation de la philosophie spirite ou Spiritisme la médiumnité, la vie après la mort, la réincarnation, l'évolution spirituelle, Les Esprits et Dieu et ses lois Divines.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -66%
DORMIPUR Oreiller à mémoire de forme ...
Voir le deal
10.09 €

 

 La puissance de la pensée comme antidote

Aller en bas 
AuteurMessage
jean-pierre Abel



Messages : 1046
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 79
Localisation : regioh Lilloise

La puissance de la pensée comme antidote Empty
MessageSujet: La puissance de la pensée comme antidote   La puissance de la pensée comme antidote Icon_minitimeMar 6 Avr - 7:59

Je vous propose la lecture du message reçu par Monique MATHIEU La puissance de la pensée comme antidote
03/04/2021
La puissance de la pensée peut-elle être un antidote ?
Ils me disent :
« L'être humain, et il faut que ce soit répété de nombreuses fois, a une immense puissance !
Nous allons vous donner un exemple :
Un être peut avoir l'obligation de se subir certaines injections, et bien qu'il soit viscéralement contre cette obligation, il se peut qu'il n'ait pas la possibilité de refuser pour des raisons humaines de travail ou tout simplement de survie.
Soyez attentif à ceci : si sa conscience humaine et son âme sont très forts, cet être pourra détruire tous les éléments perturbateurs qui lui seront injectés, mais elle devra le faire tout de suite, avant que ces éléments perturbateurs, au niveau de l'ADN notamment, ne puissent se répandre dans son corps.
Un être qui a reçu une injection par obligation devra faire un travail important, en conscience, pour anéantir tout ce qui est absolument indésirable dans son corps.
Il faudra qu'il visualise le produit, quel qu'il soit, qui commence à se répandre et donner un ordre comme : "stop ! Tu n'iras pas plus loin ! J'envoie l'Amour nécessaire pour t'anéantir ! Tu ne nuiras absolument pas à mon corps !
Il faut que ce soit une injonction ! Il faut dire "stop !"
Vous pouvez annihiler ce que vous ne voulez pas en formulant l'ordre : "Stop !", mais il faut le faire tout de suite ! Si vous le faites huit jours après, évidemment le produit nuisible aura eu le temps de se répandre dans votre corps et ce sera beaucoup plus difficile de le stopper. C'est une chose que vous devez savoir !
Vous pouvez le faire pour une personne que vous aimez beaucoup, même si c'est moins efficace. A la seconde où elle subit cette injection, essayez de la visualiser et dites : « Stop, ce produit sera détruit, « atomisé », et il n'ira pas plus loin dans ton corps ! Stop ! » Il faut le faire, et soyez certains que cela peut avoir une grande puissance !
Nous le répétons, et ne l'oubliez pas, que votre corps est une machine perfectionnée dont vous ne savez pas vous servir, et la pensée est encore beaucoup plus puissante que vous ne le pensez ! La pensée, en association avec la conscience du corps, peut accomplir des miracles à tous les niveaux !
Donc si vous en êtes conscient, vous pouvez stopper, annuler totalement la nuisance de quoi que ce soit, même d'une maladie qui se déclare (par exemple le cancer qui est la prolifération anarchique de cellules, etc.) ; vous pouvez donner l'injonction : "Stop, il faut que cela s'arrête, et envoyer beaucoup d'Amour. Soyez certain que le travail que vous faites portera ses fruits !
Surtout, ne dites pas « stop » sans conviction ! Il faut que vous compreniez qu'il faut le dire avec le cœur, avec la puissance de ce que vous êtes réellement, avec la puissance de votre esprit !
Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :
• qu'il ne soit pas coupé
• qu'il n'y ait aucune modification de contenu
• que vous fassiez référence à notre site https://ducielalaterre.org
• que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Revenir en haut Aller en bas
 
La puissance de la pensée comme antidote
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divulgation Spirite (Spiritisme) :: Expériences de Médiumnité :: Psychographie-
Sauter vers: