Forum sur la divulgation de la philosophie spirite ou Spiritisme la médiumnité, la vie après la mort, la réincarnation, l'évolution spirituelle, Les Esprits et Dieu et ses lois Divines.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pardon de soi - De l’esprit Hammed.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Mer 1 Avr - 10:47




Pardon de soi


« Pardonner à ses ennemis, c’est demander pardon pour soi …
Car si vous êtes durs, exigeants, inflexibles, si vous tenez rigueur même pour une légère offense,
comment voulez-vous que Dieu oublie que chaque jour vous avez le plus grand besoin d’indulgence ? ».

L’Évangile selon le spiritisme, Allan Kardec, ch. 10, § 15



Nos réactions face à la vie ne surviennent pas seulement en fonction des stimuli ou des événements extérieurs, mais aussi et surtout d’après la façon dont nous percevons et jugeons intérieurement ces mêmes stimuli et événements. En réalité, nous captons la réalité des faits avec nos plus intimes perceptions, déchaînant alors des émotions particulières, qui seront les bases de nos conduites et réactions comportementales à venir.



Ainsi, notre manière d’évaluer et de réagir, et les attitudes que nous assumons par rapport aux autres, qualifiées de bonnes ou mauvaises, sont déterminées par un système d’autocensure qui se trouve structuré dans nos « niveaux de conscience » les plus profonds.



Toute attitude que nous assumons dans la vie s’attache à la manière dont nous voyons le monde extérieur et celui qui se trouve à l’intérieur de nous, qui peut nous conduire à une sensation intime de réalisation ou de frustration, de contentement ou de culpabilité, de pardon ou de punition, en fonction du « code moral » modelé dans l’intimité de notre psychisme.



Ce « juge intérieur » s’est établi sur la base des concepts accumulés à travers les temps passés au cours des innombrables vies, mais aussi grâce à l’influence des actuels parents, des enseignements des professeurs, des leaders religieux, du médecin de famille, des autorités politiques, et enfin de la société.



Il en va également ainsi, de manière subtile et presque inconsciente, dans le contact avec les informations, les ordres, les histoires, les superstitions, les préjugés et les traditions assimilées des adultes avec lesquels nous vivons de longues périodes de notre vie. Aussi, lui, ce juge intérieur, ne conduit pas toujours à la parfaite réalité des choses.



Cette « conscience critique », qui juge et catalogue nos actes, autocensurant ou autoapprouvant, influence la créature pour qu’elle agisse de la même manière avec laquelle les adultes ont agi avec elle lorsqu’elle était enfant, la punissant, lorsqu’elle ne se comportait pas de manière juste et correcte selon ce qu’elle avait appris, ou en offrant une sensation d’approbation et de réconfort, lorsqu’elle agissait d’après les références qu’elle a assimilé comme étant bonnes et descentes.



La genèse de l’absence de pardon, en tant que telle, est basée sur le type d’information et de messages que chacun a accumulé au travers des diverses phases de l’évolution de notre existence d’âme immortelle.



Nous pouvons expérimenter la culpabilité et la condamnation, le pardon et la liberté en fonction de nos valeurs, croyances, normes et règles en vigueur, qui peuvent varier d’un individu à l’autre, selon son pays, son sexe, sa race, sa classe sociale, sa formation familiale et sa foi religieuse. On n’en déduit donc que pour atteindre le pardon de soi, il est nécessaire de réexaminer nos convictions profondes à propos de la nature de notre propre être, en étudiant les lois de la vie supérieure, tout comme les racines de l’éducation que nous avons reçue au cours de notre enfance, en cette existence.



L’une des grandes sources de l’auto-agression vient de la recherche empressée de la perfection absolue, comme si nous devions tous devenir des dieux ou des déesses d’un moment à l’autre. D’ailleurs, l’exigence de perfection est considérée comme étant la pire ennemi de la créature, car elle la conduit à une constante hostilité envers elle-même exigeant d’elle des capacités et des talents qu’elle ne possède pas encore.



Si des modèles de censure très sévères ont été établis pour l’enfant par des parents perfectionnistes, ou si un sens de la justice implacable lui a été inculqué, par des règles disciplinaires et rigides, l’individu deviendra probablement un adulte inflexible et irréductible envers les autres et envers lui-même.



Chaque fois que l’on espère la perfection en toute chose et que l’on est confronté au côté « inadéquat » de notre nature humaine, on se sent fatalement diminué et enveloppé par une aura d’échec. Ne pas prendre conscience de ses limites, c’est comme si l’on admettait que les autres et nous-mêmes devions être omniscients et tout-puissants. Les gens affirment : « je me récrimine pour avoir été aussi ingénu face à cette situation… » ; « je suis en colère contre moi-même pour avoir accepté aussi facilement ces mensonges… » ; « j’aurais dû prévoir les problèmes actuels » ; « je ne parviens pas à me pardonner parce que je croyais qu’il changerait… ». Ce sont là des manières d’exprimer sa propre culpabilité et son absence de pardon envers soi-même, qui sont des exigences démesurées attribuées à des personnes perfectionnistes.



Ceux pour qui la perfection est un vice considèrent qu’ils peuvent faire tout mieux que les autres et rejettent donc presque tout ce que les autres font, ou ont fait. Ils n’acceptent pas leurs limitations et ne voient pas leur « perfection potentielle » qui existe en eux-mêmes, perdant ainsi l’opportunité de croître personnellement et de se développer naturellement, constamment, au fur et à mesure, qui est la technique utilisée par les lois de l’Univers.



Le manque d’estime de soi-même naît lorsque l’on n'accepte pas qui l’on est. Seule l’acceptation de soi nous conduit à ressentir une pleine sécurité face aux faits et aux événements du quotidien, même si les gens autour de nous ne comprennent pas nos bonnes intentions.



Le pardon offre la paix de l’esprit, mais cette concession s’échappera de l’âme si l’on est prisonnier du désir de diriger les pas de quelqu’un, sans respecter son projet de vie.



Il faut comprendre que chacun de nous accomplit son propre destin et que les activités et manières des autres personnes ne dépendent que de celles-ci. Etablir des modèles de comportement idéalisés pour nos semblables est un manque de respect pur et un manque de compréhension du mécanisme de l’évolution spirituelle. Admettre et accepter les autres comme ils sont permet qu’ils nous admettent et nous acceptent comme nous sommes.



Se pardonner soi-même résulte de l’amour que l’on porte à soi-même, un préalable pour atteindre la plénitude du « bien vivre ».



Se pardonner soi-même, c’est ne pas faire attention à ce que l’on a été, car le changement c’est maintenant ; ce qui importe, c’est ce que nous sommes aujourd’hui et quelle est notre détermination à rechercher notre progrès spirituel.



Se pardonner soi-même, c’est vivre dans la plus nette réalité, en n’étant pas distraits par l’illusion de ce que les autres et nous-mêmes « devrions être », comme ce que nous imaginons ou envisageons.



Se pardonner soi-même, c’est comprendre que ceux qui nous entourent sont des reflets de nous-mêmes, de nos créations que nous matérialisons avec nos pensées et nos convictions intimes.



Le texte étudié indique : « Pardonner à ses ennemis, c’est demander pardon pour soi », ce qui signifie que lorsque l’on se libérera du besoin de châtier et de punir son prochain, on sera prêt à recevoir le don de la compréhension pour parvenir au pardon de soi.



Pour mettre en œuvre les mots de l’apôtre Paul dans nos vies, « Car si vous êtes durs, exigeants, inflexibles, si vous tenez rigueur même pour une légère offense… », posons-nous la question : comment pouvons-nous créer de nouvelles opportunités pour que le « Divin processus de la vie » féconde notre âme par la plénitude de l’amour et, ainsi, que nous puissions nous pardonner ?



De l’esprit Hammed





Psychographie : Francisco do Espirito Santo Neto

Traduction : J.E.


http://www.spiritisme.net/index.php/pardon-de-soi




Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 28/09/2014
Age : 40
Localisation : Par_là quelque part...

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Mer 1 Avr - 11:53

Coucou ici I love you
Est-ce que tout le monde va bien ?
l'esprit de hammed...Je me demande...Il est marocain ? lol!
Bon plus sérieusement Wink Le pardon, c'est un sujet bien complexe et délicat que le pardon...Pour moi c'est un luxe que tout le monde ne peu se permettre...Est-ce que donner le pardon sans condition est naturel ? Personnellement j'en doute très fort, j'ai quand même l'impression que c'est contre nature. C'est un peu comme pour l'amour inconditionnel, ça me fait froid dans le dot... pale Comment peut-on aimer sans raison ? Je n'ai pas du tout confiance en ces préceptes, tout le monde ne mérite ni le pardon, ni l'amour d'autrui, c'est humain c'est ainsi...Maintenant il y a une différence entre ne pas pardonner et haïr, c'est comme pour tout, il y a un juste milieu..On ne quitte pas une extrême pour aller vers une autre non plus. Il faut laisser court aux événements normal des causes...Et celui qui faute recevra un jour le poids de ces fautes de façon proportionner ! Nous ne sommes pas toujours obliger de lever le petit doigt pour qu'une personne expie ces erreurs...D'ailleurs dans ce cas de figure, il faut bien être contient que nous aussi on sera sujet au retours de notre action...Cela s'appelle la causalité Et il y a des cas de figure qui sont impardonnable, si l'on pardonne certains crimes, nous devrons aussi en subir les conséquences ! Ceci est mon avis, et il peut être débattu Wink

Akasha Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Mer 1 Avr - 12:25


Le pardon demande de la compassion, de la tolérance, de l’indulgence...
Que ce soit envers soi ou envers nos semblables !

L'Amour inconditionnel, pour ma part, ce n'est pas aimer sans raison ...
C'est Aimer tout court !
Il n'y a pas besoin de raison pour Aimer !
Par contre il faut souvent une raison pour Haïr ou ne pas aimer...
Qu'elle soit justifiée ou non d'ailleurs !

La loi de causalité n'est pas de notre ressort !
Soit on la subie soit on la comprends...
C'est nous même qui nous jugeons en tant qu'incarnés ou désincarnés...
Il y aura toujours des âmes ou des esprits pour nous tendre la main, pour nous aider à comprendre où on été nos erreurs !

Pardonner des crimes ... je dirai plutôt pardonner le tort qui nous a été fait ..
On peut ne pas accepter les horreurs de ce monde mais le mal qui est fait  autrui, ne nous est pas fait à nous !
Et que penser d'un pédophile qui a lui même été abusé en tant qu'enfant ?
Il faut voir les choses sous différents points de vue et se mettre à la place des autres pour comprendre !

Après c'est sûr, il y a des cas où des personnes font volontairement du "mal" et y prennent même du plaisir !
Mais en ce cas, la Justice Divine fera le nécessaire !
Une fois désincarnés, ces personnes rendront des comptes et choisiront leur évolution...

Enfin c'est ce que je pense ! Wink

Revenir en haut Aller en bas
Akasha

avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 28/09/2014
Age : 40
Localisation : Par_là quelque part...

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Jeu 2 Avr - 2:09

C'était bien de cas extrêmes dont je faisait allusion qui n'auront pas droit au pardon...Pas bêtement une personne qui m'aurait contrarié c'est évident. Il y a des cas ou même si on se dit que la justice divine s'en occupera, et je suis la première à le penser aussi, je ne vois pas pourquoi on leur pardonneraient pour autant...L'important de toute les façons c'est de se pardonner à sois même, pour les autres ceux qui incarnent le mal absolu qu'ils se débrouillent avec le poids de leurs crimes, tout comme ceux qui détruisent la planète et nous manipulent, ceux là auront bien un jour à rendre des comptes !

Ensuite pour l'exemple d'une personne qui a subit du mal et le rends aux autres, cela lui en donne le droit ? depuis quand ? Donc on se doit de comprendre un pédophile abusé dans son enfance, et du coup le pardonné, hum...Désolée je ne manche pas de se pain_là, moi je penserai aux petites victimes...je comprends tout-à-fait leur processus de pensées de ces êtres malfaisant, mais ne pardonne pas pour autant...Mon énergie je la donne aux personnes qui en valent la peine. Et on ne dois pas laissé tomber, sous prétexte qui expieront leur crimes en ayant le choix d'une hypothétique prochaine évolution, c'est d'abord dans cette vie_ci face à leur victimes qui devront payer leur dettes.



la loi de causalité est bien de notre ressort vu qu'on peut en être l'acteur, et contré ces effets quand on est à même de comprendre ce qui nous en fait subir son effet en détectant les causes.


Pour l'amour inconditionnel, c'est pareil, je ne peux aimer des être malfaisants, je ne peux aimer ceux qui détruisent la planète, qui nous manipulent pour le pouvoir et l'argent, ceux-là ne le mérite pas, ni le miens, ni le tient, de personne...Ils doivent faire face aux mal qu'ils font régner !

Et crois moi indulgente je le suis, patiente, aimante, j'aime les autres, j'aime aider, écouter partager..Je suis pleinement épanouie, bien dans ma peaux...Mais il faut justement savoir où donner ces priorités et bien faire la part des choses...Je suis compatissante, pour les gens tristes, ceux qui subissent les injustices de notre monde, les victimes de la pollution de la faim, des victimes de la guerre, et de violence sous toute ces forme, mais aucunement de ceux qui en sont responsable !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a2zeiss
Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 33
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Jeu 2 Avr - 14:10

Citation :
la loi de causalité est bien de notre ressort vu qu'on peut en être l'acteur, et contré ces effets quand on est à même de comprendre ce qui nous en fait subir son effet en détectant les causes.

Qui pense maîtriser et connaitre la loi de causalité sur le bout des doigts, serait à mon sens comme une apprenti sorcier qui croit savoir mais ignore toutes les actions et finalités de cette loi.

Quand tu ne sais pas te servir d'une arme, elle peut se retourner contre toi, donc au mieux n'utilise pas cette arme, ça t'évitera des méfaits.

Citation :
Pour l'amour inconditionnel, c'est pareil, je ne peux aimer des être malfaisants, je ne peux aimer ceux qui détruisent la planète, qui nous manipulent pour le pouvoir et l'argent, ceux-là ne le mérite pas, ni le miens, ni le tient, de personne...Ils doivent faire face aux mal qu'ils font régner !

Heureusement Dieu ne pense pas comme ça, car sinon ceux qui ont fait le mal n'aurait pas le droit en la miséricorde de Dieu, et donc aujourd'hui nous serions tous en enfer pour l'éternité, car tous durant nos incarnations antérieures nous avons fait des choses qui ne sont pas pardonnables à tes yeux, donc merci à Dieu d'être ce qu'il est, car il est le père aimant qui ne fait pas de favoritisme et aime ses enfants de la même façon, et les éduques avec une Justesse dont seul lui à le secret Wink

Pardonner ce n'est pas qu'offrir à la personne en face le droit de se racheter, c'est aussi te libérer toi même des maux qu'il t'a causé, et qu'il n'ait plus cette emprise vil qu'il pouvait avoir sur toi, c'est libérer la colère que tu avais de cette mémoire enfouis, c'est briser les chaines qui te lié à cette personne, pardonner c'est accepter que les autres puissent fauter tout comme tu peux fauter, si tu ne pardonnes pas, tu ne seras toi même pas pardonné, la rancoeur que tu gardes en toi, te fera t'entourer de personnes ayant les mêmes vibrations que toi, car souvent on trouve des affinités chez celui qui nous ressemble. Savoir pardonner permet de ne plus tourner dans cette spirale infernale, de ne plus vivre encore et encore ce qu'une personne t'a fait subir.

Il y a des personnes ayant subit des horreurs qui savent pardonner à leur bourreau, car l'expérience que le bourreau leur à fait subir est douloureuse, à durée un temps plus ou moins long, mais la torture de l'esprit de la victime est certainement aussi dure, que l'expérience en elle même. Sauf que la torture est infinie, si il n'y à pas de pardon, c'est un peu comme marcher avec un caillou dans la chaussure.

Mais je peux comprendre que des personnes ne savent pas pardonner, ou pardonne qu'à moitié, il faut savoir aussi accepter que nous ne sommes pas tous pareil face aux épreuves, et que chez certains les épreuves ont été tellement dure, qu'ils ont du mal à puiser en eux pour trouver de telle force, car le pardon est force du mental. Savoir lâcher pour avancer n'est pas aussi facile pour certains que pour d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divulgation-spirite.forumactif.org
chenoa

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 58

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Jeu 2 Avr - 14:39

Pardonner ne veut pas dire être obliger d'aimer au sens propre du terme celui qui à mal agit. Il va de soi qu'on ne peut dire qu'on aime son bourreau ou le criminel qui commet un acte horrible, mais ne pas lui souhaiter le mal pour le mal, ne pas garder de la rancune et de souhait de vengeance, c'est déjà le chemin du pardon.

Le pardon libère, car lorsqu'on garde rancœur envers qui que ce soit, ce n'est pas ce dernier qui en souffre mais bien la personne qui nourrit cette rancune. Cela ronge et empêche de vivre harmonieusement. La haine pour la haine, le mal pour le mal ne résoudront jamais les discordes et les préjudices subits mais nous cloisonnent plutôt dans la douleur du passé.

L'amour quand à lui n'est pas le fait d'aimer ou pas sans raison, l'amour inconditionnel est pour ma pensée, le fait d'avoir des sentiments bienveillants envers son prochain, être fraternels, charitables et tolérants. Accepter les différences quelles qu'elles soient.

Nous sommes tous voués à progresser, le criminel d'aujourd'hui sera le frère aimant et doux de demain car personne n'est voué à perdurer dans le mal. Nous avons tous commis dans nos existences antérieurs des fautes plus ou moins graves. Comment nous permettre de ne pas pardonner alors que le Créateur nous pardonne lui même en nous donnant par la voie de la réincarnation, l'opportunité de réparer nos fautes?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akasha

avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 28/09/2014
Age : 40
Localisation : Par_là quelque part...

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Ven 3 Avr - 2:10

@a2zeiss a écrit:
Citation :
la loi de causalité est bien de notre ressort vu qu'on peut en être l'acteur, et contré ces effets quand on est à même de comprendre ce qui nous en fait subir son effet en détectant les causes.

Qui pense maîtriser et connaitre la loi de causalité sur le bout des doigts, serait à mon sens comme une apprenti sorcier qui croit savoir mais ignore toutes les actions et finalités de cette loi.

Quand tu ne sais pas te servir d'une arme, elle peut se retourner contre toi, donc au mieux n'utilise pas cette arme, ça t'évitera des méfaits.


Bonsoir A2zeiss, et les autres jolicoeur

Je penses que tu m'as mal lu...Wink
Je parle bien sur à mon propre niveau, je ne prétend pas connaître la causalité au niveau universel...Ce que je veux dire par-là, c'est que je sais ou j'en suis, quelles sont mes lacunes, et mes erreurs à corriger. Je sais très bien ou j'ai fauté. Et je sais comment me comporter pour ne plus refaire les mêmes erreurs, et don de nouveau avoir le même résultat... pale Tout comme je suis bien consciente qu'en agissant bien, je vais m'améliorer et me réaliser...C'est ça que je veux dire quand je dis connaître la causalité, je comprends son mécanisme...Déjà je n'ai pas écrit sur le bout de doigts aussi... Rolling Eyes


Citation :
Heureusement Dieu ne pense pas comme ça, car sinon ceux qui ont fait le mal n'aurait pas le droit en la miséricorde de Dieu, et donc aujourd'hui nous serions tous en enfer pour l'éternité, car tous durant nos incarnations antérieures nous avons fait des choses qui ne sont pas pardonnables à tes yeux, donc merci à Dieu d'être ce qu'il est, car il est le père aimant qui ne fait pas de favoritisme et aime ses enfants de la même façon, et les éduques avec une Justesse dont seul lui à le secret


Eh bien c'est normal, je ne suis pas une déesse...Je n'ai jamais prétendue est parfaite, je me montre tel que je suis, je ne suis pas sur des forums pour me faire mousser et me faire passé pour ce que je ne suis pas....Ce que je pense aujourd'hui, ne sera plus le cas dans un ans.

Et de toutes les façons, ce n'est pas ce que j'ai écrit, tu tord mes écrit, pour pouvoir assoir les tiens... Rolling Eyes

Je n'ai jamais prétendue que tout ceux qui on fauté, ne méritait pas le pardon, encore moins le miens. Je suis une personne ouverte d'esprit et absolument pas rancunière, on fait tous des fautes. Et encore heureux que l'on puissent se pardonner, et de la même façon pardonner les autres, c'est ce que j'ai écrit au cas ou....


Citation :
Pardonner ce n'est pas qu'offrir à la personne en face le droit de se racheter, c'est aussi te libérer toi même des maux qu'il t'a causé, et qu'il n'ait plus cette emprise vil qu'il pouvait avoir sur toi, c'est libérer la colère que tu avais de cette mémoire enfouis, c'est briser les chaines qui te lié à cette personne, pardonner c'est accepter que les autres puissent fauter tout comme tu peux fauter, si tu ne pardonnes pas, tu ne seras toi même pas pardonné, la rancoeur que tu gardes en toi, te fera t'entourer de personnes ayant les mêmes vibrations que toi, car souvent on trouve des affinités chez celui qui nous ressemble. Savoir pardonner permet de ne plus tourner dans cette spirale infernale, de ne plus vivre encore et encore ce qu'une personne t'a fait subir.


C'est la logique même..J'écrivais plus haut :


Citation :
Et crois moi indulgente je le suis, patiente, aimante, j'aime les autres, j'aime aider, écouter partager..Je suis pleinement épanouie, bien dans ma peaux...Mais il faut justement savoir où donner ces priorités et bien faire la part des choses...Je suis compatissante, pour les gens tristes, ceux qui subissent les injustices de notre monde, les victimes de la pollution de la faim, des victimes de la guerre, et de violence sous toute ces forme, mais aucunement de ceux qui en sont responsable !


Ce qu'il signifie que je donne la priorité aux personnes qui le mérite, ou qui justement sont des victimes...Je parle de cas extrêmes, pour les aléas de la vie, il en va tout autrement...Il est évident que que l'on doit pardonner les petites bêtises de la vie, une rupture, une trahison, que sais-je encore, toute ces exactions, il est bien de pouvoir pardonner, etf aire effectivement la paix avec sois même. Je l'ai déjà écrit pleins de fois ça, et même ici sur ton forum...

Relis bien, je vise bien le mal incarné celui qui plonge le monde dans le chaos, et de ceux qui en profitent, ou des meurtriers extrêmes, ou hors normes... What a Face


Citation :
Mais je peux comprendre que des personnes ne savent pas pardonner, ou pardonne qu'à moitié, il faut savoir aussi accepter que nous ne sommes pas tous pareil face aux épreuves, et que chez certains les épreuves ont été tellement dure, qu'ils ont du mal à puiser en eux pour trouver de telle force, car le pardon est force du mental. Savoir lâcher pour avancer n'est pas aussi facile pour certains que pour d'autres...


Tu parles de qui là ? de moi ? ? Je te rassure, je suis en paix avec moi_même et épanouie Smile
Je te le dis, je suis pour le pardon, mais pas à n'importe quel prix, et n'importe qui,n 'importe quel cas...Il y a un juste milieu dans tout, quitter une extrême pour aller vers d'autres, je ne vois pas l'intérêt, cela devient de la faiblesse... Suspect

Bonsoir Chenoa  I love you
Tu dis :


Citation :
Pardonner ne veut pas dire être obliger d'aimer au sens propre du terme celui qui à mal agit. Il va de soi qu'on ne peut dire qu'on aime son bourreau ou le criminel qui commet un acte horrible, mais ne pas lui souhaiter le mal pour le mal, ne pas garder de la rancune et de souhait de vengeance, c'est déjà le chemin du pardon.

Le pardon libère, car lorsqu'on garde rancœur envers qui que ce soit, ce n'est pas ce dernier qui en souffre mais bien la personne qui nourrit cette rancune. Cela ronge et empêche de vivre harmonieusement. La haine pour la haine, le mal pour le mal ne résoudront jamais les discordes et les préjudices subits mais nous cloisonnent plutôt dans la douleur du passé.(...)


Même remarque que pour A2zeiss...J'ai jamais prétendue que l'on ne devait rien pardonner, encore moins que je suis ainsi. C'est tordre ce que j'ai écris. Je n'éprouve aucune rancœur, ni même de sentiment de vengeance, j'ai parler de priorité, de rien d'autres. Je ne vais certainement pas me polluer l'esprit de mauvais sentiments pour des personnes qui n'en valent pas la peine..Et je rappelle que je parle de cas hors norme, et non de petite bêtises de tout les jours.  Et il est hors de question que je donne mon pardon et de la compassion pour ceux qui détruisent la planète. Mais ce n'est pas pour autant que j'éprouve de la haine ou leur souhaitent tout les maux de la terre, ils expieront leur crimes sans que j'aie à lever le petit doigt, donc mon énergie elle va là ou je peux intervenir.  Very Happy
Pour le retse veillez vous reporter sur ma réponse à A2zeiss.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chenoa

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 58

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Ven 3 Avr - 13:01

Je t'ai bien comprise Akasha et lorsque je réponds, je ne m'adresse pas personnellement à toi, je donne seulement mon point de vue en général de ce que j'entends en ce qui concerne le pardon et  l'amour.

Il ne faut pas prendre à titre personnel, toute réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a2zeiss
Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 33
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Ven 3 Avr - 13:25

Exactement comme l'explique Chenoa, quand je parle c'est pour donner des exemples en me basant sur tes dire Akasha, mais je ne parlais pas forcement de toi, je parlais en général, je ne t'ai pas pris pour une déesse rassure toi, mais en tout cas c'est le conseil que je peux donner aux autres, car à défaut de te juger, je peux toujours exprimer la pensée qui est mienne sans que tu y vois forcément un acte détourné pour te juger, ce n'est que ton interprétation personnelle, mais ce n'est pas ce que j'ai voulu exprimer quand j'ai écrit... Je ne parle pas pour une personne seulement quand je m'exprime, je parle pour ceux qui ne reconnaissent pas le pardon en eux par exemple, mais dans certains cas je peux surement être de ceux que je cite, donc ne fait pas d'amalgame quand je parle, et ne te sens pas juger, car je ne juge personne, j'exprime des faits, et tente de donner des conseils du haut de ma petite échelle de terrien qui à su tirer profit de ses quelques expériences, et qui à encore beaucoup à apprendre, je n'en doute pas Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divulgation-spirite.forumactif.org
a2zeiss
Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 33
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Ven 3 Avr - 14:05

Par contre Akasha, pourrais tu faire en sorte de lire sans interpréter et ne pas prendre tout pour toi, car j'ai relu mes passages, pour voir si ça portait à confusion, et j'ai vu qu'ils pouvaient porter à confusion pour celui qui se sent jugé effectivement, mais quand dans le premier exemple je dis qu'heureusement Dieu ne pense pas comme cela, je parlais de Dieu, et non de toi, et pour ceux qui ne pardonnent pas ou à moitié, je ne parlais pas de toi, mais des gens qui ne pardonne pas ou à moitié, c'est écrit noir sur blanc, ou plutôt bleu ciel sur noir pour le coup  Wink  

Une fois on m'a dit une chose que j'ai retenu car ça m'a fait me poser des questions sur comment je voyais les choses, on m'a dit, tu interprètes tout ce que l'on te dit, et tout ce que tu vois. Je ne comprenais pas le sens de cette phrase, et quand j'ai compris qu'effectivement j'interprétais, ma vision à changé en relisant les choses sur lesquelles j'interprétais. Je pense que l'interprétation est une forme de parano, une forme de manque de confiance en l'autre, une forme de méfiance.

Certains dans le sens contraire, peuvent parfois laisser des messages subliminaux pour tacler quelqu'un dans leurs écrits ou leurs dires, et donc en ce sens je peux comprendre que l'autre en face interprètes les dire de la personne, mais ce n'était pas mon cas dans mes commentaires au dessus Aka, rassure toi.

Ici nous essayons de divulguer la philosophie spirite sans y juger les participants, ni même leur façon de penser, après notre propre ego peut parfois nous faire dévier de notre ligne de conduite, nous ne sommes que des humains, mais nous devons pour ne pas dénaturer l'enseignement spirite parler sans y mettre notre personnalité (seulement quand nous parlons de l'enseignement, bien sûr) plus la personnalité sera en avant, plus l'enseignement spirite sera dénaturé, plus notre personnalité sera en retrait, plus l'enseignement sera juste, si l'enseignement à bien était compris par celui qui l'explique bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divulgation-spirite.forumactif.org
Akasha

avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 28/09/2014
Age : 40
Localisation : Par_là quelque part...

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Ven 3 Avr - 15:24

Bonjour tout le monde Very Happy
Mais A2zeiss, tu me prends en citation et tu t'exprimes en rapport à mes propres réponses, donc du coup il est normal que je me dise que tu t'adresses à moi, c'est la logique même. ..

Sans compter que moi aussi je donne mon avis exactement de la même façon que toi et Chenoa. Vous interpréter à partir de mes réponses, donc en toutes logique, je fais exactement comme vous.

Il n'y a pas de mal, j'ai moi aussi argumenter, je ne vous attaque pas, je ne suis ni fâchée ni énervée..J'ai poursuivis la conversation en pensant que tu jugeais par rapport à mes réponses.

Un exemple parmi d'autres, je reprends le tiens ou tu dis :

Citation :
(..)qu'heureusement Dieu ne pense pas comme cela(...)

Juste en dessous de mon texte que tu prends en citation. Donc il est normal que j'aie interpréter ça comme cela. Emploie la 1er personne du pluriel, comme je le fais, ainsi il n'y aura plus de mauvaise interprétation. Parce que c'est un peu bête de devoir par après ce justifier, mais tu sais bien comme je suis, je suis franche et si il y a un truc qui cloche, je le dis Wink


Même remarque pour Chenoa puisque tu reprends mon point de vue en exemple. qui est en droite ligne de ce que j'ai écrit, mais en détourné, vu que je parle de cas exceptionnel, et non d'une généralité. Je ne sais pas moi quand j'écrit à la suite des autres il n'y a jamais de mauvaise interprétation. Parce que je marque bien la différence entre mon avis et ceux des autres. Et j'emploie la 1er personne du pluriel le plus souvent (nous).

Donc c'est aussi bien à moi et à vous de faire attention en répondant, pour ne plus perdre bêtement son temps en justification stérile. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a2zeiss
Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 33
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Ven 3 Avr - 15:47

Si nous nous sommes justifié Akasha, c'est parce que tu as interprété, si tu ne l'avais pas fait, et que tu ne t'étais arrêté que sur ce que l'on a exprimé sans en voir un jugement contre toi, nous aurions pu continuer à débattre sans y mettre des justifications stériles, comme tu le dis. Wink

Nous (Chenoa et moi) nous n'interprétons pas tes dires Aka, nous les constatons et, nous nous basons sur ce que tu écris, pour expliquer la vision que nous avons (ou que la philosophie spirite a) d'une certaine situation. tes écrits sont clairs, et ne sont pas sujet à interprétation.

Quand par exemple tu dis:

Citation :
Il y a des cas ou même si on se dit que la justice divine s'en occupera, et je suis la première à le penser aussi, je ne vois pas pourquoi on leur pardonneraient pour autant...

Je fais le constat que tu ne pardonnes pas dans ton entièreté, et donc j'exprime ce que j'ai compris sur l'importance du pardon. Après que tu interprètes cela comme un jugement contre toi, c'est peut être effectivement que tu fais parti de ces personnes qui pardonnent qu'a moitié (mais encore une fois je ne juge pas, je donne un conseil, ou j'explique un fait, c'est différent dans l'intention)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divulgation-spirite.forumactif.org
Akasha

avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 28/09/2014
Age : 40
Localisation : Par_là quelque part...

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Ven 3 Avr - 15:58

Mais non je ne pardonne pas dans l'entièreté, c'est ce que j'explique ! Il y a des cas extrêmes pour la troisième fois...Je ne suis pas la perfection, ça aussi je l'ai écrit. Je ne me fais pas passé pour ce que je suis pas, j'évoluerai encore, je ne vais pas rester sur mes acquits, on change tout le temps. Mais le problème c'est que vous manipulez mes écrits pour donner votre avis, c'est ça que je reproche, pas dans le jugement, à croire que tu ne m'as même pas lue en entier. Si tu veux rebondir sur ce que j'écrit lis_moi correctement alors, c'est la moindre des choses, non ? sinon c'est faussé, et là, je ne suis pas d'accord.

Et déjà ta citation n'est pas bonne, c'est un bout de phrase tiré de son contexte, cela fausse tout le sens initiale...


Dernière édition par Akasha le Ven 3 Avr - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a2zeiss
Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 33
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Ven 3 Avr - 15:59

Mais parfois je ne pardonne moi aussi qu'a moitié, je peux garder une certaine rancoeur d'un événement qui m'a fait souffrir, et c'est à moi à ce moment la de comprendre le pourquoi de cette souffrance, pourquoi j'en garde une rancoeur, et si je préfère vivre avec cette rancoeur, ou si je veux avancer plus sereinement dans la vie. Le pardon fait parti de la solution pour ne plus souffrir de cette souffrance causé. Après je ne peux me baser que sur ma propre expérience et ce que j'en ais compris, je comprend que ceux qui vivent des expériences beaucoup plus difficiles peuvent avoir beaucoup plus de mal à pardonner, il faut laisser le temps à la personne, et le choix de ses propres volontés, si elle ne veut pas pardonner, elle à tout à fait le droit, tout comme si elle pardonne elle en à tout à fait le droit aussi.

Il y à des cas ou la victime pardonne, et ou les proches de la victime ne comprennent pas le fait que la victime ait pardonné, mais tout comme les proches de la victime, et la victime elle même chacun à le droit de voir les choses comme ils les voient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divulgation-spirite.forumactif.org
a2zeiss
Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 33
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Ven 3 Avr - 16:08

Je ne vois pas ou est la manipulation de tes écrits, se baser sur ce que tu écris pour exprimer un fait n'est pas manipuler tes dires, il ne faut pas tout mélanger Akasha.

Les accusations que tu nous collent ne sont pas fondées, manipuler c'est prendre quelque chose pour en détourner le sens, la nous ne détournons pas le sens de tes mots, nous prenons tes mots sans y coller aucune interprétation, puisque tes mots sont clairs, comme tu l'as dit tout à l'heure.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divulgation-spirite.forumactif.org
Akasha

avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 28/09/2014
Age : 40
Localisation : Par_là quelque part...

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Ven 3 Avr - 16:12

Je n'ai pas de problème à pardonner, ce n'est pas ce que j'ai exprimer, c'est pour ça, que j'insiste autant, il faut bien lire avant de répondre.

C'est juste que je fais la part entre des personnes qui en valent la peine ou non...Je ne veux pas donner mon énergie et perdre mon temps pour des êtres malfaisants qui pourrissent la planète, ou se servent du mal pour leurs propres plaisirs, ils existent selon_moi des être incurable, qui restent ainsi d'incarnations en incarnations, Ils n'évoluent pas, sauf à la limite dans le mal justement. Sinon la plupart des gens qui font du mal autours d'eux le font par faiblesse ou ignorances, là c'est différent, cela veut la peine de se pencher sur le cas. Et pas seulement dans ma vie personnelle, dans se cas avec moi on peut toujours s'arranger, même si tu m'as gonflé à l'extrême lol Déjà je suis franche ça aide, les conflits ne traînent pas en longueur, car c'est souvent pour ça que tu as de conflits qui tournent mal, parce_que les gens laissent la situation se dépérir... pale

Mon pardon je veux qu'ils servent à quelque_chose pour la personne, pas juste le donner pour avoir la paix, c'est nul...Mon temps de même, mon énergie je la canalise pas pour rien.

Pour l'instant dans mon entourage proche, il n'y a que une personne dont je n'ai pas encore pardonné, sinon crois_moi des crasses j'en ai connue, et j'ai pu passer outre...Regarde, un bel exemple, j'ai su pardonné à qui tu sais, sinon je ne serais jamais revenue Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chenoa

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 58

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Ven 3 Avr - 16:19

Oh là Akasha, faut arrêter de te sentir concerner, je n'ai rien détourné du tout, si tu prends pour toi les idées et réponses impersonnelles, c'est ton problème et je ne suis en rien responsable.

Cette réponse est générale et je ne reprends en rien ton point de vue puisque c'est le point de vue d'un grand nombre. Si on ne peut plus s'exprimer sans que telle ou telle personne le prenne pour elle, où va t'on?

Dès l'instant où un commentaire ne va pas dans ton sens, tu as tendance à le prendre de travers, faut arrêter là car cela est source de conflits inutiles et cela ne m’intéresse pas.
Moi non plus je ne vais pas me justifier à chaque parole mal interprétée ou prise de travers par l'égo.

Toi aussi lis bien avant de partir direct sur la défensive alors qu'il n'y a pas lieu. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a2zeiss
Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 33
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Ven 3 Avr - 16:19

Citation :
Et déjà ta citation n'est pas bonne, c'est un bout de phrase tiré de son contexte, cela fausse tout le sens initiale...

Nous laisserons le choix aux lecteurs de se faire leur propre avis sur ta phrase

Akasha, nous n'allons pas tourner en rond, car la effectivement ça commence à devenir stérile, je me suis exprimé, je t'ai expliqué que je ne te jugeais pas, et que je donnais simplement des conseils, que ça soit sur tes propres propos ou sur des événements qui existent, ne prends pas mes dires pour des jugements envers toi, car ça n'en est pas, il ne sert à rien de continuer à exprimer les choses, car ça restera les mêmes, comprends le sens de mes phrases sans y coller d'interprétation voila tout...

Pour ma part le sujet est clos, j'espère que tu feras de même, il n'y à rien à rajouter, passons à d'autres choses plus constructives que de tourner en rond alors que tout est dit. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divulgation-spirite.forumactif.org
Akasha

avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 28/09/2014
Age : 40
Localisation : Par_là quelque part...

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Ven 3 Avr - 16:22

Vous êtes vraiment graves, vous ne savez même pas assumer quand vous faites une erreur, c'est lamentable. ...Vous tortiller dans tout les sens, alors qu'il aurai suffit de dire oui j'ai mal interprèter...Quand c'est moi qui me trompe, je le dis.

Et maintenant oser dire que je me braque si ça va pas dans mon sens....C'est malhonnête...Votre ego est démesuré.  

Et si ton orgueil t'empêche de le dire et que tu restera sur ta position, je suis en droit de faire de même...


Dernière édition par Akasha le Ven 3 Avr - 16:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chenoa

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 58

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Ven 3 Avr - 16:23

pfff no comment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a2zeiss
Admin
avatar

Messages : 976
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 33
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Ven 3 Avr - 16:26

Le lecteur se fera son propre avis sur la situation Akasha, nous nous sommes exprimé, tout à été dit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divulgation-spirite.forumactif.org
Akasha

avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 28/09/2014
Age : 40
Localisation : Par_là quelque part...

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Ven 3 Avr - 16:26

@chenoa a écrit:
pfff no comment.

Je m'en doute  silent  Trop orgueilleuse...Vous tordez mes dires, et c'est moi la fautive, c'est dingue...

Déjà j'ai jamais dis que c'est vos avis le problème, c'est d'avoir mal interpréter les miens, c'est ça la réalité !


Dernière édition par Akasha le Ven 3 Avr - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chenoa

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 58

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Ven 3 Avr - 16:27

Crois ce que tu veux, cela ne me gène pas, mais avant de juger les autres, il est bon de se juger soi même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akasha

avatar

Messages : 159
Date d'inscription : 28/09/2014
Age : 40
Localisation : Par_là quelque part...

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Ven 3 Avr - 16:30

kbsdcsd......


Dernière édition par Akasha le Ven 3 Avr - 16:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
chenoa

avatar

Messages : 173
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 58

MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   Ven 3 Avr - 16:32

Ça te donne quoi de chercher la petite bête? Moi personnellement cela ne m’intéresse pas, alors fin de la discussion qui ne fait pas avancer quoi que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pardon de soi - De l’esprit Hammed.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pardon de soi - De l’esprit Hammed.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divulgation Spirite (Spiritisme) :: Bienvenue sur le forum :: Textes & Prières Spirites-
Sauter vers: