Forum sur la divulgation de la philosophie spirite ou Spiritisme la médiumnité, la vie après la mort, la réincarnation, l'évolution spirituelle, Les Esprits et Dieu et ses lois Divines.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 QUALITES ESSENTIELLES DU MEDIUM

Aller en bas 
AuteurMessage
jean-pierre Abel



Messages : 237
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 77
Localisation : regioh Lilloise

QUALITES ESSENTIELLES DU MEDIUM Empty
MessageSujet: QUALITES ESSENTIELLES DU MEDIUM   QUALITES ESSENTIELLES DU MEDIUM Icon_minitimeLun 22 Juil - 10:21

Proposition de lecture ? en provenance de doctrinespiritenimes.over-blog.com

Jean-Pierre Abel
QUALITÉS ESSENTIELLES DU MÉDIUM
Indiscutablement, la médiumnité, selon l’aspect où nous la connaissons sur Terre, est le résultat d’une extrême sensibilité magnétique, même si, au fond, nous savons que les dons médiumniques, à plusieurs degrés, sont inhérents à tous. Chaque être est porteur de certaines activités, et pour cela même, est un instrument de vie. […]. Cependant, il faut reconnaître qu’il existe des esprits réincarnés, dans des conditions spéciales, qui présentent des qualités exceptionnelles pour le travail d’échange entre les vivants incarnés et les vivants de l’Au-delà. En cette circonstance, nous identifions les médiums adéquats pour les phénomènes de manifestation de l’esprit libéré, auprès des cercles de la matière dense. Cependant, les porteurs de ces énergies ne sont pas toujours des messagers de la sublimation intérieure. […] Plus des deux tiers des médiums du monde gisent encore dans les zones du déséquilibre spirituel, syntonisés avec les intelligences invisibles en affinité. Pour cela, ils ont besoin d’étude et de bonne-volonté au service du bien, afin de reprendre l’ascension harmonieuse vers les cimes de la lumière[…]. (1) Les médiums, dans toute région de la vie, sont des filtres de requêtes et de réponses, et doivent donc s’éveiller à la réalité que nous vivrons toujours en compagnie de ceux que nous attirons, puisque nous respirons partout selon notre champ d’attraction. (2)
L’EXERCICE DE LA FACULTÉ MÉDIUMNIQUE N’A PAS DE LIEN AVEC LE DÉVELOPPEMENT MORAL DES MÉDIUMS. LA FACULTÉ […] PROPREMENT DITE TIENT À L'ORGANISME ; ELLE EST INDÉPENDANTE DU MORAL ; IL N'EN EST PAS DE MÊME DE L'USAGE, QUI PEUT ÊTRE PLUS OU MOINS BON, SUIVANT LES QUALITÉS DU MÉDIUM. (3)
Force est de reconnaître, néanmoins, que la médiumnité dans son essence, comme l’énergie électrique en soi, n’a rien à voir avec les principes moraux qui régissent les problèmes du destin et de l’être. Vu la spontanéité avec laquelle elle se manifeste, tout le monde peut en disposer, sages et ignorants, justes et injustes, exprimant ainsi combien il est nécessaire d’agir avec rectitude, à l’image de la force électrique qui demande de la discipline pour se propager. (4) Ainsi, si le […] médium, au point de vue de l'exécution, n'est qu'un instrument, il exerce sous le rapport moral une très grande influence. Puisque, pour se communiquer, l'Esprit étranger s'identifie avec l'Esprit du médium, cette identification ne peut avoir lieu qu'autant qu'il y a entre eux sympathie, et si l'on peut dire affinité. L'âme exerce sur l'Esprit étranger une sorte d'attraction ou de répulsion, selon le degré de leur similitude ou de leur dissemblance ; or, les bons ont de l'affinité pour les bons, et les mauvais pour les mauvais ; d'où il suit que les qualités morales du médium ont une influence capitale sur la nature des Esprits qui se communiquent par son intermédiaire. S'il est vicieux, les Esprits inférieurs viennent se grouper autour de lui et sont toujours prêts à prendre la place des bons Esprits que l'on a appelés. Les qualités qui attirent de préférence les bons Esprits sont : la bonté, la bienveillance, la simplicité du cœur, l'amour du prochain, le détachement des choses matérielles. (5)
A côté de la question morale se présente une considération effective non moins importante qui tient à la nature même de la faculté. La médiumnité sérieuse ne peut être et ne sera jamais une profession, non seulement parce qu'elle serait discréditée moralement, et bientôt assimilée aux diseurs de bonne aventure, mais parce qu'un obstacle matériel s'y oppose ; c'est une faculté essentiellement mobile, fugitive et variable, sur la permanence de laquelle nul ne peut compter. […] La médiumnité […] n'est ni un art ni un talent, c'est pourquoi elle ne peut devenir une profession ; elle n'existe que par le concours des Esprits ; si ces Esprits font défaut, il n'y a plus de médiumnité ; l'aptitude peut subsister, mais l'exercice en est annulé ; aussi n'est-il pas un seul médium au monde qui puisse garantir l'obtention d'un phénomène spirite à un instant donné. Exploiter la médiumnité, c'est donc disposer d'une chose dont on n'est réellement pas maître. (6) La médiumnité est une chose sainte qui doit être pratiquée saintement, religieusement. (7)

1. XAVIER, Francisco Cândido. Roteiro. Par l’Esprit Emmanuel. Chap. 35 (Entre les forces communes).
2. _______. Idem.
3. KARDEC, Allan. Le Livre des Médiums. Chap. 20, item 226, question n° 1.
4. XAVIER, Francisco Cândido. Évolution dans deux mondes. Par l’Esprit André Luiz. Chap. (Médiumnité et corps spirituel), item : Fonction de la Doctrine Spirite.
5. KARDEC, Allan. Le Livre des Médiums. Item 227.
6. KARDEC, Allan. L’Évangile selon le Spiritisme. Item 9.
7. _______. Item 10.
Partager cet article

Revenir en haut Aller en bas
 
QUALITES ESSENTIELLES DU MEDIUM
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divulgation Spirite (Spiritisme) :: Bienvenue sur le forum :: Textes & Prières Spirites-
Sauter vers: