Forum sur la divulgation de la philosophie spirite ou Spiritisme la médiumnité, la vie après la mort, la réincarnation, l'évolution spirituelle, Les Esprits et Dieu et ses lois Divines.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Manga : le contenu du Tome 10 Collector de L’Atelier des Sorciers ...
Voir le deal

 

  ÉLEMENTS GENERAUX DE L’UNIVERS MATIERE ET ESPRIT

Aller en bas 
AuteurMessage
jean-pierre Abel




Messages : 1255
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 80
Localisation : regioh Lilloise

 ÉLEMENTS GENERAUX DE L’UNIVERS  MATIERE ET ESPRIT Empty
MessageSujet: ÉLEMENTS GENERAUX DE L’UNIVERS MATIERE ET ESPRIT    ÉLEMENTS GENERAUX DE L’UNIVERS  MATIERE ET ESPRIT Icon_minitimeLun 30 Mai - 9:42

Je me permets de vous proposer la publication suivante : ÉLEMENTS GENERAUX DE L’UNIVERS MATIERE ET ESPRIT, proposée par notre Ami, Jean-Pierre Fernandez dans LA MAISON DU SPIRITISME, elle a à mon avis son utilité dans cette Rubrique.
Éléments généraux de l’univers : matière et esprit.
Le Spiritisme enseigne qu’il y a deux éléments généraux dans l’Univers : la matière et l'esprit et (…) par-dessus tout cela Dieu, le créateur, le père de toutes choses ; ces trois choses sont le principe de tout ce qui existe, la trinité universelle. ( Il faut comprendre que l’élément général "esprit"– écrit avec un e minuscule, aussi appelé principe intelligent de l’Univers, est différent d’"Esprit"(mot écrit avec un E majuscule), qui désigne l’individualité humaine, dotée de raison. (Voir, à ce sujet, les questions 23 à 28 et 76 à 81 du Livre des Esprits).
1. Formation de la matière
Il est un fluide éthéré qui remplit l'espace et pénètre les corps ; ce fluide, c'est l'éther ou matière cosmique primitive, comme nous avons vu dans le guide d’étude précédent. (3) Nous savons aussi que dans cette (…) substance originelle, sous l’influx du Seigneur Suprême, opèrent les Intelligences Divines qui Lui sont agrégées, en une communion indescriptible, les grands Devas de la théologie hindoue ou les Archanges selon l’interprétation de divers temples religieux, qui retirent de ce souffle spirituel les réserves d’énergie avec lesquelles elles construisent les systèmes de l’Immensité, en un service de co-création sur un plan supérieur, en conformité avec les desseins du Tout-Miséricordieux, qui fait d’eux les agents orientant la Création Suprême. (12)
Sous l’orientation des Intelligences Supérieures, les atomes se combinent dans des ruches immenses, et sous la pression d’ondes électromagnétiques, dirigées spirituellement, les espaces inter-atomiques sont réduits de façon contrôlée, sans perte de mouvement, afin de se transformer en masse nucléaire densifiée dont les planètes sont formées, et dans le sein de laquelle les monades célestes [le principe intelligent] trouveront un berceau adéquat à leur développement. (13) Nous obtenons ainsi la lumière et la chaleur, qui en théorie sont classées parmi les irradiations des atomes pourvus d’énergie. Ces derniers, excités dans leur structure intime, émettent les ondes électromagnétiques. Toutefois, bien que nous tâtions avec une certaine assurance les réalités de la matière, en définissant la nature corpusculaire de la chaleur et de la lumière, et bien que nous sachions que d’autres oscillations électromagnétiques s’associent, sans que nous puissions le soupçonner, dans l'immensité universelle, en deçà du [spectre] infrarouge et au-delà de l'ultraviolet, complètement en dehors de la zone de nos perceptions, nous avouons avec humilité que nous ne savons pas encore, principalement en ce qui concerne l’élaboration de la lumière, quelle est la force qui provoque l’agitation intelligente des atomes, qui les fait émettre des irradiations capables de lancer des ondes dans l’Univers à la vitesse de 300.000 kilomètres par seconde, et nous préférons reconnaître, de toute part, le souffle divin du Créateur, et notre obligation d’étudier et de progresser sans cesse. (14)
Ce processus de co-création sur un plan supérieur a généré plusieurs types de matière dans le cosmos. Pour se faire une idée de ce processus grandiose, remarquons que nos analyses chimiques montrent l’existence d’environ un quart de million de substances sur la terre, qui peuvent être réduites comme provenant d'environ quatre-vingt-dix éléments [naturels du tableau périodique]. (15) En vérité, le tableau périodique actuel est formé d'environ 103 éléments chimiques, et seuls ses quatre-vingt-dix premiers éléments ont une origine naturelle sur notre planète. Les substances chimiques restantes ont été produites par l’intelligence humaine (voir annexe).
Emmanuel nous explique que (…) la Chimie a besoin de présenter cette division des éléments pour cataloguer des valeurs éducatives, en vue des recherches scientifiques dans le monde ; toutefois, si elle est basée sur les atomes, dans toute leur diversité, elle tendra malgré tout vers l’unité substantielle, lorsque l'on remontera, avec les vérités spirituelles, à leurs sources d’origine. D'ailleurs, en parlant des différenciations chimiques [ajoute Emmanuel] vous savez déjà que l’hydrogène, selon les connaissances terrestres, est l’élément le plus simple de tous. Son atome est la forme primordiale de la matière planétaire, et se constitue du système absolument simplifié, composé d’un seul électron, d’où dérivent les autres différenciations du mécanisme évolutif de la matière, dans ses formes rudimentaires. (16)
En observant la matière existant sur notre planète, nous constatons que (…) rien ne paraît si profondément varié, si essentiellement distinct que ces diverses substances qui composent le monde. Parmi les objets que l'art ou la nature font journellement passer sous nos regards, en est-il deux qui accusent une identité parfaite, ou seulement une parité de composition ? Quelle dissemblance au point de vue de la solidité, de la compressibilité, du poids et des propriétés multiples des corps, entre les gaz atmosphériques et le filet d'or ; entre la molécule aqueuse du nuage et celle du minéral qui forme la charpente osseuse du globe ! quelle diversité entre le tissu chimique des plantes variées qui décorent le règne végétal, et celui des représentants non moins nombreux de l'animalité sur la terre ! Cependant, nous pouvons poser en principe absolu que toutes les substances connues et inconnues, quelque dissemblables qu'elles paraissent, soit au point de vue de leur constitution intime, soit sous le rapport de leur action réciproque, ne sont, en fait, que des modes divers sous lesquels la matière se présente ; que des variétés en lesquelles elle s'est transformée sous la direction des forces sans nombre qui la gouvernent. (1)
Si l'on observe une telle diversité dans la matière, c'est parce que les forces qui ont présidé à ses transformations, les conditions dans lesquelles elles se sont produites, étant en nombre illimité, les combinaisons variées de la matière ne pouvaient qu'être illimitées elles-mêmes. Donc, que la substance que l'on envisage appartienne aux fluides proprement dits, c'est-à-dire aux corps impondérables, ou qu'elle soit revêtue des caractères et des propriétés ordinaires de la matière, il n'y a, dans tout l'univers, qu'une seule substance primitive : le cosme ou matière cosmique des uranographes. (2)
2. Formation du principe intelligent
Les Esprits Guides de la Codification Spirite affirment qu’il n’est pas facile d'analyser la nature intime de l’esprit – entendu ici comme le principe intelligent – avec notre langage, car ce principe, même sans représentation intelligible pour nous, signifie quelque chose pour les Esprits possédant un savoir avancé. (4) Ils nous informent aussi que l’intelligence est un attribut essentiel de l’esprit mais n’est pas le principe intelligent lui-même, mais avec la limitation de nos connaissances, nous pouvons facilement confondre l’attribut avec la cause. (5) Les Esprits Guides affirment que l’esprit ou principe intelligent, est indépendant de la matière, et qu'ils sont distincts l’un de l’autre. Cependant, ils nous informent qu'il (…) faut l'union et de l'esprit et de la matière pour intelligenter la matière.. (6) En réfléchissant à ce sujet, on peut se demander : quel est le vrai sens de l’expression « intelligenter la matière ? » Comment une matière peut-elle être intelligentée ? En fait, le verbe « intelligenter » n'existe pas dans la langue française. On peut donc comprendre que les Esprits Guides ont créé un néologisme pour tenter de mieux expliquer ce point. Étymologiquement, le verbe « intelligenter », s'il existait en français, proviendrait du mot intelligence (du latin intelligentia) qui a plusieurs sens. Citons-en quelques-uns : intelligence est un substantif qui peut signifier : faculté de comprendre, de connaître, d’apprendre ; jugement ; discernement ; pénétration de l’esprit ; ensemble de fonctions psychiques et psychophysiologiques qui contribuent à la connaissance ou à la compréhension des choses et de la signification des faits ; en Psychologie, c'est la capacité d'appréhender et d'organiser les données d’une situation, dans des circonstances où l’instinct, l’apprentissage et l’habitude ne servent à rien ; toujours en Psychologie, c'est l’habilité à tirer parti des circonstances ; pour la Métaphysique, c'est la substance spirituelle et abstraite considérée comme la source de toute l’intellectualité.
Nous comprenons ainsi, que le fait d'intelligenter la matière est lié, en dernière analyse, à la capacité ou à l’habilité du principe intelligent de connaître ou de comprendre la matière, et, lorsqu'il est en contact avec cette dernière, il lui impose des ajustements et des organisations, autant que nécessaire. La liaison matière - principe intelligent est conduite par l’action des Esprits Christiques directement liés à l’Intelligence Divine, qui retirent du fluide cosmique universel les éléments nécessaires à la formation de nouvelles substances et de nouveaux corps matériels. Dans un autre sens, l’action des Esprits Supérieurs fait de sorte que les ajustements et les organisations imprimées à la matière soient aussi répercutés dans le principe intelligent, pour que de nouveaux apprentissages aient lieu aussi dans le principe intelligent et que ce dernier puisse générer successivement des matières dans des niveaux de complexité grandissants.
Nous avons une certaine difficulté à concevoir que les principes matériel et intelligent puissent agir isolément dans la nature. Nous pensons que c'est l'un des motifs qui a mené Kardec à demander aux Esprits Supérieurs : Cette union est-elle également nécessaire pour la manifestation de l'esprit ? (Nous entendons ici par esprit le principe de l'intelligence, abstraction faite des individualités désignées sous ce nom). R: Elle est nécessaire pour vous, parce que vous n'êtes pas organisés pour percevoir l'esprit sans la matière ; vos sens ne sont pas faits pour cela. (7)Cette réponse nous permet de conclure que notre condition évolutive représente une barrière naturelle à la perception plus approfondie des deux principes généraux existant dans l’Univers. Il semble que la compréhension du sujet demande non seulement des conditions intellectuelles avancées, mais aussi une organisation physique particulière.
En résumé, les enseignements de la Révélation Spirite indiquent qu’il y a deux éléments généraux de l’Univers : la matière et l'esprit, (…) et par-dessus tout cela Dieu, le créateur, le père de toutes choses ; ces trois choses sont le principe de tout ce qui existe, la trinité universelle. Mais, à l'élément matériel, il faut ajouter le fluide universel qui joue le rôle d'intermédiaire entre l'esprit [principe intelligent] et la matière proprement dite, trop grossière pour que l'esprit puisse avoir une action sur elle. Quoique, à un certain point de vue, on puisse le ranger dans l'élément matériel, il se distingue par des propriétés spéciales ; s'il était matière positivement, il n'y aurait pas de raison pour que l'esprit ne le fût pas aussi. Il est placé entre l'esprit et la matière ; il est fluide, comme la matière est matière, susceptible, par ses innombrables combinaisons avec celle-ci, et sous l'action de l'esprit, de produire l'infinie variété des choses dont vous ne connaissez qu'une faible partie. Ce fluide universel, ou primitif, ou élémentaire, étant l'agent qu'emploie l'esprit, est le principe sans lequel la matière serait en état perpétuel de division et n'acquerrait jamais les propriétés que lui donne la pesanteur. (9)
Reconnaissons, avec le Codificateur, que les mots matière et esprit donnent lieu, dans notre langage, à des erreurs d’interprétation. Kardec a d’ailleurs suggéré d'appeler les éléments généraux de l’Univers de matière inerte et de matière intelligente. Mais les Esprits Supérieurs lui ont répondu : Les mots nous importent peu ; c'est à vous de formuler votre langage de manière à vous entendre. Vos disputes viennent presque toujours de ce que vous ne vous entendez pas sur les mots, parce que votre langage est incomplet pour les choses qui ne frappent pas vos sens. (10)
Le Codificateur du Spiritisme constate admirablement : Un fait patent domine toutes les hypothèses : nous voyons de la matière qui n'est pas intelligente ; nous voyons un principe intelligent indépendant de la matière. L'origine et la connexion de ces deux choses nous sont inconnues. Qu'elles aient ou non une source commune, des points de contact nécessaires ; que l'intelligence ait son existence propre, ou qu'elle soit une propriété, un effet ; qu'elle soit même, selon l'opinion de quelques-uns, une émanation de la Divinité, c'est ce que nous ignorons ; elles nous apparaissent distinctes, c'est pourquoi nous les admettons comme formant deux principes constituants de l'univers. Nous voyons au-dessus de tout cela une intelligence qui domine toutes les autres, qui les gouverne toutes, qui s'en distingue par des attributs essentiels : c'est cette intelligence suprême que l'on appelle Dieu.. (11)
Références bibliographiques :
(1) . KARDEC, Allan. La Genèse. Chap. VI, item 3.
(2) . _______. Item 7.
(3) . _______. Item 10.
(4) . _______. Le Livre des Esprits. Question 23.
(5) . _______. Question 24.
(6) . _______. Question 25.
(7) . _______. Question 25.
( . _______. Question 27.
(9) . _______. Question 27.
(10) . _______. Question 28.
(11) . _______. Question 28.
(12) . XAVIER, Francisco Cândido et VIEIRA, Waldo. Évolution dans les Deux Mondes. Par l’Esprit d’André Luiz. Première partie, chap. I (Fluide cosmique).
(13) . _______. (Forces atomiques).
(14) . _______. (Lumière et chaleur).
(15) . XAVIER, Francisco Cândido. Le Consolateur. Par l’Esprit Emmanuel. Question 4.
(16) . _______.
(Extrait de l'Enseignement Systématique de la Philosophie Spirite)
Source : https://www.facebook.com/groups/392119821751130

jean-pierre Abel aime ce message

Revenir en haut Aller en bas
 
ÉLEMENTS GENERAUX DE L’UNIVERS MATIERE ET ESPRIT
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
»  l'Esprit agit sur la matière
» INTERACTION ENTRE LA MATIERE ET L’ESPRIT
» La parapsychologie et l'esprit qui agit sur la matière - Jean-Pierre Girard
» Esprit protecteur, esprit amical, esprit de famille, esprit sympathique, guide spirituel, mentor spirituel, ange gardien
» ESPRIT PROTECTEUR, ESPRIT AMICAL, ESPRIT DE FAMILLE …..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divulgation Spirite (Spiritisme) :: Spiritualité & Sciences (Preuves Matérielles) :: Guérisseurs / Magnétiseurs / Coupeurs de feu-
Sauter vers: