Forum sur la divulgation de la philosophie spirite ou Spiritisme la médiumnité, la vie après la mort, la réincarnation, l'évolution spirituelle, Les Esprits et Dieu et ses lois Divines.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 difference entre les centres et affiliations des centres ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Florent

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 18/01/2018
Age : 31
Localisation : Pyrénées-Orientales

MessageSujet: difference entre les centres et affiliations des centres ?   Sam 3 Mar - 14:39

bonjour a tous

je me posais des questions a la suite de plusieurs recherches sur les différents site de centres spirite. J'ai déjà eu des réponses a ce sujet mais je pense que d'autres personnes se sont posés les mêmes questions, donc je remercie toutes personnes qui y répondrons.

1 - Quelles différences y a t-il entre les centres spirite et les cercles spirite ? si il n'y a aucune différence dans l'aide et l'enseignement, pourquoi se démarquer ?

2 - Quelles différences y a t-il entre le Conseil Spirite Français et la Fédération Spirite Française? si il n'y a pas de différence, pourquoi ne s'unissent-elles pas?

3 - Pourquoi certains centre ou cercle s'unissent-il a la Fédération Spirite Brésilienne (FEB) et d'autre a la Panaméricaine ? qu'elles sont les différences entre celles-ci?

4 - ne dit t'on pas que l'union fait la force ? et que se diviser sert le règne de l’ignorance et du mal?

je termine par ces quelques citation prise dans divers livres spirite :

"La charité morale consiste à se supporter les uns les autres, et c'est ce que vous faites le moins, en ce bas monde où vous êtes incarnés pour le moment. Il y a un grand mérite, croyez-moi, à savoir se taire pour laisser parler un plus sot que soi ; et c'est encore là un genre de charité. Savoir être sourd quand un mot moqueur s'échappe d'une bouche habituée à railler ; ne pas voir le sourire dédaigneux qui accueille votre entrée chez des gens qui, souvent à tort, se croient au-dessus de vous, tandis que, dans la vie spirite, la seule réelle, ils en sont quelquefois bien loin ; voilà un mérite, non pas d'humilité, mais de charité ; car ne pas remarquer les torts d'autrui, c'est la charité morale."
l'evangile selon le spiritisme

Amis, unissez vos efforts dans l'œuvre qui nous est confiée et soyez reconnaissants du rôle que le Créateur de toutes choses vous a départi. Vous ne pourriez jamais assez faire pour reconnaître la grâce qu'il vous fait ; mais il vous tiendra compte de votre bonne volonté, de votre foi, de votre charité et de votre amour pour vos frères. Bénissez-le ; aimez-le, et vous aurez la vie éternelle. cardinal Wiseman.(Méd., M. Erambert, d'Aix.) revue spirite 1865

Vous voilà réunis afin de voir le Spiritisme dans sa source, afin de regarder cette idée en face, et de goûter les longs flots d'amour qu'elle prodigue à ceux qui la connaissent.
Le Spiritisme, c'est le progrès moral ; c'est l'élévation de l'Esprit dans la voie qui mène à Dieu. Le progrès, c'est la fraternité à sa naissance, car la fraternité complète, telle que l'Esprit peut l'imaginer, c'est la perfection. La fraternité pure, c'est un parfum d'en haut, c'est une émanation de l'infini, un atome de l'intelligence céleste ; c'est la base de toutes les institutions morales, et le seul moyen d'élever un état social qui puisse subsister et produire des effets dignes de la grande cause pour laquelle vous combattez.
Soyez donc frères si vous voulez que le germe déposé parmi vous se développe et devienne l'arbre que vous cherchez. L'union, c'est la puissance souveraine qui descend sur la terre ; la fraternité, c'est la sympathie dans l'union ; c'est la poésie, le charme, l'idéal dans le positif.
Il faut être unis pour être forts, et il faut être forts pour fonder une institution qui ne repose que sur la vérité rendue si touchante et si admirable, si simple et si sublime. Des forces divisées s'anéantissent ; réunies, elles sont autant de fois plus fortes.
Et si on considère la progression morale de chaque homme, si on réfléchit à l'amour, à la charité qui coule de chaque cœur, la différence est bien plus grande. Sous l'influence sublime de ce souffle ineffable, les liens de famille sont resserrés, mais les liens sociaux, si vaguement définis, se dessinent, se rapprochent, et finissent par ne former qu'un seul faisceau de toutes ces pensées, de tous ces désirs, de tous ces buts de nature différente.
Sans la fraternité, que voyez-vous ? L'égoïsme, l'ambition. Chacun a son but ; chacun le poursuit de son côté, chacun marche à sa guise, et tous sont fatalement entraînés dans l'abîme où s'engloutissent, depuis tant de siècles, tous les efforts humains. Avec l'union, il n'y a plus qu'un seul but, parce qu'il n'y a plus qu'une seule pensée, un seul désir, un seul cœur. Unissez-vous donc, mes amis ; c'est ce que vous répète la voix incessante de notre monde ; unissez-vous, et vous arriverez bien plus vite à votre but.
C'est surtout dans cette réunion toute sympathique que vous devez prendre la résolution irrévocable d'être unis par une pensée commune à tous les Spirites de la terre pour offrir l'hommage de votre reconnaissance à celui qui vous a ouvert la voie du bien suprême, à celui qui a amené le bonheur sur vos têtes, la félicité dans vos cœurs et la foi dans vos esprits. Votre reconnaissance est sa récompense présente ; ne la lui refusez donc pas, et l'offrant d'une seule voix, vous donnerez le premier exemple de vraie fraternité.Léon de Muriane, Esprit protecteur.revue spirite 1862
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aela56

avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 02/08/2016
Age : 34
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: difference entre les centres et affiliations des centres ?   Sam 3 Mar - 17:44

bonjour, je vais essayer de te répondre en fonction du peu que je sais.

Citation :
1 - Quelles différences y a t-il entre les centres spirite et les cercles spirite ? si il n'y a aucune différence dans l'aide et l'enseignement, pourquoi se démarquer ?


J'ai un copain qui fait partie d'un de ces cercles et de ce que j'en ai appris par lui et par ce que j'ai pu lire sur internet entre autres. En fait ils ont quelques différences dans les croyances. Par exemple, ils ne croient pas en l'existance des cités spirituelles, ils n'adhèrent pas trop aux écrits de Chico Xavier, et ne sont pas "supers fans" de ce qui se fait au Brésil, car ils trouvent que c'est un peu trop connoté catholique. D'après eux, l'esprit ne passe pas par le règne minéral, puis végétal, puis animal, puis humain : l'esprit animal suit son propre chemin d'évolution. Pour certains d'entre eux, de ce que j'en ai comrpris ils trouvent que la Doctrine spirite serait devenue trop empreinte de "religiosité". A part ça, le but est sûrement le même : étudier, apprendre, comprendre, faire de son mieux pour évoluer etc...
Pourquoi se démarquer, je ne sais pas...

Citation :
2 - Quelles différences y a t-il entre le Conseil Spirite Français et la Fédération Spirite Française? si il n'y a pas de différence, pourquoi ne s'unissent-elles pas?

Alors là je sais pas non plus, quand j'ai appris il y a la création de la fédé, je me suis dit "pourquoi une nouvelle association ??" o_0 Shocked je me pose la même question, même si je pense avoir peut être une réponse.

Citation :
3 - Pourquoi certains centre ou cercle s'unissent-il a la Fédération Spirite Brésilienne (FEB) et d'autre a la Panaméricaine ? qu'elles sont les différences entre celles-ci?

Pour ce que je sais de la CEPA (fédé panaméricaine) et de ce que m'a dit le copain cité plus haut, c'est que la CEPA se dit de promouvoir un spiritisme laïc et non religieux. Je te traduit le passage de l'article wikipedia en parlant : https://pt.wikipedia.org/wiki/Confedera%C3%A7%C3%A3o_Esp%C3%ADrita_Pan-Americana

"Profil

La CEPA défend des positions considérées comme polémiques par certains secteurs du mouvement spirite, comme le concept que le spiritisme a des relations avec la philosophie morale de Jésus, mais pas avec le christianisme, la mise à jour doctrinale face aux exigences du monde contemporain et la conception d'un spiritisme laïc, c'est-à-dire sans caractère religieux. La CEPA favorise sa diffusion du spiritisme sous un caractère humaniste, laïc, libre-pensant, progressiste et universaliste.

Pour la CEPA, une des caractéristiques fondamentales de la Doctrine Spirite est son orientation kardéciste, parce que le Spiritisme découle des enseignements et réflexions contenus dans les travaux d'Allan Kardec considérés comme une référence fiable pour son développement.

La CEPA considère la pensée spirite comme un instrument d'amélioration individuelle et sociale, intégrée à des valeurs telles que la liberté, la justice et l'égalité."

La FEB est au Brésil, ce qu'est le CSF/FSF pour la France, tous eux mêmes dépendants je crois du CEI (Conselho Espírita Internacional) qui lui est la fédé mondiale.

Citation :
4 - ne dit t'on pas que l'union fait la force ? et que se diviser sert le règne de l’ignorance et du mal?

C'est un peu le bazar ^^Je suis complètement d'accord avec toi, c'est bien dommage d'avoir quelques clivages. J'étais aussi très étonnée de voir qu'il y ait des divergences, surtout en doctrine spirite. Malheureusement tant qu'il y aura des problèmes d'interprétation personnelles voire d'ego y'aura toujours des divisions, c'est bien dommage Sad car au final le but final est le même. Après si tous les chemins mènent à Rome (donc à l'Amour, l'amélioration de soi) c'est l'essentiel ? Mais c'est vrai que prôner d'un coté la fraternité, la concorde, la rapprochement des uns des autres et se diviser d'autre part, ça la fout un peu mal....

Très beau texte et notre cher Divaldo avait fait une très belle alluction sur l'importance de s'unir et de laisser nos egos de coté. Elle doit être sur la chaine YT Divulgation Spirite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aela-spirite.webnode.fr/
Groupe spirite 22

avatar

Messages : 425
Date d'inscription : 06/03/2016
Localisation : Salle Michel Fraboulet - 13 rue de Penthievre 2200 Saint-Brieuc

MessageSujet: Re: difference entre les centres et affiliations des centres ?   Sam 3 Mar - 17:55

Hé Hé je te félicite pour ton raisonnement, tes questions et tes recherches !  
Cela démontre un réel questionnement et une analyse critique. C'est très bien
p9p

Alors, mes réponses (donc soumis à l'erreur et au développement) :

(je vais d'abord répondre à la 2, ça aidera pour la 1.)
@Florent a écrit:
2 - Quelles différences y a t-il entre le Conseil Spirite Français et la Fédération Spirite Française? si il n'y a pas de différence, pourquoi ne s'unissent-elles pas?
La différence qui existe entre telle ou telle Fédé est et sera toujours une simple vision différente sur le Spiritisme. Dans son application, sa déontologie, les vision divergente sur les actions à mener et à réaliser... etc etc...  sa "politique" je dirais presque.

Un exemple tout bête: les 2 fédé que tu mentionne réalise des projets pour les futures générations, nos enfants, point essentiel du Spiritisme (éducation); mais il divergent totalement dans leurs idées d'actions, les choix a faire ect ... l'une construit les actions autours de se sujet par des livres adapté au enfants, leurs apportant des outils pédagogique et éducatifs, l'autre considère qu'il vaut mieux former les parent et futur parent, par des cours et des groupe d’étude sur les notion moral de la parenté, le développement des vertus, la période de latence ect ...
Donc tu constate que le fond en soit est le même: l'éducation de la futur génération. mais que dans la réalisation il y a des divergences.

Attention c'est infos sont de mon propre chef, de ce que j'ai vue et compris, sans être acteur actif de ces fédé, donc ma comparaisson n'est pas forcément parfaitement adapté à ce qui est réellement. même si je suis pas trop dans le faux  Laughing

@Florent a écrit:
1 - Quelles différences y a t-il entre les centres spirite et les cercles spirite ? si il n'y a aucune différence dans l'aide et l'enseignement, pourquoi se démarquer ?
Alors de ce que je sais des Cercles Spirite, qui sont nommée les plus souvent "Cercle Allan Kardec" c'est que se sont justement des groupe sans fédération particulière, qui ne sont pas relié d'une manière quelconque à un mouvement de pensée Spirite commune. Mais il y a certaines exection à ce fait il me semble.
Pour être 100% honnête: je n'ai pas une grande connaissance de ces groupes, car je n'en ai eu que de très mauvais retours. Attention je ne juge pas, puisque justement je préfère être honnête et avouer mon manque d'étude sur leurs constitutions.
Il vaudrais voir pour émettre un avis réellement sains et utile.
Mais ce que je peut dire de UN (pas forcément tous donc), c'est que ce Cercle Allan Kardec est payant à la participation, mensuelle, que les médiums ce font payé pour leurs prestations et que l'organisation y est très semblable aux ancienne organisation mystique sur leurs méthode de révélation et d'enseignement, avec une hiérarchie bien net et tracé etc ... je tiens ce témoignage d'anciens membres de ce Cercle, ayant dit stop et étant venue à notre Centre.
Certains n'accepte pas tout de la révélation Spirite, par exemples certains livres hors-codification, comme Chico ou Nobre ...

@Florent a écrit:
3 - Pourquoi certains centre ou cercle s'unissent-il a la Fédération Spirite Brésilienne (FEB) et d'autre a la Panaméricaine ? qu'elles sont les différences entre celles-ci?
Je pense que c'est le même débat que pour ta questions 2; divergence d’opinions et de visions.

Quant à la 4, il n'y a pas de réponse mon ami, puisque ce n'est pas une question mais bien un affirmation et une réalité !
Oui l'union & la concorde sont et devrais être les seules bases de tout mouvement Spirite.
Mais n'oublie jamais que le Spirite est Homme avant d'être Spirite. C'est à dire avec ses défauts.
C'est la la réponse (à mon avis) à ta question n°2 : nous somme Spirite, mais avec nos défauts et nos conception encor pur humain.

Je répète, c'est ma visions, discutable.
voila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spirite22.wix.com/spirite22
Aude

avatar

Messages : 449
Date d'inscription : 08/07/2016
Localisation : Expatriée

MessageSujet: Re: difference entre les centres et affiliations des centres ?   Jeu 8 Mar - 7:25

J'ai pris le temps de lire vos échanges et je suis attristée de constater que certains médiums se font payer pour leurs prestations alors que cela est contraire à la doctrine spirite qui exige la charité envers son prochain.  Aider et soulager des personnes dans le malheur est et doit rester un geste de charité.

De nombreux spirites ont reconnu que si certains médiums étaient intègres au départ,  ces derniers pouvaient devenir intéressés par la suite. L'attraction du gain !
De plus on sait qu'un médium intéressé n'attirera que des esprits du bas astral. Ce médium donnera alors des réponses inexactes.  Ensuite on peut supposer que les médiums intéressés n'hésiteront pas à inventer des réponses ne seraient-ce que pour ne pas décevoir les personnes qui les ont payés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a2zeiss
Admin
avatar

Messages : 1099
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 33
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: difference entre les centres et affiliations des centres ?   Jeu 8 Mar - 7:48

@Aela56 a écrit:
Citation :
2 - Quelles différences y a t-il entre le Conseil Spirite Français et la Fédération Spirite Française? si il n'y a pas de différence, pourquoi ne s'unissent-elles pas?

Alors là je sais pas non plus, quand j'ai appris il y a la création de la fédé, je me suis dit "pourquoi une nouvelle association  ??"   o_0   Shocked  je me pose la même question, même si je pense avoir peut être une réponse.

En France et dans la Francophonie, (Surtout entre certains dirigeants Belges et certains dirigeants Français) les choses ne sont pas aussi belles que l'on pense, ou que l'on aimerait, et il y a des embrouilles égotiques chez les dirigeants de ces conseils ou fédérations, d'ou leur désire de marcher l'un sans l'autre. Oui c'est la dure réalité de notre monde, même au sein des spirites il y a des querelles chez les dirigeants, et c'est aussi pour ça que beaucoup de spirites comme nous ne veulent pas faire partis d'aucun conseil spirite, et préfèrent marcher seul quitte à être un peu laissé-pour-compte. Après tant que toutes ces fédérations font leur part, c'est le principal, les choses s'étofferont au fur et à mesure que le temps avance, et que certains dirigeants se dirigeront vers la sortie, laissant la place à des spirites beaucoup moins égotiques, qui prendront leur rôle de dirigeant comme il se doit. On ne peut pas enlever le sérieux de ces gens, ils amènent lentement mais surement le Spiritisme en Francophonie, mais il leur manque une grosse part à ces dirigeants, c'est la vraie fraternité entre tous les groupes spirites francophones, comme un liant qui ne ferait qu'un.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divulgation-spirite.forumactif.org
Aela56

avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 02/08/2016
Age : 34
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: difference entre les centres et affiliations des centres ?   Jeu 8 Mar - 13:35

@a2zeiss a écrit:
@Aela56 a écrit:
Citation :
2 - Quelles différences y a t-il entre le Conseil Spirite Français et la Fédération Spirite Française? si il n'y a pas de différence, pourquoi ne s'unissent-elles pas?

Alors là je sais pas non plus, quand j'ai appris il y a la création de la fédé, je me suis dit "pourquoi une nouvelle association  ??"   o_0   Shocked  je me pose la même question, même si je pense avoir peut être une réponse.

En France et dans la Francophonie, (Surtout entre certains dirigeants Belges et certains dirigeants Français) les choses ne sont pas aussi belles que l'on pense, ou que l'on aimerait, et il y a des embrouilles égotiques chez les dirigeants de ces conseils ou fédérations, d'ou leur désire de marcher l'un sans l'autre. Oui c'est la dure réalité de notre monde, même au sein des spirites il y a des querelles chez les dirigeants, et c'est aussi pour ça que beaucoup de spirites comme nous ne veulent pas faire partis d'aucun conseil spirite, et préfèrent marcher seul quitte à être un peu laissé-pour-compte. Après tant que toutes ces fédérations font leur part, c'est le principal, les choses s'étofferont au fur et à mesure que le temps avance, et que certains dirigeants se dirigeront vers la sortie, laissant la place à des spirites beaucoup moins égotiques, qui prendront leur rôle de dirigeant comme il se doit. On ne peut pas enlever le sérieux de ces gens, ils amènent lentement mais surement le Spiritisme en Francophonie, mais il leur manque une grosse part à ces dirigeants, c'est la vraie fraternité entre tous les groupes spirites francophones, comme un liant qui ne ferait qu'un.


Oui, je suis d'accord. J'avais été choquée et surtout peinée de voir qu'il y ait des querelles chez les spiritualistes et même chez les spirites. Sad (oui, oui je suis très naïve lol! ) Mais on est avant tout, tous humains avec ce que ça implique. Je pense aussi qu'avoir des postes à responsabilités n'est pas chose aisée, car ils doivent sûrement faire des concessions et des compromis pour pouvoir contenter le plus grand nombre et c'est sûrement pas facile, et c'est pas donné à tout le monde de pouvoir le faire, donc bravo à ceux qui le font.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aela-spirite.webnode.fr/
Florent

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 18/01/2018
Age : 31
Localisation : Pyrénées-Orientales

MessageSujet: Re: difference entre les centres et affiliations des centres ?   Jeu 8 Mar - 14:50

Merci à tous pour vos réponses
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Richard-CSF



Messages : 8
Date d'inscription : 08/03/2018

MessageSujet: Re: difference entre les centres et affiliations des centres ?   Jeu 8 Mar - 14:54

@Florent a écrit:

1 - Quelles différences y a t-il entre les centres spirite et les cercles spirite ? si il n'y a aucune différence dans l'aide et l'enseignement, pourquoi se démarquer ?
2 - Quelles différences y a t-il entre le Conseil Spirite Français et la Fédération Spirite Française? si il n'y a pas de différence, pourquoi ne s'unissent-elles pas?
3 - Pourquoi certains centre ou cercle s'unissent-il a la Fédération Spirite Brésilienne (FEB) et d'autre a la Panaméricaine ? qu'elles sont les différences entre celles-ci?
4 - ne dit t'on pas que l'union fait la force ? et que se diviser sert le règne de l’ignorance et du mal?

Bonjour à Tous,
Merci Arnaud pour avoir attiré mon attention sur ce fil. Je vais m'efforcer d'apporter quelques réponses à ces questions.

Question 1 :
L'appellation "Cercle", ou "Centre", n'a pas en soit, de réelle importance. Certains se disent également "Groupe". A certaines époques on privilégiait certaines appellations, ou bien dans certains milieux également. Sur le fond, cela ne change rien. Dans tous les cas, on a généralement à faire à plusieurs personnes (entre 2 et plusieurs centaines) qui décident de travailler ensemble. Il est vrai par contre qu'on a parfois une connotation de taille. En général, un Centre est perçu (parfois à tort) comme plus grand qu'un "Groupe". Dans certains cas, un "Centre" est d'ailleurs composé de plusieurs "Groupes".


Question 2 :
Ce n'est pas facile de répondre à cette question car cela dépend de quel point de vue on se place. La plupart du temps, on choisi d'adhérer à une institution en fonction de ses propres affinités.

C'est donc par rapport au travail, aux projets, aux personnes aussi, que l'on choisi la plupart du temps. Il faut néanmoins être précis sur un point : Il n'y aucun monopole de légitimité d'aucune sorte à réclamer. Certains pensent qu'il y a plusieurs façon d'interpréter la Codification Spirite, mais néanmoins, il n'y a qu'UN SEUL Spiritisme. On pourrait plutôt dire qu'il y a plusieurs façon de le vivre.

Toute entreprise visant à promouvoir, divulguer, en respectant les valeurs morales que nous défendons, sont éminemment respectables. Nous sommes toujours ravis quand un grand nombre de personnes contribuent à cette cause, qu'ils soient membres du CSF ou non. C'est pourquoi il ne peut, à mon avis, y avoir de compétition entre nous puisque nous sommes censés poursuivre les mêmes buts, sans nous entraver puisqu'en principe, nous plaçons les valeurs morales au dessus de toute considération.

A la question : Pourquoi ne s'unissent-elles pas ? Je répondrai, comme toute à l'heure, que les affinités peuvent empêcher l'union au sens institutionnel, mais si le travail va dans le même sens, alors l'union administrative n'est pas nécessaire, par contre, l'Union dans la CAUSE et dans le respect des valeurs morales est absolument nécessaire. Nous devons montrer que nous appliquons ce que nous divulguons en nous respectant et en produisant des résultats, et surtout, en répondant aux attentes de ceux qui nous sollicitent. Souvent, le sens profond du mot UNION n'est pas bien compris. On peut être unis de bien des façons. Ce sont nos buts, et nos valeurs qui unissent les cœurs, et non les administrations. Les administrations sont presque un mal nécessaire car nous avons des nécessités pratiques d'organisation et de structure, mais au fond, chacun d'entre nous, individuellement cherche la même chose : la Lumière, évoluer, aider son prochain. Ces choses, ces valeurs morales christiques et même universelles, appartiennent à tous et toutes, et non à une simple institution.


Question 3 :
Il y a une petite confusion dans la question, la FEB n'est pas une institution mondiale, elle est la fédération spirite brésilienne. Je pense que la question se rapporte au CEI (ou CSI en français) Conseil Spirite International auquel la FEB est affiliée. La différence est effectivement la place de l'Evangile dans le Spiritisme. Mais la résumer à cela serait simpliste, il y a beaucoup de subtilités à développer sur ce thème. Je pourrai un jour prochain poster ici la sommes importante de différences "techniques" ou "idéologiques" si cela vous intéresse, mais je ne suis pas un expert de la CEPA. Le Conseil Spirite Français a choisi d'être affilié au CEI, Conseil Spirite International, et représente donc la France auprès de cette institution mondiale.

Question 4 :
Oui l'union fait la force, et la division sert de mauvais desseins. Comme indiqué dans la réponse 2, il y a plusieurs façons d'être Unis. Ce sont les actes, qui témoignent finalement des bons et des mauvais desseins. Je précise néanmoins qu'il ne faut pas confondre Division, et Multiplication... l'un est négatif, mais l'autre peut être très positif. Je préfère voir les choses de la seconde façon.

Arnaud a écrit:

En France et dans la Francophonie, (Surtout entre certains dirigeants Belges et certains dirigeants Français) les choses ne sont pas aussi belles que l'on pense, ou que l'on aimerait, et il y a des embrouilles égotiques chez les dirigeants de ces conseils ou fédérations, d'ou leur désire de marcher l'un sans l'autre. Oui c'est la dure réalité de notre monde, même au sein des spirites il y a des querelles chez les dirigeants, et c'est aussi pour ça que beaucoup de spirites comme nous ne veulent pas faire partis d'aucun conseil spirite, et préfèrent marcher seul quitte à être un peu laissé-pour-compte. Après tant que toutes ces fédérations font leur part, c'est le principal, les choses s'étofferont au fur et à mesure que le temps avance, et que certains dirigeants se dirigeront vers la sortie, laissant la place à des spirites beaucoup moins égotiques, qui prendront leur rôle de dirigeant comme il se doit. On ne peut pas enlever le sérieux de ces gens, ils amènent lentement mais surement le Spiritisme en Francophonie, mais il leur manque une grosse part à ces dirigeants, c'est la vraie fraternité entre tous les groupes spirites francophones, comme un liant qui ne ferait qu'un.

Ce n'est pas si simple.

D'abord il faut savoir que nous sommes des hommes. Être spirite de dispense pas d'avoir des faiblesses, sinon pourquoi serions-nous sur cette terre à subir des épreuves comme les autres. De plus, avoir un Savoir, un Connaissance, n'est pas garante d'une évolution, c'est sa mise en pratique qui témoigne par nos actes de ce que nous sommes. Les Spirites, comme toute autre formation spiritualisée, n'échappent pas à cette règles et parfois les passions l'emportent, chacun pensant bien faire.

Certains des problèmes que tu mentionnes sont liés à des problèmes de cohérence de fonctionnement. Nous avons créé des institutions, notre devoir est de respecter leur fonctionnement. Il y a une fédération mondiale, des fédérations nationales, et nous travaillons tous ensemble. Les initiatives transversales hors de ces institutions ont beaucoup de valeur également, mais le travail doit être coordonné, et non être fait au détriment des institutions en place, mettant en difficulté les ressources qui s'investissent constamment. Tout le monde veut apporter sa pierre à l'édifice et c'est formidable, mais il convient de le faire de façon à ne pas se pénaliser en n'agissant pas de façon à gêner l'autre par un esprit de compétition qui est décalé par rapport aux vrais objectifs du Spiritisme.

Les dirigeants font ce qu'ils peuvent, avec ce qu'ils ont, et avec les valeurs de leur temps. On ne peut simplement tirer un trait sur un dirigeant car cela est souvent un prétexte. Une institution est beaucoup plus complexe. Il y a des personnes, avec des besoins, des règles, des tendances, et aussi des pressions liées aux attentes. Le "dirigeant" est souvent le fusible vers qui on se tourne, mais c'est là que l'on attend des Spirites une compréhension plus large, en tenant compte de l’Évangile et de ses valeurs. De plus, on ne peut évaluer une situation sur la base d'une simple tension entre personnes, alors qu'il faudra remonter des années en arrière, voire plusieurs décennies, pour comprendre la source des problèmes.
C'est pourquoi il ne faut pas se laisser tenter à aller au jugement. Il faut se concentrer sur le travail, les actes, et faire de son mieux pour représenter ces valeurs aux yeux des autres.

Nous avons tant à faire, comme d'ailleurs sur ce forum, qui témoigne de beaux efforts sur des initiatives personnelles, qui sont très utiles pour apporter la Lumière. Bravo en tout cas. Continuons tous ensemble à faire avancer cette noble cause.

Bien cordialement,
Richard Buono
Président du Conseil Spirite Français


Dernière édition par Richard-CSF le Ven 9 Mar - 8:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Florent

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 18/01/2018
Age : 31
Localisation : Pyrénées-Orientales

MessageSujet: Re: difference entre les centres et affiliations des centres ?   Jeu 8 Mar - 15:15

Merci M.Buono d'avoir mis toutes mes interrogations aux clairs


Dernière édition par Florent le Jeu 8 Mar - 16:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a2zeiss
Admin
avatar

Messages : 1099
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 33
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: difference entre les centres et affiliations des centres ?   Jeu 8 Mar - 16:19

@Richard-CSF a écrit:
Certains des problèmes que tu mentionnes sont liés à des problèmes de cohérence de fonctionnement. Nous avons créé des institutions, notre devoir est de respecter leur fonctionnement. Il y a une fédération mondiale, des fédérations nationales, et nous travaillons tous ensemble. Les initiatives transversales hors de ces institutions ont beaucoup de valeur également, mais le travail doit être coordonné, et non être fait au détriment des institutions en place, mettant en difficulté les ressources qui s'investissent constamment. Tout le monde veut apporter sa pierre à l'édifice et c'est formidable, mais il convient de le faire de façon à ne pas se pénaliser en n'agissant pas de façon à gêner l'autre par un esprit de compétition qui est décalé par rapport aux vrais objectifs du Spiritisme.

J'entend bien cela, et tu expliques très bien qu'il convient de le faire de façon à ne pas se pénaliser en n'agissant pas de façon à gêner l'autre par un esprit de compétition qui est décalé par rapport aux vrais objectifs du Spiritisme.

Ma question est, y'a t'il une rivalité entre les multiples mouvements spirites francophones? Ou est ce que tout le monde marche main dans la main?

Bon je t'avoue que c'est une simple question de curiosité, et que ça n'arrête en rien la démarche de chacun de divulguer le Spiritisme. Mais pour ma part, je pense que si rivalité il y a, il y a forcément un frein dans la divulgation en francophonie, car ce que l'un fait comme travail, l'autre ne fait peut être pas forcément, et vice versa. Et la rivalité, pourrait empêcher certains d'envoyer telle information importante ou d'avoir accès à telle information importante. Qui créerait de ce fait un manque de fluidité dans le développement du Spiritisme en Francophonie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divulgation-spirite.forumactif.org
Richard-CSF



Messages : 8
Date d'inscription : 08/03/2018

MessageSujet: Re: difference entre les centres et affiliations des centres ?   Jeu 8 Mar - 16:45

@a2zeiss a écrit:
@Richard-CSF a écrit:
Certains des problèmes que tu mentionnes sont liés à des problèmes de cohérence de fonctionnement. Nous avons créé des institutions, notre devoir est de respecter leur fonctionnement. Il y a une fédération mondiale, des fédérations nationales, et nous travaillons tous ensemble. Les initiatives transversales hors de ces institutions ont beaucoup de valeur également, mais le travail doit être coordonné, et non être fait au détriment des institutions en place, mettant en difficulté les ressources qui s'investissent constamment. Tout le monde veut apporter sa pierre à l'édifice et c'est formidable, mais il convient de le faire de façon à ne pas se pénaliser en n'agissant pas de façon à gêner l'autre par un esprit de compétition qui est décalé par rapport aux vrais objectifs du Spiritisme.

J'entend bien cela, et tu expliques très bien qu'il convient de le faire de façon à ne pas se pénaliser en n'agissant pas de façon à gêner l'autre par un esprit de compétition qui est décalé par rapport aux vrais objectifs du Spiritisme.

Ma question est, y'a t'il une rivalité entre les multiples mouvements spirites francophones? Ou est ce que tout le monde marche main dans la main?

Bon je t'avoue que c'est une simple question de curiosité, et que ça n'arrête en rien la démarche de chacun de divulguer le Spiritisme. Mais pour ma part, je pense que si rivalité il y a, il y a forcément un frein dans la divulgation en francophonie, car ce que l'un fait comme travail, l'autre ne fait peut être pas forcément, et vice versa. Et la rivalité, pourrait empêcher certains d'envoyer telle information importante ou d'avoir accès à telle information importante. Qui créerait de ce fait un manque de fluidité dans le développement du Spiritisme en Francophonie.


Il n'y a pas de frein au sens où tu l'entends.

Les Institutions ont des périmètres précis de responsabilités, quand les périmètres sont respectés, il n'y a jamais de problème. Chaque institution répond à un besoin. Il y a des pays francophones qui possèdent une fédération et chaque fédération s'occupe dans son pays du mieux possible avec ses spécificités liés à sa culture, et les besoins propres de son pays. Cela ne l'empêche pas d'en aider un autre si besoin. Il n'y a absolument rien d'anormal à cette situation.

Ensuite, il y a des pays qui n'ont pas de fédération. Dans ce cas, toutes les initiatives visant à les aider sont bien sûr fortement souhaitables.

La création d'entités intermédiaires n'est d'ailleurs pas systématique, et force est de constater que la plupart l'évitent car cela rend les situations bien plus complexes. Crois-tu que tous pays peuvent être reliés simplement par leur langue ? Regarde le Brésil, il travaille de son coté, tandis que le Portugal du sien, cela ne les empêche pas de collaborer de temps en temps et d'apporter de l'aide à d'autres pays... Quid du Mozambique par exemple ? Ou bien des autres pays lusophones ? Eh bien les pays qui possèdent une fédération feront ce qu'ils peuvent pour l'aider, et créer une administration supplémentaire pour regrouper les lusophones n'est pas une nécessité absolue... comme pour les anglophones, les hispanophones etc etc... Ils ne l'ont pas fait simplement parce que les spécificités sont trop grandes et parce que créer une couche supplémentaire administrative créé la confusion... D'ailleurs, regarde notre situation en France. Nous ne refuserons jamais d'aider un autre pays francophone, et pour cela, nous pouvons le faire directement. De plus, nous avons toujours été tout à fait d'accord pour partager le fruit de notre travail avec les autres pays francophones. C'est au niveau de la gestion que se pose le problème : Un pays est déjà très compliqué à gérer, et nous essayons de limiter les couches administratives au maximum car elles sont sources potentielles de conflits.

La rivalité n'a donc pas lieu d'être. Chaque pays est libre d'aider les autres comme il le souhaite, et chaque personne est libre de créer des institutions, des associations, ou même des fédérations (sic) etc etc... et chaque personne est libre d'y adhérer également. Néanmoins, il faut rester cohérent sur la gestion de ses institutions, le travail collectif doit toujours être bien coordonné, et les membre d'un collectif ne doivent ni se gêner, ni se pénaliser.

D'ailleurs, à propos de couches administratives, on pourrait aussi argumenter sur les regroupements continentaux... Europe, Asie, Océanie, et cela pourrait être tout aussi légitime après tout. Mais dans chaque cas, il faut respecter les institutions en place, dans leur pays, qui ont déjà fort à faire pour faire avancer les choses.

Je pense sincèrement qu'il ne faut pas stigmatiser les "conflits" ou les "rivalités". Il y a des hommes et des femmes qui œuvrent et travaillent. La francophonie se porte très bien, mais il est possible que tout le monde ne soit pas d'accord. Mais je pense qu'il ne faut pas confondre les Hommes d'une part, et les institutions de l'autre.

Nous avons de très bon contacts avec nos amis francophones en Europe, mais aussi en Afrique... et d'ailleurs, des investigations pour une mission humanitaire se prépare par un voyage sur place dans 2 mois, témoignant de notre engagement auprès des pays francophones qui n'ont pas de fédération (Conjointement avec l'Association Français Medico-Spirite au Burkina Faso). De bons contacts sont établis, et nous avons même des membres adhérents au CSF qui sont issus de pays francophones africains.

Pour ce qui est de "marcher la main dans la main" comme l'évoque ta question, c'est un problème vieux comme l'humanité. Mais j'ai déjà répondu dans mon post précédent à ce sujet, nous avons aussi des faiblesses. Mais rien ne nous empêche de faire notre part, positivement, sans gêner, sans attaquer. Nous avons un merveilleux privilège qui est de servir, divulguer, et apporter la Lumière à ceux qui souffrent.

Cordialement,
Richard Buono
Président du Conseil Spirite Français
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a2zeiss
Admin
avatar

Messages : 1099
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 33
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: difference entre les centres et affiliations des centres ?   Jeu 8 Mar - 21:42

Merci pour tes approfondissements, j'apprécie et je comprend mieux du coup le rôle qu'a chacun au sein de la Francophonie.

Pour la mission humanitaire peut on aider à quoi que ce soit? J'ai pas mal de temps en ce moment donc j'aimerai vraiment rendre service si possible. En quoi consiste cette mission humanitaire?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divulgation-spirite.forumactif.org
Richard-CSF



Messages : 8
Date d'inscription : 08/03/2018

MessageSujet: Re: difference entre les centres et affiliations des centres ?   Ven 9 Mar - 8:48

@a2zeiss a écrit:
Merci pour tes approfondissements, j'apprécie et je comprend mieux du coup le rôle qu'a chacun au sein de la Francophonie.

Pour la mission humanitaire peut on aider à quoi que ce soit? J'ai pas mal de temps en ce moment donc j'aimerai vraiment rendre service si possible. En quoi consiste cette mission humanitaire?

L'idée d'une mission humanitaire est principalement en réponse d'un vrai besoin sanitaire. L'objectif principal n'est pas la divulgation du Spiritisme, du moins, pas de façon directe. Le collectif de médecins constituant l'Association Française Médico-Spirite, travaillant conjointement avec le Conseil Spirite Français, met à profit des possibilités d'aide de certaines communautés défavorisées qui n'ont pas de soins médicaux élémentaires. C'est une façon de mettre en place une forme de charité matérielle dans le sens spirite du terme. Un peu comme les "œuvres" d'autres courants religieux, ou bien la distribution de soupe dans les favellas bresiliennes (voir sur notre site web : https://www.conseil-spirite.org/oeuvre-de-charite-au-bresil/ ), l'aide aux SDF, etc etc...

Dans un premier temps, l'équipe associée à ce projet, composée de médecins, infirmières, s'appuiera sur une structure existante humanitaire déjà en place pour renforcer des équipes locales. En fonction des résultat et de l'expérience acquise, peut être créerons-nous notre propre structure avec l'AFMS (Association Française Medico-Spirite  http://www.medico-spirite.fr/ )

Il y aura sans doute du travail pour tout le monde, donc pas d'inquiétude, le moment venu, lorsque le projet sera bien en place (cela va prendre tout de même un certain temps) alors nous ferons appel aux volontaires. Very Happy

Nous avons également d'autres projets conjoints potentiels, en relation avec des œuvres caritatives religieuses déjà en place au Cameroun, qui n'ont pas de volet sanitaire et auxquelles nous pourrions apporter précisément le complément qui leur manque, en coopération avec les institutions religieuses en charge de ces orphelinats.

Peut-être des avancées suffisantes pourront-elles être annoncées au cours du prochain congrès d'octobre.

Donc, voilà il y a du pain sur la planche et cela bouillonne d'idées.

Cordialement,
Richard Buono
Président du Conseil Spirite Français
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
a2zeiss
Admin
avatar

Messages : 1099
Date d'inscription : 15/09/2014
Age : 33
Localisation : Entre deux mondes

MessageSujet: Re: difference entre les centres et affiliations des centres ?   Ven 9 Mar - 9:29

Ok Richard! Si il y a besoin de monde, je connais quelques personnes qui seraient susceptible de donner de l'aide à ceux qui en ont besoins. Merci pour l'information.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://divulgation-spirite.forumactif.org
Aela56

avatar

Messages : 237
Date d'inscription : 02/08/2016
Age : 34
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: difference entre les centres et affiliations des centres ?   Ven 9 Mar - 23:07

Merci beaucoup pour ces éclaircissements. :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aela-spirite.webnode.fr/
Aude

avatar

Messages : 449
Date d'inscription : 08/07/2016
Localisation : Expatriée

MessageSujet: Re: difference entre les centres et affiliations des centres ?   Sam 10 Mar - 4:43

Je me joins à nos ami (e)s pour vous remercier pour ces précisions. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: difference entre les centres et affiliations des centres ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
difference entre les centres et affiliations des centres ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divulgation Spirite (Spiritisme) :: Expériences de Médiumnité :: Vos Questions-
Sauter vers: