Forum sur la divulgation de la philosophie spirite ou Spiritisme la médiumnité, la vie après la mort, la réincarnation, l'évolution spirituelle, Les Esprits et Dieu et ses lois Divines.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -28%
Climatiseur mobile et réversible Argo Milo Plus ...
Voir le deal
394 €

 

 Le Spiritisme, pourtant, n'est point une découverte moderne

Aller en bas 
AuteurMessage
jean-pierre Abel



Messages : 376
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 78
Localisation : regioh Lilloise

Le Spiritisme, pourtant, n'est point une découverte moderne  Empty
MessageSujet: Le Spiritisme, pourtant, n'est point une découverte moderne    Le Spiritisme, pourtant, n'est point une découverte moderne  Icon_minitimeDim 28 Juin - 10:37

Bonjour tout le monde,
Je vous propose la lecture de l’article publié par doctrinespiritenimes.over-blog.com, il s’agit d’un passage du livre « Ceux qui nous quittent » de Mme De Watteville
27 Juin 2020 , Rédigé par Un spirite Publié dans #Croyance, #Doctrine Spirite, #spiritisme
Comme le dit Allan Kardec (Le Spiritisme à sa plus simple expression, page 10) :
Le Spiritisme, pourtant, n'est point une découverte moderne ; les faits et les principes sur lesquels il repose se perdent dans la nuit des temps, car on en trouve les traces dans les croyances de tous les peuples, dans toutes les religions, dans la plupart des textes des écrivains sacrés et profanes ; seulement les faits, incomplètement observés, ont souvent été interprétés selon les idées superstitieuses de l'ignorance, et l'on n'en avait pas déduit toutes les conséquences.
En effet, le Spiritisme est fondé sur l'existence des Esprits, mais les Esprits n'étant autres que les âmes des hommes, depuis qu'il y a des hommes il y a des Esprits ; le Spiritisme ne les a ni découverts, ni inventés. Si les désincarnés peuvent se manifester aux vivants c'est que cela est dans la nature, et dès lors ils ont dû le faire de tout temps ; aussi de tout temps et partout trouve-t-on la preuve de ces manifestations, qui abondent surtout dans les récits bibliques.
Ce qui est moderne, c'est l'explication logique des faits, la connaissance plus complète de la nature des Esprits de leur rôle et de leur mode d'action, la révélation de notre état futur, enfin sa constitution en corps de science et de doctrine et ses diverses applications. Les Anciens connaissaient le principe, les Modernes connaissent les détails. Dans l'antiquité, l'étude de ces phénomènes était le privilège de certaines castes qui ne les révélaient qu'aux initiés à leurs mystères ; dans le moyen âge, ceux qui s'en occupaient ostensiblement étaient regardés comme sorciers et on les brûlait ; mais aujourd'hui il n'y a de mystères pour personne, on ne brûle plus personne ; tout se passe au grand jour, et tout le monde est à même de s'éclairer et de pratiquer, car les médiums se trouvent partout.
La doctrine même qu'enseignent les Esprits aujourd'hui n'a rien de nouveau ; on la trouve par fragments chez la plupart des philosophes de l'Inde, de l'Egypte et de la Grèce, et tout entière dans l'enseignement du Christ. Que vient donc faire alors le Spiritisme ? Il vient confirmer de nouveaux témoignages, démontrer par des faits, des vérités méconnues ou mal comprises, rétablir dans leur véritable sens celles qui ont été mal interprétées.
Le Spiritisme n'apprend rien de nouveau, c'est vrai ; mais n'est-ce rien que de prouver d'une manière patente, irrécusable, l'existence de l'âme, sa survivance au corps, son individualité après la mort, son immortalité, les peines et les récompenses futures ?
En résumé, le Spiritisme adoucit l'amertume des chagrins de la vie ; il calme les désespoirs et les agitations de l'âme, dissipe les incertitudes ou les terreurs de l'avenir, arrête la pensée d'abréger la vie par
le suicide ; par cela même, il rend heureux ceux qui s'en pénètrent, et c'est là le grand secret de sa rapide propagation.
On peut désormais s’assurer qu’il est possible d’entrer en rapport avec ceux qui ont quitté la terre et qu’on appelle improprement les morts.
De nos jours, les travaux de la Société Anglaise des Recherches Psychiques, après 30 années d’examen, démontrent avec certitude qu’il est possible de transmettre la pensée entre vivants.
Ces phénomènes peuvent se traduire par des visions, des auditions ou des impulsions irrésistibles.
Puisque l’âme humaine possède ce pouvoir, elle l’emporte avec elle après la mort, et celui qui reçoit la pensée du désincarné est appelé médium.
Dès lors, ce médium peut être ou médium voyant, ou médium auditif, ou médium typtologue ou écrivain.
Nous renvoyons aux ouvrages spéciaux pour l’étude de ces différents moyens d’investigation.
Partager cet article

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Spiritisme, pourtant, n'est point une découverte moderne
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divulgation Spirite (Spiritisme) :: Bienvenue sur le forum :: Textes & Prières Spirites-
Sauter vers: