Forum sur la divulgation de la philosophie spirite ou Spiritisme la médiumnité, la vie après la mort, la réincarnation, l'évolution spirituelle, Les Esprits et Dieu et ses lois Divines.
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

 

 But du spiritisme

Aller en bas 
AuteurMessage
jean-pierre Abel




Messages : 1256
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 80
Localisation : regioh Lilloise

But du spiritisme  Empty
MessageSujet: But du spiritisme    But du spiritisme  Icon_minitimeSam 6 Nov - 10:59

Je vous propose la lecture du message suivant : But du spiritisme proposé par doctrinespiritenimes.over-blog.com, le ,5 Novembre 2021 Rédigé par Un spirite Publié dans #Allan Kardec, #Centre Spirite, #Croyance, #Doctrine Spirite, #Médiumnité, #Philosophie Spirite, #Réincarnation, #Science, #Spiritisme
(PS) Les publications que je fais se trouvent également sur le forum https://divulgation-spirite.forumactif.org/ pour la simple raison qu’ils sont disponibles plus facilement et plus longtemps, et peuvent bien sûr être partagé, le but étant d’atteindre le plus grand nombre d’intéressés possible. Si il y a un problème qui m’échappe faites le savoir, d’avance merci.
Le spiritisme n'a d'autre but actuel que de permettre à l'homme de purger la doctrine chrétienne des erreurs qui l'ont transfigurée et de lui rendre sa pureté primitive
« ... Mais Dieu a eu pitié de votre humanité. Il a jugé, dans sa miséricorde, que le temps était venu de la ramener à la VRAIE doctrine de Jésus, et, pour vous mettre à même de dégager cette doctrine de ce que l'erreur y a ajouté, il vous a rendu la révélation spirite. » DOCTEUR LAMENJINSKI (23 novembre 1863).

« ... Le spiritisme n'a d'autre but actuel que de permettre à l'homme de purger la doctrine chrétienne des erreurs qui l'ont transfigurée et de lui rendre sa pureté primitive. Vous approchez du moment où l'obscurité va disparaître, où la lumière va se faire. Le jour commence à luire ; ouvrez les yeux et soyez attentifs... » MON PÈRE (25 décembre 1863).

« ...Le but du spiritisme est de ramener les incarnés à la vraie croyance chrétienne, à la doctrine prêchée par Jésus, parce que la doctrine de Jésus est la voie la plus directe pour conduire l'homme à la réparation et au progrès. Les temps sont proches où cette révélation prendra un immense développement ; actuellement votre humanité n'en est encore qu'aux essais : elle, s'instruit. X.…, ancien archevêque de Paris (3 janvier 1866). « Dieu a rendu à votre monde un moyen de réparer les erreurs dont j'ai été en partie la cause. Je te le répète, après tous les Esprit qui te l'ont déjà dit : la révélation spirite est le moyen que Dieu vous accorde pour rétablir la doctrine de Jésus sur ses véritables assises... » SAINT PAUL (7 janvier 1866).

« ... J'ai cherché à dégager l'humanité de croyances qui sont venues dénaturer la grande, la belle, la sublime doctrine de Jésus. Ce que je n'ai pas fait, ce que je n'ai pu faire, la révélation spirite le fera, sois-en sûr, frère. Elle le fera, car c'est la volonté du Père. Elle dégagera toutes les croyances issues du dogme chrétien de ce qui est oeuvre de l'homme, invention de l'homme, pour ramener le christianisme à sa pureté, à sa simplicité originelle. » LUTHER (25 février 1866).


« ... Depuis des siècles, le christianisme n'a vécu que d'erreurs... Le nuage va se dissiper ; les révélations des Esprits le déchireront. Grâce à elles, le christianisme apparaîtra tel qu'il est sorti des mains de son fondateur ; il sera pur de tout alliage ; il se posera devant l’humanité et dira : Maintenant plus d’erreurs… » NAPOLÉON (4 mars 1866)

« ... Le but du spiritisme est le plus sacré que je connaisse, car ce but est de détruire l'erreur et de proclamer la vérité morale et religieuse en ramenant l'humanité à la sublime doctrine de Jésus. » VOLTAIRE (22 mars 1866).

« ... Le but du spiritisme est de mettre fin aux erreurs auxquelles l'humanité est en proie depuis des siècles, en assurant son retour à la vraie doctrine que Jésus est venu apporter à votre monde. Pour l'homme, désormais, plus de doutes, plus d'ambiguïtés ; toujours la vérité apparaissant directement à ses yeux et le guidant à travers les ténèbres de son jugement... » X... (11 mai 1866). « Le but du spiritisme est de replacer l'humanité dans la vraie direction philosophique et religieuse et, par-là, de faciliter à l'Esprit la réparation qu'il a encourue. Le spiritisme n'est pas une religion : c'est un moyen. DESCARTES (4 juin 1866). .

.. Le but du spiritisme est un but de moralisation générale et, par conséquent, de progrès pour l'humanité terrestre. Mais par quels moyens pratiques arriver à cette moralisation et au progrès qui doit en résulter ? Par le retour à la doctrine enseignée par Jésus, à cette doctrine qui, transfigurée depuis des siècles, est à peine aujourd'hui l'ombre d'elle-même. La révélation des Esprits est rendue à l'homme pour l'aider à rétablir sur ses bases l'enseignement de Jésus qui 53 doit vous ouvrir l'accès de mondes plus avancés que ne l'est le vôtre. » ALLAN KARDEC (octobre 1869).

« ... Le spiritisme a pour but de faire luire aux yeux de l'humanité la vérité morale ; de lui montrer d'où elle vient, où elle va, et, comme résultat final, de permettre à l'homme de reconstituer l'enseignement de Jésus. La doctrine qui vous est donnée comme venant de lui n'est plus la sienne ; Dieu vous offre les moyens de dégager la vérité de l'erreur... »L'ESPRIT DE CHARITÉ (15 octobre 1869). 121.

– Comment, va-t-on s'écrier, vous prétendez que la doctrine qui nous est enseignée depuis des siècles comme étant la doctrine de Jésus n'est pas sa doctrine ! ... Non, ce n'est plus elle, et c'est parce que ce n'est plus elle que, de nos jours, l'homme qui tient compte de la raison est amené à rejeter la doctrine qui fait à Jésus l'injure de se présenter comme la sienne. Ce n'est pas nous qui parlons ainsi, ce sont les Esprits d'un ordre très élevé qui vont expliquer les métamorphoses que cette doctrine a commencé à subir dès les premières années qui ont suivi la mort du Maître. – Ces Esprits, nous les avons interrogés ; interrogez-les à votre tour après avoir supplié Dieu comme nous l’avons fait – comme nous le faisons en ce moment même – de sécher notre main plutôt que de lui laisser écrire un mensonge. Et si, dans ces conditions, votre main marche ; si elle écrit des choses analogues à celles que vous venez de lire ou que vous lirez, croyez alors ; croyez, car vous n'admettrez pas que Dieu, bon et juste par essence, que ce Dieu à qui vous serez venu demander la lumière, vous fasse répondre, comme quelques-uns le prétendent avec plus ou moins de bonne foi, par celui qu'ils appellent le prince des ténèbres. A ceux-là nous opposerons à nouveau une parole déjà citée et devant laquelle ils daigneront 53
s'incliner sans doute (S. Luc, chap. XI). 10. « Celui qui demande, obtient ; celui qui cherche, trouve ; il sera ouvert à celui qui frappe... 13. « Si donc, vous, bien que vous soyez mauvais, savez donner de bonnes choses à vos enfants, à combien plus forte raison votre Père enverra-t-il du ciel UN BON ESPRIT à ceux qui le lui 54 demanderont. » Ainsi donc : demandez et vous obtiendrez ; demandez au Père de vous envoyer de bons Esprits, et il vous les enverra, pour peu que vous le sollicitiez de manière à les mériter. 122. – Ramener l'humanité terrestre à la doctrine de Jésus, émanation de cette grande loi qui a été donnée à l'ensemble des mondes, parce que cette doctrine qui repose sur le principe de la charité et, à vrai dire, n'en est que le développement, est la voie qui conduit et à la réparation et au progrès ; – lui rendre sa pureté, sa simplicité premières ; – montrer ce qui, dans celle qui nous est donnée comme venant de lui, est l'ouvrage des hommes ; – par ce moyen, triompher du doute d'où est sortie l'indifférence, voilà, assurément, un grand but assigné au spiritisme. En présence des mille systèmes au milieu desquels la raison s'égare et se débat, Dieu, tenant compte des progrès accomplis par notre humanité, daigne prendre en pitié nos faiblesses, en permettant à l'incarné d'appuyer sa foi sur des témoignages matériels que pourront constater tous ceux qui en auront la volonté et atténuer ainsi pour l'Esprit les difficultés de la réparation. Entrons donc résolument dans la voie qui nous est tracée par les Esprits dont les enseignements nous ont tant aplani les difficultés. Voyons par qui, comment et en quoi la doctrine chrétienne, principe de tout progrès et émanation de la grande loi qui s'applique à l'universalité des mondes, a été métamorphosée en ce que les différentes sectes qui prétendent la représenter imposent à notre foi. Mais, auparavant, il est nécessaire que nous parlions du livre dont on a fait découler les dogmes ; que nous examinions ce que sont les Évangiles, base du christianisme ; ... quel degré de confiance peut être accordé, non pas à l'enseignement qu'ils renferment, mais aux expressions dans lesquelles cet enseignement est formulé et à certains faits qui s'y trouvent consignés.
Partager cet article

Revenir en haut Aller en bas
 
But du spiritisme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entre Spiritisme Christique et Spiritisme expérimental
» But du spiritisme
» BUT DU SPIRITISME
» spiritisme
» Islam et Spiritisme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divulgation Spirite (Spiritisme) :: Bienvenue sur le forum :: Textes & Prières Spirites-
Sauter vers: