Forum sur la divulgation de la philosophie spirite ou Spiritisme la médiumnité, la vie après la mort, la réincarnation, l'évolution spirituelle, Les Esprits et Dieu et ses lois Divines.
 
AccueilDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Logitech Souris Gamer G502 Hero + Tapis de souris G240
39.99 €
Voir le deal

 

 La Médiumnité guérissante

Aller en bas 
AuteurMessage
jean-pierre Abel




Messages : 1270
Date d'inscription : 04/05/2018
Age : 81
Localisation : regioh Lilloise

La Médiumnité guérissante Empty
MessageSujet: La Médiumnité guérissante   La Médiumnité guérissante Icon_minitimeDim 29 Mai - 8:59


Je vous propose la lecture de la publication suivante sur La Médiumnité guérissante, parue dans Doctrine Spirite le 25 Mai 2022
DE LA MÉDIUMNITÉ GUÉRISSANTE.
Elle est, à elle seule, tout une science, car elle se lie au magnétisme, et embrasse non seulement les maladies proprement dites, mais toutes les variétés, si nombreuses et si compliquées d'obsessions qui, elles-mêmes influent sur l'organisme.
Nous résumons quelques-uns de ses principes fondamentaux que l'expérience a consacrés :
1.Les médiums qui obtiennent des indications de remèdes de la part des Esprits ne sont pas ce qu'on appelle des médiums guérisseurs, car ils ne guérissent point par eux-mêmes ; ce sont de simples médiums écrivains qui ont une aptitude plus spéciale que d'autres pour ce genre de communications, et que, pour cette raison, on peut appeler médiums consultants, comme d'autres sont médiums poètes ou dessinateurs. La médiumnité guérissante s'exerce par l'action directe du médium sur le malade, à l'aide d'une sorte de magnétisation de fait ou de pensée.
2. Qui dit médium dit intermédiaire. Il y a cette différence entre le magnétiseur proprement dit et le médium guérisseur, que le premier magnétise avec son fluide personnel, et le second avec le fluide des Esprits, auquel il sert de conducteur., et le second avec le fluide des Esprits, auquel il sert de conducteur. Le magnétisme produit par le fluide de l'homme est le magnétisme humain ; celui qui provient du fluide des Esprits est le magnétisme spirituel..
3. Le fluide magnétique a donc deux sources bien distinctes : les Esprits incarnés et les Esprits désincarnés.Cette différence d'origine en produit une très grande dans la qualité du fluide et dans ses effets. Le fluide humain est toujours plus ou moins imprégné des impuretés physiques et morales de l'incarné; celui des bons Esprits est nécessairement plus pur et, par cela même, a des propriétés plus actives qui amènent une guérison plus prompte. Mais, en passant par l'intermédiaire de l'incarné, il peut s'altérer comme une eau limpide en passant par un vase impur, comme tout remède s'altère s'il a séjourné dans un vase malpropre, et perdre en partie ses propriétés bienfaisantes. De là, pour tout véritable médium guérisseur, la nécessité absolue de travailler à son épuration, c'est-à-dire à son amélioration morale, selon ce principe vulgaire : nettoyez le vase avant de vous en servir, si vous voulez avoir quelque chose de bon. Cela seul suffit pour montrer que le premier venu ne saurait être médium guérisseur, dans la véritable acception du mot.
4. Le fluide spirituel est d'autant plus épuré et bienfaisant que l’Esprit qui le fournit est lui-même plus pur et plus dégagé de la matière. On conçoit que celui des Esprits inférieurs doit se rapprocher de celui de l'homme et peut avoir des propriétés malfaisantes,si l'Esprit est impur et animé de mauvaises intentions. Par la même raison, les qualités du fluide humain présentent des nuances infinies selon les qualités physiques et morales de l'individu. Les qualités morales du magnétiseur, c'est-à-dire la pureté d'intention et de sentiment, le désir ardent et désintéressé de soulager son semblable, joints à la santé du corps, donnent au fluide une puissance réparatrice qui peut, chez certains individus, approcher des qualités du fluide spirituel.
5. Le fluide humain étant moins actif exige une magnétisation soutenue et un véritable traitement parfois très long ; le magnétiseur, dépensant son propre fluide, s'épuise et se fatigue, car c'est de son propre élément vital qu'il donne ; c'est pourquoi il doit, de temps en temps, récupérer ses forces. Le fluide spirituel, plus puissant en raison de sa pureté, produit des effets plus rapides et souvent presque instantanés. Ce fluide n'étant pas celui du magnétiseur, il en résulte que la fatigue est presque nulle.
6. L'Esprit peut agir directement, sans intermédiaire, sur un individu, ainsi qu'on a pu le constater en mainte occasion, soit pour le soulager, le guérir si cela se peut, ou pour produire le sommeil somnambulique. Lorsqu'il agit par intermédiaire, c'est le cas de la médiumnité guérissante.
7. Le médium guérisseur reçoit l'influx fluidique de l'Esprit, tandis que le magnétiseur puise tout en lui-même. Mais les médiums guérisseurs, dans la stricte acception du mot, c'est-à-dire ceux dont la personnalité s'efface complètement devant l'action spirituelle, sont extrêmement rares, parce que cette faculté, élevée au plus haut degré, requiert un ensemble de qualités morales que l'on trouve rarement sur la terre. L'orgueil et l'égoïsme étant les principales sources des imperfections humaines, il en résulte que ceux qui se vantent de posséder ce don, sont dans les plus mauvaises conditions pour l'obtenir,car cette faculté est le privilège exclusif de la modestie, de l'humilité, du dévouement et du désintéressement.
8. La médiumnité guérissante pure étant donc une exception ici-bas, il en résulte qu'il y a presque toujours action simultanée du fluide spirituel et du fluide humain ; les médiums guérisseurs sont tous plus ou moins magnétiseurs, c'est pourquoi ils agissent d'après les procédés magnétiques ; la différence est dans la prédominance de l'un ou de l'autre fluide, et dans le plus ou moins de rapidité de la guérison.
9. Les Esprits viennent vers qui ils veulent ; nulle volonté ne peut les contraindre ; ils se rendent à la prière si elle est fervente, sincère, mais jamais à l'injonction. Il en résulte que la volonté ne peut donner la médiumnité guérissante, et que nul ne peut être médium guérisseur de dessein prémédité. On reconnaît le médium guérisseur aux résultats qu’il obtient, et non à la prétention de l'être.
10. Mais si la volonté est inefficace quant au concours des Esprits, elle est toute puissante pour imprimer au fluide, spirituel ou humain, une bonne direction, et une plus grande énergie. Chez l'homme mou et distrait, le courant est mou, l'émission faible ; le fluide spirituel s’arrête en lui, mais sans profit pour lui ; chez l'homme d'une volonté énergique, le courant produit l'effet d'une douche. Il ne faut pas confondre la volonté énergique avec l'entêtement, car l'entêtement est toujours une suite de l'orgueil ou de l'égoïsme. La volonté est encore toute puissante pour donner aux fluides les qualités spéciales appropriées à la nature du mal.
11. La prière, qui est une pensée, lorsqu'elle est fervente, ardente, faite avec foi, produit l'effet d'une magnétisation, non seulement en appelant le concours des bons Esprits, mais en dirigeant sur le malade un courant fluidique salutaire. Nous appelons à ce sujet l'attention sur les prières contenues dans l'Évangile selon le Spiritisme, pour les malades ou les obsédés.
12. Si la médiumnité guérissante pure est le privilège des âmes d’élite, la possibilité d'adoucir certaines souffrances, de guérir même, quoique d'une manière non instantanée, certaines maladies, est donnée à tout le monde, sans qu'il soit besoin d'être magnétiseur. Comme il est donné à tout le monde de faire appel aux bons Esprits, de prier et de vouloir le bien, il suffit souvent d'imposer les mains sur une douleur pour la calmer ; c'est ce que peut faire tout individu, s'il y apporte la foi, la ferveur, la volonté et la confiance en Dieu.
13. Mais de ce que l'on aura obtenu une fois, ou même plusieurs fois, des résultats satisfaisants, il serait téméraire de se donner comme médium guérisseur, et d'en conclure qu'on peut vaincre toute espèce de mal.L'expérience prouve que, dans l'acception restreinte du mot, parmi les mieux doués, il n'y a pas de médiums guérisseurs universels. Tel aura rendu la santé à un malade qui ne produira rien sur un autre ; tel aura guéri un mal chez un individu, qui ne guérira pas le même mal une autre fois, sur la même personne ou sur une autre ; tel enfin aura la faculté aujourd'hui, qui ne l'aura plus demain, et pourra la recouvrer plus tard, selon les affinités ou les conditions fluidiques où il se trouve.
14. La médiumnité guérissante est une aptitude, comme tous les genres de médiumnité, inhérente à l'individu, mais le résultat effectif de cette aptitude est indépendant de sa volonté. Elle se développe incontestablement par l'exercice, et surtout par la pratique du bien et de la charité ; mais comme elle ne saurait avoir la fixité, ni la ponctualité d'un talent acquis par l'étude, et dont on est toujours maître, elle ne saurait devenir une profession. Ce serait donc abusivement qu’une personne s'afficherait devant le public comme médium guérisseur. Ces réflexions ne s'appliquent point aux magnétiseurs, parce que la puissance est en eux, et qu'ils sont libres d'en disposer.
15. La médiumnité guérissante raisonnée est intimement liée au Spiritisme, puisqu’elle repose essentiellement sur le concours des Esprits ; or, ceux qui ne croient ni aux Esprits, ni à leur âme, et encore moins à l’efficacité de la prière, ne sauraient se placer dans les conditions voulues, car ce n’est point une chose que l’on puisse essayer machinalement. Parmi ceux qui croient à l’âme et son immortalité, combien n’en est-il pas encore aujourd’hui qui reculeraient d’effroi devant un appel aux bons Esprits, dans la crainte d’attirer le démon, et qui croient encore de bonne foi que toutes ces guérisons sont l’œuvre du diable ? Le fanatisme est aveugle ; il ne raisonne pas. Il n’en sera pas toujours ainsi, sans doute, mais il se passera encore du temps avant que le jour pénètre dans certains cerveaux. En attendant, faisons le plus de bien possible à l’aide du Spiritisme ; faisons-en même à nos ennemis, dussions-nous être payés d’ingratitude, c’est le meilleur moyen de vaincre certaines résistances, et de prouver que le Spiritisme n’est pas aussi noir que quelques-uns le prétendent.
Revue spirite 1865
Source : https://www.facebook.com/groups/392119821751130


Revenir en haut Aller en bas
 
La Médiumnité guérissante
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» APPLICATION DES FLUIDES - MAGNETISATION MEDICALE ET MEDIUMNITE GUERISSANTE
» LA MATIÈRE APPLICATION DES FLUIDES - MAGNÉTISATION MÉDICALE ET MÉDIUMNITÉ GUÉRISSANTE
» LA MEDIUMNITE
»  LA MÉDIUMNITÉ
»  ABUS DE LA MEDIUMNITÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Divulgation Spirite (Spiritisme) :: Spiritualité & Sciences (Preuves Matérielles) :: Guérisseurs / Magnétiseurs / Coupeurs de feu-
Sauter vers: